Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec l’humoriste Jeremy Lorca qui est « Bon A Marier » !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec l’humoriste Jeremy Lorca qui est « Bon A Marier » !

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Jeremy Lorca, je suis humoriste, je joue mon spectacle « Bon A Marier » qui parle entre autres des galères du célibat tous les jeudis au BO Saint-Martin.

As-tu toujours évolué dans le milieu théâtral ?

Pas du tout. Je suis arrivé à paris sans connaître personne dans le milieu. J’ai pris mes premiers cours de théâtre à l’âge de 20 ans mais l’envie a toujours été là, les moyens manquaient tout simplement. Dès que j’ai été en âge de travailler, j’ai toujours fait des jobs alimentaires pour me payer des cours de théâtre, j’en parle d’ailleurs dans mon spectacle.

Rencontre avec l’humoriste Jeremy Lorca qui est « Bon A Marier » !

Comment présenterais-tu « Bon A Marier » ?

C’est mon premier one man show et comme on dit toujours, c’est un one man de présentation. C’est un spectacle qui parle beaucoup de moi, j’y suis sincère et j’espère le plus rigolo possible. C’est un spectacle qui est frais d’après les retours que j’ai. J’aborde le thème du célibat, mon homosexualité mais pas que, je parle de tous les boulots que j’ai pu faire, de ma première leçon d’auto-école… on retrouve dans ce spectacle plein de choses dans lesquelles les gens peuvent se retrouver et quand je parle de chagrin d’amour qui est un sujet universel, tout le monde peut se reconnaître dans les affres du couple.

Joues-tu un rôle sur scène ou ce seul en scène est-il en bonne partie autobiographique ?

Ce seul en scène est vraiment à 80% autobiographique. J’aime toujours mélanger la fiction et la réalité comme dans mon livre. Je suis trop pudique pour me livrer à 100%. Je garde toujours une réserve et une part de mystère.

Rencontre avec l’humoriste Jeremy Lorca qui est « Bon A Marier » !

As-tu eu des retours de tes ex ou de tes anciens collègues ?

J’ai un ex qui est venu me voir et qui a beaucoup aimé le spectacle mais je ne parle pas de lui dedans. Mes anciens collègues ne sont pas venus me voir car ils sont tous dans le Nord.

Quel est le « mot d’ordre » de ton spectacle ?

Rire car pour moi, c’est très important. Il y a beaucoup de spectacles d’humour et personnellement, j’essaye de m’atteler à faire du mieux que je peux pour faire rire les gens au maximum. J’essaye d’avoir un maximum de punchlines, je travaille beaucoup mes textes et je filme toutes mes représentations pour essayer de m’améliorer en permanence.

Quel serait ton conseil pour éviter un plan loose via Grindr ?

Oulala, c’est compliqué car des plans loose sur Grindr, il y en a beaucoup ! (Rires). J’ai fait un classement sur les sites de rencontres et je crois que le plus sérieux d’expérience est Tinder quand tu recherches vraiment l’amour ou le Tinder Juif où les gens sont assez sérieux. Sur ce site, quand tu fais un match, il y a un rabbin qui crie MazelTov.

Rencontre avec l’humoriste Jeremy Lorca qui est « Bon A Marier » !

Tu as sorti ton premier roman en mars 2015. Peux-tu nous en dire plus ?

Je suis l’auteur de ce roman qui s’intitule « Chercher le Garçon » et raconte l’histoire d’Elias qui va avoir 25 ans et qui panique car il s’est toujours vu avec une femme, un fils et une décapotable mais aujourd’hui il est célibataire, pédé et il n’a pas le permis. Il se donne un an pour trouver l’amour et il évolue dans le Marais avec ses deux meilleurs amis Karim et Emilien. Il y a beaucoup de moi dans ce livre même s’il y a un côté romancé. J’ai cherché très activement l’amour à un moment donné de ma vie, je souhaitais rencontrer le prince charmant, j’avais un idéal et je voulais absolument le trouver. Je ne pense pas que cela déprécie le niveau de ce livre de dire que c’est un livre de plage, de bus ou de métro. C’est un roman pour divertir. Les chapitres sont courts et on peut les lire indépendamment. J’aime ce genre de livre qui permettent de se vider la tête et puis c’était chouette de laisser une trace de ses 25 ans.

Penses-tu mener en parallèle une carrière de comédien-humoriste et d’auteur ?

J’écris mon deuxième roman en ce moment et il sera plus sérieux. J’espère pouvoir faire les deux car les deux me plaisent, j’aime jouer et j’aime écrire. 

Rencontre avec l’humoriste Jeremy Lorca qui est « Bon A Marier » !

« NextStep » était un projet engagé. Es-tu un homme de combats ?

Oui, énormément ; tout d’abord par rapport à mon enfance, par rapport à mon milieu, j’ai mené beaucoup de combats pour mener la vie que j’entendais mener. Je me suis beaucoup battu assez jeune pour affirmer qui j’étais et pour évoluer. L’important n’est pas d’où tu viens mais où tu veux aller. Je te dirais que je suis un homme de combats pour cela et j’essaye de me battre pour être le plus heureux possible. Quand j’ai appris que les homosexuels ne pouvaient pas donner leur sang, ça m’a choqué et quand j’en parlais autour de moi, personne n’était au courant et cela m’a encore plus choqué. J’ai fait « NextStep » qui est un court-métrage et j’ai taché de le relayer un maximum pour que les gens ouvrent un peu les yeux. Cela me semblait juste de le faire.

Tu viens de revenir sur Twitter ; que vas-tu partager avec tes followers ?

Sans aucune prétention, j’ai envie de partager des pensées pertinentes et rigolotes sur l’actualité. Je commence à travailler en radio et c’est un super training pour débriefer de l’actu et développer une pensée décalée.

Rencontre avec l’humoriste Jeremy Lorca qui est « Bon A Marier » !

Quels sont tes prochains projets avec ton spectacle ?

Je suis au BO Saint-Martin jusqu’au 15 décembre minimum et j’espère que cela va durer car je suis là depuis un an. J’ai une quinzaine de dates en province en 2017, d’ailleurs, je trouve cela très cool d’aller jouer dans d’autres régions surtout avec un spectacle gay friendly et que les gens soient super ouverts et rient de bon cœur.

Comment inviterais-tu nos lecteurs à venir te découvrir au BO Saint-Martin ?

Il y aura peut-être l’amour dans la salle car il y a beaucoup de célibataires ! J’espère que les filles, vous vous reconnaîtrez également dans ce que je raconte. Il faut venir me voir !

Commenter cet article