Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvailles avec Franck Inizan à l’Idol Hôtel afin d’aborder sa riche actualité !

Publié le par Steph Musicnation

(c) Stéphane Nicollet @IDOL HÔTEL

(c) Stéphane Nicollet @IDOL HÔTEL

« Salomé » le nouveau single de Made In Franck est assez différent de tes  précédents morceaux d’un point de vue musical, serait-ce l’influence de ton side project C19 ?

Non car C19 est né bien après cette chanson qui existe depuis plus de 15 ans. Je chantais déjà « Salomé » en guitare-voix dans des cafés-concerts et ce titre est devenu comme une sorte d’hymne notamment dans une petite salle à Ménilmontant. Les gens aimaient chanter sur ce titre en fin de soirée et on m’a souvent dit qu’il fallait que j’en fasse quelque chose. Après avoir sorti « Robinson », « J’Aime Pas Les Gens Qui S’Aiment » et surtout « Je Ne Suis Pas Fou » qui est très lourd, j’ai eu envie de proposer un morceau plus léger et plus radiophonique et « Salomé » s’est un peu imposée d’elle-même.

« Salomé » est-elle une confession à postériori ?

Oui, cette chanson est autobiographique et je l’assume complètement. Par ailleurs, « Salomé » peut permettre aux gens d’assumer autour d’eux car ce sujet est encore un peu tabou. Quand on entend les gens parler, on a l’impression que l’infidélité n’existe pas ; c’est souvent, non moi jamais je ne tromperai mon/ma conjoint(e) mais quand on voit le nombre de divorces et de séparations…

As-tu envoyé ce titre à celle qui te l’a inspiré ?

Non ; tout simplement car en fait, c’est moi qui me le suis inspiré. Salomé n’existe pas, c’est une personnification. Je trouvais ça drôle de faire rimer le prénom Salomé avec salaud mais. Salomé est un petit jeu de mots sympa pour exorciser cette période adolescente et même un peu post-adolescente.

(c) Stéphane Nicollet @IDOL HÔTEL

(c) Stéphane Nicollet @IDOL HÔTEL

Pourquoi ne sors-tu que maintenant un clip pour « Robinson » alors que tu as lancé ton projet Made In Franck avec il y a plus d’un an ?

Quand « Robinson » est paru il y a un an, je voulais accompagner cette sortie d’un clip mais quand on veut une vidéo réalisée par un professionnel, cela demande un budget…Quand j’ai commencé à réaliser moi-même les clips pour mon projet Electro C19, je me suis dit pourquoi ne pas en faire également pour mes autres morceaux. J’ai commencé par mettre en images « Je Ne Suis Pas Fou », j’ai enchaîné avec « Salomé » et j’ai fait un peu machine arrière en revenant sur mon premier single. Comme « Robinson » est un titre assez léger, j’ai eu envie de proposer un clip très solaire.

Il en va de même avec celui qui illustrera « J’Aime Pas Les Gens Qui S’Aiment »…Peux-tu nous en dire sur tes envies participatives pour cette vidéo ?

Comme avec tout ce qui se passe actuellement, nous n’avons plus le droit de nous embrasser, de ne nous toucher…nous avons le droit de ne rien faire ; j’ai eu envie de faire un clip complètement déconfiné et comme « J’Aime Pas Les Gens Qui S’Aiment » parle bizarrement d’amour, je voulais un clip où l’on puisse voir l’amour des gens entre eux. Pour se faire, je demande aux personnes qui veulent bien participer de se filmer en s’embrassant vraiment sans masques ; de vrais baisers d’amoureux que ce soit une femme et un homme, deux hommes ou deux femmes. Je veux que ça transpire l’amour dans ce clip !

Ton autre actualité est la sortie du premier album de C19 ; ce second projet est-il un exercice de style ?

Oui, un peu mais c’est surtout de l’improvisation. Au départ, je ne pensais pas vraiment en faire quelque chose. Je voulais surtout m’amuser avec ce projet que j’imaginais n’être qu’éphémère. C19 est une autre corde à mon arc.

