Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Haute Surveillance » au Théâtre La Croisée Des Chemins, nous y étions !

Publié le par Steph Musicnation

« Haute Surveillance » au Théâtre La Croisée Des Chemins, nous y étions !

La Compagnie Montociel a décidé d’offrir au public une plongée en apnée dans le milieu carcéral en présentant « Haute Surveillance » de Jean Genet ; œuvre réellement écrite lors d’une incarcération à Frênes puis peaufinée par l’écrivain durant toute a vie.

« Haute Surveillance » interprétée par Louis Marsot, Matthieu Calvié, Paco Balabanov et Justin Pastres a vraiment quelque chose de puissant et le texte tout comme le jeu des comédiens est très fort dans tous les sens du terme.

Il y a un concentré de virilité qui ne demande qu’à exploser dans cette cellule où trois prisonniers cohabitent et pourtant, cette promiscuité n’est pas étouffante ; le spectateur ne se sent pris « au piège » d’un sentiment de claustrophobie car les trois bagnards mais également le gardien emportent le public bien plus loin que ces quatre murs où règne rivalité mais également une certaine dose de respect, de fraternité et même d’ « amour ».

Les choses qui viennent de l’extérieur ouvrent une fenêtre vers un ailleurs plus grand même si ce sont des récits de meurtre ou des projections d’homicide.

« Haute Surveillance » est une œuvre physique, certainement dure à jouer pour le trio emprisonné car les trois artistes doivent se donner sans retenue à chaque représentation et notamment simuler des luttes qui ne semblent pas feintes.

De la crasse et de la violence nait une certaine beauté et nous vous dirions que l’on ressort K.O mais subjugué de « Haute Surveillance ».

Allez découvrir ce monde carcéral qui fascine autant qu’il répugne, vous ne serez pas des témoins insensibles à ce qui se passe sous vos yeux, vous n’épierez pas derrière un œilleton car vous serez au plus près de ces trois voyous.

Commenter cet article