Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 20 Fingers sont de retour sur le devant de la scène Dance, l’occasion pour nous d’avoir une petite conversation avec Manny Mohr !

Publié le par Steph Musicnation

Les 20 Fingers sont de retour sur le devant de la scène Dance, l’occasion pour nous d’avoir une petite conversation avec Manny Mohr !

On va commencer fort toute suite…Pourquoi une si longue absence ?

Le label a très mal géré les choses avec nous tous et ça nous a laissé un très mauvais goût dans la bouche. Nous avons pris des chemins différents. Charlie et moi avons écrit et produit un album pour Gillette en 2002 mais il n'est jamais sorti. Le label possédait tout nous concernant, le nom, l'édition, etc. Nous avons également été poursuivis juridiquement pendant des années. Charlie Babie et moi avons fait des choses aux États-Unis ici et là, mais maintenant nous travaillons de nouveau ensemble et de bonnes choses sont à prévoir très bientôt.

Qu'avez-vous fait pendant toutes ces années? Vous êtes-vous éloignés de la scène? Avez-vous produit d'autres artistes?

J'ai travaillé avec de nombreux artistes locaux et j'ai géré un DJ pendant un certain temps et je travaille également pour des stations de radio depuis longtemps. J'ai toujours écrit et produit des projets. L'artiste Zooom et moi avons démarré son projet et sorti un single qui s’est classé 35ème du Billboard Dance Club Charts mais nous avons été rattrapés par la crise du disque, c’est comme ça. J'ai également développé un nouvel auteur-compositeur / producteur nommé Toonz Muzic qui vient tout juste de se jeter dans le grand bain.

Revenons au début de l’histoire des 20 Fingers…Comment est né ce projet ?

Ce projet est né de l’association de Charlie Babie, JJ Flores et moi-même mais à vrai dire, les 20 Fingers sont réellement nés avec « Short Dick Man » car c’est ce titre qui a rendu célèbre ce projet.

Les 20 Fingers sont de retour sur le devant de la scène Dance, l’occasion pour nous d’avoir une petite conversation avec Manny Mohr !

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

J'ai été amené à travailler avec Charlie Babie et JJ Flores après avoir fini de travailler avec Steve Silk Hurley, Jamie Principle et Chantay Savage chez ID Records. JJ et Charlie travaillaient en fait sur un EP. C'était surtout des instrumentaux et il m'a demandé de l'aider sur un titre. Je suis arrivé avec « Short Dick Man » que je voyais comme un moyen pour les femmes de se mesurer aux hommes dans les clubs. A cette époque, il y avait beaucoup de chansons négatives concernant les femmes et nous pensions que le moment était venu d’inverser la tendance…Le succès de cette chanson a été une surprise totale.

N'avez-vous pas eu l'impression de jouer à quitte ou double en faisant des titres aussi chauds que "Short Dick Man", "Lick It" et "Sex Machine"? Les radios américaines ont-elles joué le jeu ou avez-vous été confrontés à la censure?

Oui, il y avait de la censure ici et là, mais « Short Dick Man » et « Lick It » ont été de tels tubes qu’ils ne pouvaient pas niés. Par ailleurs, nous avions aussi des versions « propres » de ces deux chansons. Quant à « Sex Machine », ce titre a été principalement un succès à l'étranger en Europe et en Asie.

Les producteurs étaient des hommes, les interprètes étaient des femmes, comment s'est passée la composition?

J'adore travailler avec les femmes parce que les femmes semblent toujours être opprimées dans ce qu'on appelle un « monde d’hommes ». Je crois qu'il faut briser l'ego masculin avec des paroles percutantes scandées par des femmes qui feront bouger les choses. Gillette et moi avons travaillé ensemble sur trois de ses albums et il y avait entre nous une véritable alchimie. Nous avons énormément ri pendant la plupart des séances en studio. Travailler avec Roula a été un pur ravissement. Roula était un amour et elle avait aussi du mordant. Ces deux filles étaient très jolies et très drôles, ce qui ne gâchait rien.

Les 20 Fingers sont de retour sur le devant de la scène Dance, l’occasion pour nous d’avoir une petite conversation avec Manny Mohr !

