Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La chanteuse auteur compositrice NED vous présente son nouveau projet musical !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Leslie Launay  Infographiste Constance Houang

Photo Leslie Launay Infographiste Constance Houang

Comment est née l’aventure NED ?

J’ai participé l’année dernière au concours WCPOA qui est une sorte d’Eurovision international et j’ai terminé deuxième révélation des étoiles. Je devais partir à Hollywood pour représenter la France mais je n’ai pas pu m’y rendre pour différentes raisons. En parallèle à Looking For Emma, j’avais plein de chansons dans une autre direction artistique moins Electro que je voulais défendre en solo. J’ai fait la rencontre de Johan Czerneski qui est musicien et compositeur (Pierrick Lilliu, Benjamin Biolay, Iva Frühlingová, Baptiste Giabiconi, ...), nous en avons discuté et le projet NED s’est monté tout naturellement.

Ce nouveau projet veut-il dire que Looking For Emma est en stand-by ?

Non pas du tout. Nous avons été remarqués au Midem avec Ben et nous sommes en train de signer avec un label UK. Comme nous faisons de la Pop Electro, il y a beaucoup de concurrence en France mais mon profil de petite Française Poppy plait aux Anglais. Nous travaillons sur de nouveaux morceaux inédits et un nouveau single devrait arriver d’ici la fin de l’année. Des scènes à Londres sont en étude…

Photo Leslie Launay

Photo Leslie Launay

Chacun de tes projets a-t-il un univers différent ? Comment « répartis-tu » les chansons que tu écris ?

C’est compliqué car c’est moi qui écris les textes. Pour Looking For Emma, comme c’est univers Pop Electro, j’avais envie d’un truc un peu fun. La manière de chanter est différente par rapport à du Pop Rock, le format est bien défini avec des phrases plutôt courtes. J’essaye d’aborder des sujets un peu plus jeunes sur ce projet même si je ne suis plus un bébé (rires). Tout se fait selon mes humeurs et selon mes rencontres. Pour NED, j’ai vraiment le sentiment d’avoir trouvé Qui je suis. Je ne triche pas, il n’y a pas d’artifices dans la voix, il n’y a pas de claviers…

Peux-tu nous présenter ton premier EP sous le pseudo NED ?

Ce premier EP est né de la rencontre avec Johan Czerneski et il est donc empreint de ses influences car il est très fan des Beatles, Gainsbourg et de Bashung, nous avons exactement les mêmes influences musicales. Parfois, cela peut sonner un peu Rock Retro même si je pense que l’album sera carrément moderne dans son approche globale. On se retrouve dans un univers à mi-chemin entre Olivia Ruiz, Mademoiselle K et les Rita Mitsouko. L’EP contient cinq titres et bien qu’en essayant d’avoir la même direction artistique, j’ai voulu évoquer des thèmes importants mais dans lesquels les gens peuvent se retrouver. Pour NED, je suis complètement transparente au niveau des textes, j’écris des choses qui me correspondent notamment sur la maladie, la vie, l’amour avec plus de profondeur et sans chercher le mot qui ferait « politiquement correct » ou qui serait «socialement acceptable ».

Photo Leslie Launay  Infographiste Constance Houang

Photo Leslie Launay Infographiste Constance Houang

Peux-tu développer pour nous plus en détail les cinq chansons de ton EP ?

« Un Autre Hiver » est une chanson d’amour sur la passion qui s’en va mais que l’on a envie de ne pas voir disparaître totalement.« Cry Baby Cry » est une chanson sur une nana moderne qui s’assume et qui a des aventures. J’avais envie de proposer un texte sur une nana qui n’est pas une victime et d’ailleurs dans le clip, je tue un homme ( rires )  et je l’enterre….« Give Me More » est un titre punchy où je me fiche un peu  de ces messieurs qui se prennent pour des héros alors qu’ils sont des super zéros. Ce titre devrait avoir un remix plus dancefloor grâce à un petit jeune qui mixe beaucoup pour certaines radio telles que FG. « Les Garçons Et Les Filles » qui est mon titre préféré a été écrit le jour des 4 ans de ma fille. Je crois beaucoup en cette chanson. Enfin, « Deauville » est un titre un peu à part avec une atmosphère à la Bashung. J’ai une maison à Deauville, j’y vais beaucoup et cette chanson est comme un symbole ou une dédicace surtout pour mes parents , un grand merci !

Tu as déjà tourné trois clips pour illustrer cet EP, peux-tu nous en dire sur les tournages ?

