Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec Isobel Campbell pour son grand retour avec « There Is No Other… » !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec Isobel Campbell pour son grand retour avec « There Is No Other… » !

Commençons par la question que tout le monde doit te poser…Pourquoi une si longue absence ?

Pour tout dire, cette absence est un accident. En 2010, l’album « Hawk » est sorti et nous l’avons défendu sur scène avec Mark Lanegan jusqu’en août 2011 mais je me suis rendue que mon ancien manager volait de l’argent, ça a été un coup dur pour moi, et comme je ne savais plus trop quoi faire, j’ai juste tout arrêté ; mon intention n’était pas de m’éloigner durant 10 ans mais après cela, ça a été compliqué d’accorder ma confiance à de nouvelles personnes. J’ai pris un peu de temps pour souffler, j’ai déménagé à Los Angeles, j’ai commencé l’écriture de mon nouvel album en avril 2014 et je l’ai terminé deux ans plus tard. Le label a aimé mon disque mais la personne qui m’avait signée est partie travailler pour Amazon et comme on se focalisait plus sur les photos en studio ; alors que je ne suis pas mannequin ; plutôt que sur ma musique, il y a eu un désaccord sur la marche à suivre, j’ai rencontré leur avocat et j’ai dû me battre pour récupérer mes chansons. Voilà pour pourquoi ce disque a mis autant de temps à voir le jour.

Comme cet album est prêt depuis longtemps, as-tu déjà écrit le prochain ?

Il n’est pas totalement complet et l’enregistrement n’est pas terminé mais effectivement comme la parution de « There Is No Other… » a pris si longtemps, j’ai énormément de nouvelles chansons en attente.

Vois-tu ton nouvel album comme une sorte de renaissance ?

Oui, je pense que cet album est une renaissance dans ma carrière et dans ma vie. Je crois que j’ai trouvé ma propre voie avec ce disque. Je me suis trouvée, je sais qui je suis réellement.

Rencontre avec Isobel Campbell pour son grand retour avec « There Is No Other… » !

Il y a une sérénité évidente qui ressort de ton disque, es-tu d’accord avec cela ?

Oui, tout à fait. J’ai découvert cette sérénité en prenant de l’âge, je médite, je fais en sorte de prendre le temps de souffler, je suis allée faire des retraites respiratoires, je fais du yoga et cela m’aide au quotidien. Le résultat de tout ceci fait que je me sens plus sereine et cela transparaît dans ma musique.

Quelles sont les thématiques principales sur ce nouveau pas discographique ?

Sur « There Is No Other… », je parle beaucoup de la vie en général, de ruptures, de déceptions, de ma grand-mère et d’unité. J’ai voulu véhiculer quelque chose de positif au travers de ces chansons, inciter les gens à croire en leurs rêves et les suivre et à regarder la beauté de la vie.

Quels adjectifs me donnerais-tu pour décrire l’univers de « There Is No Other… » ?

Apaisant, doux, positif, tendre…Un journaliste en Ecosse m’a dit que cet album agissait comme un baume et je lui en ai été très reconnaissante.

Rencontre avec Isobel Campbell pour son grand retour avec « There Is No Other… » !

D’après toi, que faudrait-il retenir de ce disque ?

Nous vivons dans une époque très sombre où les gens ont beaucoup de colère en eux et je pense que nous avons tous besoin d’espoir, de gentillesse et de lumière et j’aimerais que l’on retienne cela de ce disque. Je m’intéresse à mon prochain, j’aime créer des liens et je pense que nous avons tous en nous cette possibilité de rendre le monde meilleur.

A quoi font référence les trois petits points dans le titre de ton album ?

A vrai dire, à l’origine, mon nom aurait dû être en dessous du titre, un peu comme un jeu de mots pour signifier qu'il n'y a qu'une seule Isobel Campbell car nous sommes tous uniques mais le graphiste l’a fait dans l’autre sens (rires).

D’où viennent les idées très sixties pour les illustrations de ton disque ?

J’ai toujours aimé cette époque tout comme les fifties et les seventies. J’ai décrit ce que j’aimerais comme illustrations à Luke Insect qui m’a été présenté par le label et parmi mes inspirations figuraient des albums de cette période et Françoise Hardy qui est l’une des mes chanteuses préférées.

Rencontre avec Isobel Campbell pour son grand retour avec « There Is No Other… » !

Ton nouvel album sort en plein milieu de l’hiver mais correspond-il vraiment à cette saison ?

« There Is No Other… » peut être sympa à découvrir en hiver car les gens sont plus tentés de rester au chaud chez eux et d’écouter de la musique de façon cosy.

Pour ma part, je trouve ce nouveau disque très solaire…

Effectivement, pas mal de gens me disent cela mais je ne m’en suis rendue compte moi-même en faisant ce disque mais comme je vis à Los Angeles maintenant, ceci explique surement cela car cette ville est vraiment très ensoleillée et elle n’a rien à voir avec l’Ecosse (rires) !

https://www.facebook.com/IsobelCampbellMusic/
https://ic.lnk.to/TINOFa?fbclid=IwAR0nvc_zYRlXfgLn5xTeDaXdV_ucewez_ZxaxZzx2xPI2lPzSVFe3lV-JXE

Commenter cet article