Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Najoua Belyzel en concert au Pan Piper, nous y étions !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Steph Musicnation

Photo Steph Musicnation

Il y a deux ans, la chanteuse Najoua Belyzel avait composé le titre « Rendez-vous » pour ses fans et même si l’attente a été longue, l’artiste a retrouvé hier soir ses anges au Pan Piper afin de présenter des nouveaux titres et interpréter des morceaux de ses deux premiers albums.

Accompagnée de cinq musiciens dont Christophe Casanave son complice de toujours, Najoua Belyzel a assuré plus d’1h30 de concert.

Photo Steph Musicnation

Photo Steph Musicnation

L’artiste n’a pas choisi la facilité de chanter ses gros tubes pour ce retour sur scène, Najoua Belyzel a mis de côté ses singles à l’exception de « La Bienvenue » et de « Gabriel » qui fédère toujours autant le public.

La chanteuse nous a offert de jolis moments remplis d’émotion tels que « Viola », « Docteur Gel », « Luna » ou « Rentrez Aux USA », Najoua a su aussi faire danser le public avec des morceaux comme « Stella » ou « Que Sont-Ils Devenus ? ».

Photo Steph Musicnation

Photo Steph Musicnation

En plus des extraits de ses deux premiers albums, Najoua Belyzel a chanté de nombreux titres présents sur son très attendu troisième album, de « Cheveux Aux Vents» à « Je Bombe » en passant par « Le Fléau », « SOS » ou « L’Amour En Vrac », la chanteuse a réservé de vraies exclusivités à son public fidèle qui était venu de toutes les régions de France afin de communier avec leur idole.

Photo Steph Musicnation

Photo Steph Musicnation

C’est une artiste radieuse, aérienne, drôle et surtout heureuse de vivre ce moment live avec ses fans qui a régalé son public tout au long de ce rendez-vous presque amoureux.

Il y a un vrai échange entre l’artiste et ses fans et les nouveaux titres de Najoua ont un potentiel fou, la magie des débuts est toujours présente et 2017 annonce une belle année Belyzelienne !

Photo Steph Musicnation

Photo Steph Musicnation

Commenter cet article