Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec Korin F. à l’Idol Hôtel à l’occasion de la sortie du single « Le Bruit Des Plantes Dans Le Béton » !

Publié le par Steph Musicnation

© Mickael Burlot

© Mickael Burlot

Pouvez-vous présenter Korin F. à nos lecteurs ?

Maxime : J’écris les paroles la plupart du temps et Pierre s’occupe un peu plus de la partie composition mais les deux se mixent car nous bossons vraiment ensemble sur nos morceaux. Au sein de Korin F., je suis au chant et je joue principalement de la guitare, des percussions et de l’harmonica.  A côté de ce projet musical, je suis réalisateur dans le cinéma.

Pierre : Comme le dit Max, le travail au sein de Korin F. est très perméable car nous œuvrons vraiment main dans la main. Pour ma part, je participe aux chœurs, je joue du synthé et je m’occupe de la programmation ; je travaille notamment avec une session Ableton avec laquelle on peut s’amuser un petit peu. A côté de ce projet commun, je fais de la musique à l’image et je manage aussi un restaurant.

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

P : Cela remonte à il y a bien 10 ans. Avec des potes, nous avions monté un collectif pluridisciplinaire qui s’appelait Le Prism Collective au sein duquel évoluaient des réalisateurs, des musiciens et des graphistes. Nous organisions des vernissages, des expositions, des projections et aussi pas mal de soirées musicales. La première fois que nous avons collaboré ensemble, c’était pour l’un de mes premiers projets de musique. Max m’avait fait une jaquette et des clips.

Pourquoi avez-vous opté pour un nom de scène à connotation féminine ?

M : En fait, ce n’est pas féminin car Korin en allemand est un prénom masculin ! Nous avons une histoire particulière avec ce nom….

© Mickael Burlot

© Mickael Burlot

Comment voyez-vous votre évolution depuis la parution de « CD De Voiture » en 2018 ?

M : Entre cet EP et notre album « L’Arbre Exponentiel » qui sortira dans quelques mois, il y a eu une évolution en termes de production de musique qui est vraiment exponentielle pour le coup. Nous avons fait beaucoup de recherches et parcouru un gros chemin et le live a pas mal aidé à cela car avec « CD De Voiture », nous avons pu tourner durant 2 ans. Cela nous a permis de mieux connaître notre son et d’aller plus loin avec.

P : Par ailleurs, nous avons plus pris notre temps et de ce fait, nous avons pu aller plus loin dans la recherche. Nous avons eu plus de recul par rapport  à « CD De Voiture » dont nous sommes très contents mais qui a été fait un peu comme un premier jet. Notre album sera plus soigné.

De quoi parle votre nouveau titre intitulé « Le Bruit Des Plantes Dans Le Béton » ?

M : Ce titre représente un peu les mauvaises herbes que l’on peut voir sur le bitume ; elles poussent partout et on se demande pourquoi elles le font là alors que ce sol ne peut accepter quoique ce soit en termes de nature. Dans cette chanson, il est question de ces nouvelles pousses qui arrivent ainsi à un endroit où on ne les attend pas et qui y font leur évolution.

Donne-t-il le ton aussi bien musical que dans le propos de votre premier album à paraître au printemps 2021 ?

: Le ton musical est assez éclectique dans l’album car nous aimons bien avoir plusieurs domaines d’expression dans la musique. Tout au long de l’album, chaque morceau est un peu dans son propre univers ; un peu à l’image de Gorillaz qui est une grosse influence pour nous. Pouvoir s’exprimer dans différents styles de musique est une liberté qui nous plait bien.

M : Au niveau du propos, ce morceau-là peut bien définir ce qui se passe dans le reste de l’album dans le sens où il y a un côté très social aussi car nous sommes très ancrés dans les problèmes sociaux et politiques que nous vivons aujourd’hui mais nous en parlons de manière plus poétique et moins frontale.

© Camille Chauve

© Camille Chauve

Pouvez-vous nous parler de la mise en images de cette chanson ?

P : Dans ce groupe, nous avons une chance incroyable ; je peux facilement m’occuper de toute la production musicale et comme Max est réalisateur, il a pu réaliser notre clip lui-même.

M : Nous travaillons avec la boîte de prod Bocalupo Films avec laquelle nous avons fait plusieurs clips. Pour la réalisation de cette vidéo, nous avons réussi à avoir un certain budget grâce notamment au CNC et nous avons pu former une équipe ; ce qui est important aussi et qui se ressent à l’image ; je l’espère. J’aurais envie de dire que nous avons tourné ce clip…sur l’île de l’arbre exponentiel.

P : Dans ce clip, nous avons traqué et réussi à attraper cette créature assez étrange.

Quelle est la symbolique de cette vidéo ?

M : La symbolique est celle du groupe qui permet à quelqu’un de s’extraire un peu de tous ces câbles qui le retiennent de manière sociale. Grâce au collectif, on arrive beaucoup mieux à se défaire de ces carcans afin de prendre du recul sur soi. 

Que retrouve-t-on dans vos références musicales ?

: Nous aimons la musique qui nous évoque de grands espaces et la liberté. Nous n’excluons pas grand-chose de notre champ d’écoute qui est reste assez large. Nous écoutons autant du Neu ! que du Bonobo

M : …Alan Vega

P : …Led Zeppelin…Nous essayons de rester ouverts à tout cela car nous pensons qu’il y a du bon à prendre dans tous les domaines. Nous nous faisons régulièrement découvrir des choses et nous avons une grosse tendance à être d’accord sur ce qui nous plait.

© Camille Romet

© Camille Romet

Qu’est-ce que chacun mettrait en avant chez l’autre ?

P : Max raconte bien les histoires et il réussit à prendre son temps.

M : Je vais mettre en avant sa précision et son sens du détail.

Pensez-vous déjà à une scénographie particulière pour défendre sur scène « L’Arbre Exponentiel » ?

: Absolument, c’est en travaux avec des amis très talentueux qui vont nous aider à construire tout un décor et nous croisons les doigts pour un retour des concerts en 2021 afin de l’exploiter.

Rencontre avec Korin F. à l’Idol Hôtel à l’occasion de la sortie du single « Le Bruit Des Plantes Dans Le Béton » !
https://www.facebook.com/korinfmusic

Commenter cet article