Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La chanteuse Hoshi vous présente son actualité et ses projets à venir !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Yann Orhan

Photo Yann Orhan

Comment te présenterais-tu à nos lecteurs et peux-tu nous en dire plus sur tes débuts ?

Je m’appelle Hoshi, je suis auteur, compositeur et interprète et je viens de Saint-Quentin-En-Yvelines. J’ai eu envie de faire de la musique après avoir écouté un vinyle de Jacques Brel chez mes grands-parents. J’ai commencé le piano à l’âge de 6 ans et la guitare à 15 ans en autodidacte. En parallèle à cela, j’ai écrit mes premiers poèmes et textes et je me suis dit que ce serait cool de les mettre en musique. Voilà comment j’ai commencé à chanter et à créer mon univers.

Peux-tu nous en dire plus sur ton pseudo ?

J’ai toujours aimé la culture Japonaise et Hoshi signifie étoile. Pour la petite histoire, un jour où j’étais sur mon balcon, il y a eu une étoile filante et j’ai fait le vœu de pouvoir réussir dans la musique ou en tout cas que je puisse en vivre. J’ai donc mélangé cette expérience et la culture Japonaise pour en faire mon nom de scène.

Ton premier single « Comment Je Vais Faire » est sorti il y a quelques semaines. Que racontes-tu dans cette chanson ?

Dans cette chanson, je raconte mon histoire. Cela commence sur mon lit avec ma guitare, j’écris et justement je ne sais pas trop comment je vais faire ni comment va se passer ma vie. Je pars de mon lit pour arriver sur la scène et cette dernière est la réponse. Cette chanson comporte tous les questionnements que j’ai pu avoir ces dernières années.

La chanteuse Hoshi vous présente son actualité et ses projets à venir !

Penses-tu que ton single représente une certaine génération qui serait dans le même questionnement ?

Je pense que plein de personnes se posent cette question. On s'est tous posé au moins une fois dans notre vie cette question quel que soit notre âge.

Ce single donne-t-il le ton de ton premier EP ?

Oui complètement, ce single mêlant Chanson Française et Pop annonce vraiment la suite. Il y aura des textes en Français qui parleront de déceptions et d’espoirs et des sonorités un peu Pop Rock.

Que va-t-on retrouver sur ce premier pas discographique ? Est-ce un avant-goût de l’album ?

L’EP est un avant-goût de l’album prévu pour la rentrée mais on y retrouvera uniquement « Comment Je Vais Faire », toutes les autres chansons sur lesquelles j’ai collaboré avec Tristan Salvati et Nazim seront des inédits. Les thèmes abordés seront l’amour, l’espoir et la vie. J’essaye de parler de sujets qui peuvent toujours toucher tout le monde.

Photo Yann Orhan

Photo Yann Orhan

Comment s’est passé le tournage de ton premier clip ?

Je me suis sentie très à l’aise et tout s’est fait naturellement car mon premier clip a été réalisé par mon amie EHP. Cette vidéo est née de nos échanges et elle a été tournée à Paris et au Bois de Boulogne en deux jours.

Quelles sont tes inspirations musicales ?

Elles sont très variées. J’aime le Rock de Noir Désir et de Patti Smith. Dans la chanson Française, j’aime notamment Jacques Brel, Serge Gainsbourg et Léo Ferré. J’aime également quand ça bouge et donc la musique Pop.

Si je te dis que tu me fais penser à Catherine Ringer. Est-ce un compliment pour toi ?

C’est un compliment ! J’adore Catherine Ringer et les Rita Mitsouko. J’aime cette artiste car elle parle de sujets graves mais avec un second degré. Je pense qu’elle fait partie également de mes influences. Pour la ressemblance, le chignon aide un peu (rires).

Photo Yann Orhan

Photo Yann Orhan

Nous sommes dans une ère de métissage dans la musique. Te verrais-tu collaborer à l’avenir avec des artistes Rap ou Electro ?

Oui, carrément mais pour le coup, plus dans le Rap que dans l’Electro car j’aime les vrais instruments. Si je devais te citer des noms, peut-être Orelsan ou Nekfeu car j’aime les chansons à textes. Je ne pense pas qu’il y aura des collaborations sur mon album mais un duo avec Ycare est prévu sur son prochain album.

On te proposerait l’Eurovision en 2018 ; quelle serait ta réponse ?

Ça serait non car je ne vois pas la musique comme un concours. Pour moi, nous avons tous notre place. J’aime bien Alma qui a participé à la co-écriture de mon titre, nous nous entendons bien mais moi personnellement, je ne me verrais pas participer à l’Eurovision. Je trouve que c’est lourd à porter de représenter un pays.

Quels sont tes prochains projets ?

Mon EP sort le 19 mai et l’album à la rentrée. Nous pensons à une tournée et à une date Parisienne mais c’est trop tôt pour donner des dates. Un nouveau single arrivera très certainement au moment de la sortie de l’album.

Commenter cet article