(c) Stéphane Nicollet @IDOL HÔTEL

(c) Stéphane Nicollet @IDOL HÔTEL

Pourquoi C19 ? Comment est né ce projet ?

C19 car ce projet a été crée « grâce » au COVID 19 ; sans cette pandémie et sans le confinement, je ne l’aurais peut-être jamais fait. Pendant le premier confinement, pour des raisons professionnelles, j’ai dû rester à la maison. Ces vacances forcées ont été « amusantes » la première semaine mais je me suis clairement fait chié ensuite. Au lieu de ne composer qu’à la guitare, j’ai essayé d’autres choses. J’ai téléchargé des applications avec des samples notamment et il en est sorti plusieurs morceaux ; une cinquante ; et j’ai décidé d’en faire quelque chose. J’ai fait des clips pour certains morceaux, ça a plu et cela m’a encouragé à sortir un premier album de C19.

Comment décrirais-tu l’univers de C19 ?

Je pense qu’il n’y a pas un univers particulier à C19 car ce projet reste très ouvert et très improvisé. Je ne me mets pas de limites car il n’y a pas de paroles, il n’y a que de la musique. Je peux taper dans de l’Electro pure mais aussi faire notamment un morceau très inspiré du Carnaval de Venise. Je ne ferme aucune porte avec C19.

J’ai trouvé ; pour ma part ; qu’il y avait quelque chose d’assez cinématographique dans tes morceaux ?

C’est marrant que tu me dises cela car je suis sur un projet musical pour une série. Je ne sais pas si cela aboutira mais du coup, j’ai vraiment pensé mes prochains morceaux qui sont un peu plus dans le spleen comme une bande son.

(c) Stéphane Nicollet @IDOL HÔTEL

(c) Stéphane Nicollet @IDOL HÔTEL

Pourquoi sors-tu un album de C19 et pas encore un pour Made In Franck ?

En ce qui concerne C19, je fais la musique moi-même de A à Z ; je la crée sur mon appli et je la retravaille sur un logiciel alors que pour Made In Franck, j’écris un texte, je crée une ligne guitare-voix et ensuite, je pars en studio pour enregistrer ; cela demande du temps et de l’argent alors que C19 ne m’a rien couté à part le prix à payer pour être diffusé sur les plateformes numériques. C’est une facilité.

Peux-tu nous parler de l’émission Fil Rouge sur Live Music Radio ?

J’ai rejoint cette radio au mois de septembre grâce à un animateur qui m’avait interviewé et qui savait que j’en faisais également. Au départ, il m’a proposé de faire une interview à la fin de son émission ; j’ai appelé mon grand ami Barange et de fil en aiguille, d’une chronique pour l’émission Fil Rouge, Olivier Bussmann m’a offert la possibilité de coanimer l’émission avec lui. Comme à cause des confinements, je ne pouvais plus faire mes interviews filmées à La Dame De Canton comme je le faisais avant, j’ai dit banco ! Ça a été une belle opportunité. Les émissions continueront le premier mercredi de chaque mois. Nos prochains invités seront Silmarils, Les Wriggles, Emma Daumas, François Alquier, Hoze.

Quels sont tes projets pour 2021 ?

J’ai des projets avec Made In Franck mais aussi avec La Marmaille de Mano Solo. Outre la sortie du clip de « J’Aime Pas Les Gens Qui S’Aiment » dans les prochaines semaines, je vais retourner en studio afin d’enregistrer un featuring sur « On Se Connait Pas ». Un EP physique suivra et il regroupera mes cinq singles. Je réfléchis à un financement participatif pour l’enregistrement de cinq autres morceaux qui constitueraient la seconde partie d’un premier album. En revanche, pour le coup, je ne les sortirai pas single par single. En ce qui concerne La Marmaille de Mano Solo, il devrait y avoir un gros truc qui arrive d’ici cet été mais on ne peut pas trop s’avancer avec la conjoncture actuelle…

Retrouvailles avec Franck Inizan à l’Idol Hôtel afin d’aborder sa riche actualité !
https://www.facebook.com/MadeInFranckOfficiel
https://www.facebook.com/c19music

Commenter cet article