Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec Felyce à l’occasion de la sortie de « Disappoint Me » son nouveau titre !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec Felyce à l’occasion de la sortie de « Disappoint Me » son nouveau titre !

Comment te présenterais-tu à nos lecteurs ?

Je m’appelle Lætitia et mon nom de scène est Felyce mais les deux veulent dire la même chose puisqu’ils signifient la joie/l’allégresse. A vrai dire, j’utilise ma musique plutôt pour exprimer des choses qui ne sont pas gaies alors que dans la vie de tous les jours, je suis une personne quand même assez joyeuse qui sourie très souvent. Je suis auteure, compositrice, je produis mes chansons à l’exception de « Disappoint Me » car je souhaitais quelque chose de différent et je joue de la guitare.

La musique a-t-elle été une évidence pour toi ?

Oui et non. C’était une évidence pour moi au fond de mon cœur mais plein de choses ont fait que je ne m’y suis pas mise auparavant. J’ai fait des études supérieures, je suis allée jusqu’au BAC +5, cela représente quand même cinq années sans chanter ailleurs que dans ma douche. Au fond de moi, je savais que c’était ce que je voulais faire mais je pensais que ce n’était pas quelque chose d’envisageable et je n’ai même pas tenté jusqu’au moment où j’ai travaillé dans une entreprise. J’avais tout ce qu’il me fallait mais j’ai réalisé que je n’avais pas du tout envie de faire ça. Je me suis dit que ce n’était jamais trop tard et en avril 2017, j’ai téléchargé un logiciel gratuit pour faire de la musique ; je n’y connaissais rien mais j’ai appris par moi-même. Mon objectif est maintenant d’en faire mon métier et je travaille dur pour y arriver.

Comment décrirais-tu ton univers ?

Je dirais qu’il est introspectif et clair-obscur.

Rencontre avec Felyce à l’occasion de la sortie de « Disappoint Me » son nouveau titre !

Le choix de t’exprimer en anglais vient-il de tes influences musicales ?

A 99%, oui. J’ai commencé à écrire des chansons à l’âge de 10 ans et même si je ne disais rien d’intéressant dedans, je le disais déjà en anglais. Plus tard, on m’a souvent demandé pourquoi je ne chantais pas en français et en y réfléchissant, je pense que c’est parce que j’étais toujours été fan de stars de la Pop comme Madonna et Britney Spears. Je pense que j’ai calqué plein de choses sur ces modèles dont l’anglais et à vrai dire, je rêverais d’une carrière à l’international.

Musicalement parlant où te situes-tu ?

Je pense que cela dépend des chansons mais aussi de l’oreille de la personne qui écoute. J’aime beaucoup la Pop et je suis donc très influencée par ce courant musical, j’apprécie également l’Electropop même si je n’introduis pas forcément ces sons dans mes productions, j’aime bien la Folk également et le R&B. Je dirais donc que je dois me classer quelque part entre ces genres-là  selon la chanson.

En deux ans, tu as sorti un EP et quatre singles, travailles-tu actuellement sur ton premier album ?

Non même si j’aurais dit oui il y a un mois…J’ai abandonné cette idée pour l’instant car j’ai l’impression qu’aujourd’hui, le mieux est de sortir plusieurs singles jusqu’à avoir un peu plus de visibilité avant de sortir peut-être un album. En tout cas, j’ai des chansons et si tout se passe bien, je pourrais commencer à travailler sur ce disque dès l’année prochaine.

Rencontre avec Felyce à l’occasion de la sortie de « Disappoint Me » son nouveau titre !

Comment vois-tu ta progression durant ces deux dernières années ?

En dents de scie, autant que la vie, en fait. En 2018, je vivais au Mexique et le fait de rentrer en France, cela m’a totalement déstabilisée dans ma lancée. J’ai été confrontée à tous les problèmes que l’on peut rencontrer quand on vit à Paris et notamment le fait de trouver un job. La vraie vie à pris le pas et pendant quelques temps, ça n’a pas été évident. En tant qu’artiste, je trouve que j’ai fortement progressé, je pense avoir trouvé ma voix et un peu plus mon son même s’il va encore évoluer. Maintenant, j’attends la progression du côté de la carrière !

De quoi parles-tu dans « Disappoint Me » ton nouveau titre ?

Dans cette chanson, je parle du fait que j’ai parfois laissé la vie trop prendre le pas. Même quand on est confronté à des difficultés, se laisser emporter est un choix en fait. A une période de ma vie, je ne faisais pas du tout ce que je devais faire et je devais garder une façade parce que j’avais l’impression que certaines personnes me testaient un  peu par rapport à la musique. On me demandait où ça en était un peu comme si je ne faisais rien. Quand ça se passe mal, on n’a pas forcément envie d’en parler, on rentre un peu dans un engrenage, on en discute pas avec quelqu’un qui pourrait nous donner envie de nous y remettre et à la fin, on est déçu de soi-même.

Tes chansons ont-elles toujours un background personnel ?

Oui ; je pars toujours de quelque chose d’assez négatif ; un échec, une tristesse, une mélancolie ; mais j’essaie d’aller toujours vers l’espoir.

Rencontre avec Felyce à l’occasion de la sortie de « Disappoint Me » son nouveau titre !

Quel message aimerais-tu délivrer à ceux qui seraient dans la même situation que toi par rapport à « Disappoint Me » ?

Autour de moi, je vois beaucoup de personnes qui sont victimes de leurs propres vies et si grâce à ma musique, je peux les aider à aller de l’avant, prendre le contrôle et ne pas laisser la vie être une barrière, j’en serai très heureuse.

Tu es une artiste indé, prévois-tu de continuer ainsi ou recherches-tu l’appui d’une major ?

J’y ai beaucoup pensé et la réflexion revient régulièrement. Pour l’instant, je pense que je suis très bien comme ça même si je suis consciente qu’aujourd’hui il y a beaucoup de compétition sur le marché. En tant qu’artiste indépendante, j’ai une certaine liberté que je me verrais très mal abandonner. Il y a un, j’ai travaillé rapidement avec un manager et rien que cela, j’ai trouvé ça difficile car l’objectif était beaucoup moins d’être créative comme je le sens et beaucoup plus de faire quelque chose qui pourrait plaire alors que j’ai le sentiment que l’on peut faire quelque chose qui nous plait réellement et qui peut trouver écho chez d’autres personnes tout en évitant de rentrer dans un stéréotype ou dans un genre bien défini. Je n’ai pas envie de perdre mon originalité. Aujourd’hui, j’aime mon statut, je suis bien comme cela après je ne sais pas comment je serai dans deux ou trois ans mais je pense qu’il y a possibilité d’y arriver en étant totalement indépendante.

Avec quels artistes aimerais-tu partager un jour des titres ?

J’adore Christine and the Queens, Yseult qui m’a vraiment donné une leçon de charisme sur scène, …il y en aurait tant d’autres !

Et en termes de rêve à l’international ?

Lana Del Rey ! J’adore cette artiste. Ce serait le rêve ultime. Je rentre vraiment dans son univers quand je l’écoute. Je sais que beaucoup de personnes ne l’aiment pas mais je trouve çà pas mal qu’elle soit assez clivante car ceux qui l’apprécient tant l’aiment à un point !

https://open.spotify.com/artist/3x2DSCyTFJtLCBcT9PMCl8
www.instagram.com/iamfelyce
www.twitter.com/iamfelyce

Commenter cet article