Nous avons tourné « Un Autre Hiver » au printemps dans la belle maison de mon beau-père à Passy-Sur-Eure avec Johan Czerneski et Bruno Tocaben. Je voulais quelque chose de frais et de léger pour contrecarrer avec la lourdeur du texte. « Cry Baby Cry » a été tourné dans un endroit incroyable. Cette vidéo a été réalisée par Manuel Moutier dans la dernière carrière de France près de Barbizon qui n’est pas loin de Fontainebleau. Pour la petite anecdote, nous avons vu des types arriver en bus, tailler des pierres toute la journée sans se parler comme des prisonniers. Ce clip a été fait la veille de la fête de la musique sous 40 degrés. Le troisième clip illustrant « Give Me More » est en pleine réflexion nous allons tourner à Prague entre nous camera au poing une sorte de road trip. J’avais envie de montrer dans ce clip le côté roots de certaines filles, que nous n’avions pas toujours forcément besoin d'artifices.

La chanteuse auteur compositrice NED vous présente son nouveau projet musical !

En parlant de clip, il me semble que celui de « Viens Vers Moi » que tu as sorti sous le nom d’Emma Still a aussi une actualité ?

Je te remercie de faire un tour complet de mes projets musicaux ! Cela fait quatre ans que j’évolue dans la musique et j’avais été contactée à l’époque par un label dans le Sud « Born to shine » par Mathieu Bonafé pour ce titre. Ce titre qui est à l’opposé de tout ce que je fais maintenant possède un clip incroyable réalisé par Viviane Riberaigua. J’ai perdu trois kilos lors du tournage tellement ce fut éprouvant puisqu’il n’est constitué que d’une succession d’images. 25 photos par secondes…. Il s’avère que ce clip marche beaucoup, nous avons eu huit sélections un peu partout dans le monde jusqu’au Japon. Je me suis dit qu’il fallait que je défende ce titre et ce clip, d’ailleurs avec Mathieu Bonafé nous prévoyons la version UK. Le clip de « Viens Vers Moi » a été sélectionné parmi les cinq meilleurs clips du Val-de-Marne et il concourt pour la sélection du meilleur clip court-métrage IDF dont la maitresse de cérémonie sera Julie Gayet et si je suis sélectionnée le clip sera diffusé lors de la soirée en novembre au Grand Rex. C’est juste énorme !!

Toi qui a vu plusieurs de tes titres mis en images en l’espace de 2 ans .. te verrais-tu passer à la réalisation ?

Non, je n’en ai pas envie et je ne pense pas être assez douée techniquement même si j’ai fait du montage en tant que journaliste.

Photo Leslie Launay  Infographiste Constance Houang

Photo Leslie Launay Infographiste Constance Houang

Quel titre voudrais-tu mettre en avant sur ton EP ?

« Les Garçons et Les Filles » ! J’aimerais vraiment que ce titre se fasse remarquer par une maison de disques et nous réfléchissons à comment le mettre en images…

Quels sont tes prochaines actualités autour de ton projet NED ?

J’en ai beaucoup. En ce moment je suis en pleine promotion de mon EP je tourne avec mes musiciens. L’EP sort officiellement le 25 octobre lors d’une grande soirée concert au Réservoir (16 Rue de la Forge Royale / Paris 11 à 20H45 ) j’invite tous vos lecteurs à venir me découvrir et sinon toutes les autres dates sont déjà programmées tout est indiqué sur mon Facebook. J’ai aussi été remarquée par Greg Jacks l’ancien batteur de Superbus et actuel batteur de The Dukes grâce à des contacts communs, nous travaillons pour l’instant à distance sur mon nouvel EP via Skype car il ne vit pas en France. Un clip sera tourné dans la foulée. Ce nouvel EP est prévu pour début 2018, j’y crois énormément !! Ce sera plus rock électro.

Comment inviterais-tu nos lecteurs à venir te découvrir sur scène au Réservoir pour la sortie de ton EP ?

J’ai commencé au Réservoir avec mon ancien prof de chant Kael Morgan, c’est une salle où il se passe plein de choses, elle a un côté intimiste que j’aime et il y a un côté sentimental pour moi. Je dirais aussi qu’avec Johan nous tentons de faire du Rock racé sans formatage. Nous avons voulu revenir aux sources. C’est un croisement entre le rock et la pop Anglaise libre sans ce côté commercial que l’on mange à toutes les sauces et qui tue à mon sens la créativité et l’industrie française musicale ; je travaille beaucoup mes textes…alors si vos lecteurs ont envie de venir voir quelque chose de vrai, de sincère, ils seront nos hôtes !

Photo Leslie Launay  Infographiste Constance Houang

Photo Leslie Launay Infographiste Constance Houang

Commenter cet article