Quelle est l’histoire derrière « Short Dick Man » ? Ce titre est-il né d’une blague ? Fallait-il y voir une sorte de gentille vengeance ?

C'était une sorte de vengeance contre toutes les chansons négatives sur les femmes. Le premier album de Gillette était un genre de bashing masculin dans son intégralité. Mais dans « Short Dick Man », j'ai ajouté des blagues pour être drôle afin que les femmes puissent s'amuser à taquiner les hommes sur la piste de danse. C'était un concept qui a fonctionné pour nous et qui a lancé une tendance de disques sur lesquels des femmes et des hommes chantaient des choses osées…lol.

Êtes-vous toujours en contact avec Gillette ?

Cela fait un moment que nous ne nous sommes pas parlé mais nous resterons amis pour la vie. Gillette profite pleinement de sa vie de famille avec ses sublimes enfants.

Les 20 Fingers sont de retour sur le devant de la scène Dance, l’occasion pour nous d’avoir une petite conversation avec Manny Mohr !

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre association avec les producteurs d’Experience Of Music ?

J'adore ces gars. Ils m'ont contacté et nous avons accepté de faire deux chansons avec eux. Je les ai rencontrés grâce à Hula (The Outhere Brothers). Ils m'ont envoyé des morceaux que je leur ai écrits et DMN Records les a sortis. À l'époque, je ne faisais que penser à un retour des 20 Fingers et le fait de travailler avec eux m'a vraiment aidé à me décider à revenir sur le devant de la scène. Je me suis amusé à enregistrer et à produire ces titres avec Y.E. Cette collaboration a vraiment faire renaître le plaisir de faire de la musique en moi. Charlie Babie et moi avons déjà quelques nouvelles chansons et JJ Flores et moi écrivons ensemble également.

« Fuck Song » est un titre encore très explicite ; depuis les années 90, les mœurs ont beaucoup évolué et la sexualité est encore plus débridée, le contenu de vos chansons serait-il aussi plus hard ?

Difficile à dire… je suis quelqu’un de spontané. Je fais habituellement ce qui me semble être bon. Si j'ai besoin d'une version clean, je pourrais en faire une au besoin. J’aime faire différentes choses. Nous verrons bien ce que l’avenir nous réserve…

Comment présenteriez-vous « Party In Here » votre plus récent titre ? Est-ce le son des 20 Fingers pour l’été 2020 ?

Pas vraiment. Cette chanson a environ 7 ans et elle est déjà sortie aux États-Unis. J'ai pensé qu'il serait bon de lui donner une seconde vie, un coup de jeune et de laisser DMN Records faire son travail pour voir comment ce titre serait reçu maintenant. J'espère que ça va bien pour Zooom, il travaille très dur et c’est une bonne personne.

Les 20 Fingers sont de retour sur le devant de la scène Dance, l’occasion pour nous d’avoir une petite conversation avec Manny Mohr !

Avez-vous enfin prévu de sortir un second album ? Que va-t-il arrivé dans les prochains mois ?

Oui, nous sommes vraiment ravis de travailler sur de nouveaux titres afin de sortir un album. Nous prévoyons de sortir une autre chanson de Zooom intitulée « Amusement Park » avec Kiara. Nous travaillons actuellement sur des nouveaux morceaux pour cette année et pour 2021. Restez branchés et préparez-vous pour plus de Fun, du sexy et des choses folles avec les 20 Fingers !!!. Notre nouveau crédo est de « rendre la musique encore plus fun ».

Vous ne pensiez pas vous en sortir comme ça... sur votre premier album, il y avait un titre intitulé "Position N ° 9" ... Quelle serait votre position préférée? Hahaha Nous pouvons également être des petits coquins sur La Parisienne Life !

J’adore les petits coquins ! Ma position préférée dans cette chanson est la seconde, quand elle s’adresse au gars (à moi, en l’occurrence) et qu’elle lui dit qu’elle a un cadeau spécial pour lui…Les cadeaux spéciaux sont tellement…hum…spéciaux lol !

Les 20 Fingers sont de retour sur le devant de la scène Dance, l’occasion pour nous d’avoir une petite conversation avec Manny Mohr !

Commenter cet article