Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvailles avec Allyson Glado à l’Idol Hôtel pour la sortie de son second album !

Publié le par Steph Musicnation

Retrouvailles avec Allyson Glado à l’Idol Hôtel pour la sortie de son second album !

Ton premier album « S-Moi » est sorti il y a deux ans déjà, les retours sur ce disque ont-ils été à la hauteur de tes attentes ?

Il faut savoir qu’avant qu’un artiste ne se fasse entendre, ça prend un peu de temps et ce premier album qui a été réédité en 2019 a surtout été écouté et vendu à ce moment-là. Le retour des auditeurs a été positif mais il y a eu au début des critiques un petit peu difficiles car ce disque était très engagé au niveau des choses sensuelles et sexuelles de la femme et c’est aussi pour cela que nous avons choisi de partir totalement ailleurs sur le second album.

Ton second album « Élévation » sortira le 14 janvier, as-tu un peu de stresse ou es-tu sereine ?

Nous n’avons aucun stress pour cet album sur lequel nous avons travaillé avec un compositeur Américain. Nous avons volontairement changé d’équipe, nous sommes beaucoup plus détendus, nous n’avons cette appréhension de rater ou de vouloir plaire aux gens. Les fans qui ont écouté le premier album ont déjà adopté le second et pour l’instant, je n’ai que des retours positifs. « Élévation » sortira bien officiellement le 14 janvier mais cet album peut déjà être commandé en ligne car je voulais permettre aux gens d’écouter mes nouveaux morceaux avant la fin du confinement.

Quand on écoute ce nouvel opus, on reconnaît ta patte mais on sent que tu n’as pas voulu faire une redite du premier. Quelles ont été tes envies sur ce disque d’un point de vue musical ?

Sur mon premier disque, je me cherchais encore en tant qu’artiste et de ce fait, nous étions un peu partis partout. Sur « Élévation », nous nous sommes dirigés vers quelque chose d’assez spatial, de presque lounge pour que les gens puisent s’évader durant cette période difficile.

Retrouvailles avec Allyson Glado à l’Idol Hôtel pour la sortie de son second album !

Le sexy et le sensuel sont encore présents mais moins au niveau des thèmes, peux-tu nous dire quelles vont être les thématiques sur « Élévation » ?

« Élévation » témoigne de mon évolution personnelle et cela m’a permis ; au travers de ces nouvelles chansons ; de montrer qui je suis en tant qu’être humain au-delà de l’artiste.  Sur le premier album, j’abordais la sensualité chez la femme alors que sur le second, nous sommes partis dans quelque chose de plus lointain comme les rêves, le double de soi-même, les démons qui nous hantent la nuit et je parle d’amour mais au sens large du terme. 

« Anorexie » est un titre fort de ton nouveau disque, est-ce ton titre le plus intime ? Comment le vois-tu ?

J’ai été moi-même anorexique et j’ai écrit cette chanson afin de partager cette douleur avec les gens. Ce titre est évidemment mon titre le plus intime et c’est celui qui fait pleurer les gens ; peut-être parce que mon interprétation est plus lourde et plus sincère.

Peux-tu développer pour nous le titre de ton second album ?

La première question que l’on se pose en tant qu’être humain est qui suis-je ; durant la deuxième phase, on se trouve à peu près et la troisième phase, tu sais qui tu es. Le fait de s’élever correspond à la seconde étape.

(c) Scath Davoine

(c) Scath Davoine

As-tu hésité à publier un nouveau disque dans le contexte actuel ?

Nous en avons parlé avec l’équipe,  ils n’étaient pas d’accord avec moi, tout le monde était contre le fait de publier l’album maintenant mais je leur ai dit que quand on fixe une date, on s’y tient pour les fans.

Les chansons d’ « Élévation » vivent-elles déjà à distance ?

Malheureusement, non. Pour l’instant, je ne présente pas les titres de l’album même durant des live sessions car nous voulons d’abord sortir un premier clip que l’on ne peut pas tourner pour l’instant du fait des mesures gouvernementales. Dans l’idéal, nous aimerions accueillir des fans en studio afin de leur présenter les titres en live car certains nous ont rejoints en plein milieu du confinement et ils n’ont donc pas vu mes précédents lives.

Ta fanbase est-elle majoritairement masculine ?

(Rires) Oui, tout à fait ; c’est d’ailleurs pour cela que j’ai voulu sortir des bonnets avec un clitoris sur la tête car je voulais si les hommes étaient capables de les porter et la réponse est…oui. Si mon public est majoritairement masculin, ma fanbase compte quand même quelques femmes mais elles ne s’étalent pas sur les réseaux sociaux car les hommes qui me suivent sont très libérés.

Retrouvailles avec Allyson Glado à l’Idol Hôtel pour la sortie de son second album !

Sur « Élévation », tu chantes « Rester Libre », c’est un peu l’image que j’ai de toi depuis notre première rencontre il y a trois ans, es-tu toujours libre et indépendante dans la musique ?

Oui, je suis toujours et indépendante dans la musique et je continue à refuser la censure. Je gère tout de A à Z car je ne veux pas rentrer dans le moule d’une maison de disque.

Quels vont être tes prochains projets ?

J’espère que la promotion de l’album pourra se poursuivre avec les médias dès le mois de janvier. Nous attendons de tourner le clip de « Planse », « Élévation » sortira le 14 janvier et une première partie de Casey Lowry le 16 avril à La Boule Noire est prévue, si le concert peut se faire…J’espère pouvoir défendre ce second disque sur scène le mieux possible et figures-toi, que bon nombre de fans veulent se cotiser pour que je puisse faire L’Olympia...

Retrouvailles avec Allyson Glado à l’Idol Hôtel pour la sortie de son second album !
https://www.facebook.com/Gladoallyson

Commenter cet article