Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec Amandine Bourgeois afin de faire le point sur « Omnia » son quatrième album !

Publié le par Steph Musicnation

(c) Yann Orhan

(c) Yann Orhan

On a le sentiment qu’« Omnia » ton quatrième album est celui qui te ressemble le plus, est-ce le cas ?

En tout cas, c’est un album qui témoigne d’une plus grande maturité car je grandis et j’évolue au fil du temps. Chaque album me ressemble car il y a toujours une partie de moi dans chacun d’eux. Sur les albums précédents, j’étais très entourée d’auteurs et de compositeurs alors que sur « Omnia », je me suis vraiment plus impliquée dans l’écriture des textes avec Mat Bastard. « Omnia » est un peu le premier album où je me retrouve aux commandes.

Était-ce une évidence de le faire avec Mat Bastard ?

Franchement oui car avec Mat, nous avions eu un coup de foudre artistique mutuel en 2012 sur un plateau Taratata l’émission de Nagui et nous avions échangé nos numéros pour une éventuelle collaboration à l’avenir. Cela ne s’est pas fait tout de suite car j’étais dans d’autres projets et lui dans les siens mais nous sommes restés en contact et nous nous donnions des nouvelles de temps en temps. Nous sommes devenus copains et quand Warner m’a proposé de produire  mon quatrième album, j’ai appelé Mat. D’instinct, je savais que nous devions en parler et voir ce qu’il pourrait me proposer. Nous nous sommes donné rendez-vous dans Paris, nous avons passé quatre heures à écouter mes maquettes, il m’a donné sa vision des choses et Mat a été chaud pour l’aventure.

(c) Yann Orhan

(c) Yann Orhan

Peux-tu nous dire pourquoi ce disque n’a-t-il pas vu le jour plus tôt ?

Mon troisième album « Au Masculin » qui était un album de cover d’hommes d’où le titre est sorti en 2014, celui avec Mat aurait dû paraître en 2016/2017 mais cela a été un choix de la maison de disques de le sortir en 2018.

De quoi as-tu voulu parler sur cet album ?

Il y a des chansons qui parlent de notre histoire et de notre rencontre, certaines parlent plus largement de notre vision du monde et de la société. Nous avons toujours un message très positif ; se reconnecter au plaisir et à l’amour afin d’envoyer des bonnes ondes, de la bonne énergie et essayer de transformer les choses en positif au maximum même si nous gardons quand même un regard critique sur certaines dérives. « Omnia » est un album positif qui s’inscrit dans un message d’humanité et de solidarité. Cet album porte aussi l’envie de rester jeune tout en gardant l’état d’esprit et la fraicheur des enfants comme dans la chansons « Soyons des Débutants » il y a aussi tout au long des chansons ce message de diversité et d’amour en acceptant d’unir nos différences.

D’où vient ce titre « Omnia » ?

C’est tiré du Latin Amor Vincit Omnia qui signifie que l’amour vaincra tout.

(c) Yann Orhan

(c) Yann Orhan

Qu’est-ce qui caractérise le plus cet album selon toi ?

Pour ce disque, je me suis beaucoup plus impliquée dans la co-écriture et tout ce que nous avons écrit avec Mat, nous l’avons ressenti et nous l’avons vécu au travers de notre amitié et nos émotions. Comme l’illustre le titre de la chanson « Tout Est Clair », tout était très clair entre nous, chacun avait son rôle et sa place bien défini dans la création de ce disque.

Il y a plus d’anglais sur ce disque, est-ce une voie que tu aimerais creuser à l’avenir ?

L’anglais a toujours fait partie de moi, d’ailleurs je viens d’enregistrer un live sur une cover d’Eddie Vedder avec mes amis du groupe Arzel Family, « Hard Sun » à découvrir sur Youtube. Quand on revient sur le début de mon parcours à La Nouvelle Star, on peut dire que j’étais beaucoup plus branchée sur l’anglais que sur le français même si je n’avais pas un bon accent (rires). Le français est génial mais l’anglais permet de s’amuser autrement ; c’est une langue qui sonne et qui permet la puissance vocale. J’ai toujours aimé l’anglais mais quand je suis arrivée chez Sony pour mon premier album, ils m’ont dit qu’il fallait faire du français. La bascule de l’anglais au français n’a pas été simple pour moi mais c’était un challenge que j’avais vraiment envie de relever. Peut-être que plus tard je pourrais chanter dans plusieurs langues, en italien ou en chinois…ça serait marrant (rires).

Il y a quelques mois, une vidéo chorégraphiée par Julie Knittl sur ton titre « Signé Ta Petite Fille » a vu le jour ; qu’as-tu ressenti en la découvrant ?

C’était un joli cadeau. C’est la démarche de plusieurs fans qui me suivent depuis mes débuts à la télé. Ils ont fait un pot commun afin que Julie puisse présenter une chorégraphie et un clip réalisé avec l’aide de Fréderic Veron ( photographe ) et Joel Nicoloso ( passionné de vidéo ). Le fait que les fans voulaient m’offrir ce cadeau et porter ma chanson m’a profondément touchée. La démarche était belle.

(c) Frederic Veron

(c) Frederic Veron

Peux-tu nous parler de la mise en images de « Tell me Who You Are » ? Un clip entier arrive-t-il ?

Ce teaser a été prévu pour qu’il en demeure un. Michael Marciano le réalisateur m’a contacté car il m’adore en tant qu’artiste, il a eu un coup de foudre pour mon album « Omnia ». C’est un jeune real passionné de videos et de clips, il œuvre notamment pas mal pour des rappeurs ; il a littéralement flashé sur cette chanson « Tell Me Who You Are » et avait vraiment envie de m’offrir quelque chose. Il est venu à Paris, nous avons passé la journée ensemble et nous avons décidé de faire ce teaser. Michael trouvait ça bien de mettre en lumière cette chanson qu’il adore et que cela permettrait de parler de l’album car il était déçu que l’on n’en ait pas fait la promo. Ce teaser est surtout le souvenir d’une super journée avec les copains comédiens et les fans qui sont venus participer à l’organisation. Les choses se sont faites dans l’entraide et la solidarité, j’aime beaucoup ça ;)

« 20M2 » ton premier album fête ses 10 ans cette année, quel regard as-tu sur ces dix dernières années ?

J’ai un regard reconnaissant sur ce que j’ai pu vivre car j’ai beaucoup de chance de pouvoir vivre de ma passion. J’ai gagné ce télé-crochet qui a été un vrai tremplin, mon album « 20M2 » a été disque d’or, j’ai pu voyager et faire des concerts un peu partout, j’ai appris des choses tout au long de mon parcours artistique. Aujourd’hui cela me permet de prendre du recul et de savoir de plus en plus ce que je veux vraiment, c’est normal nous ne sommes pas les mêmes à 30 et à 40 ans on gagne en confiance et en expérience. Je suis contente de mon chemin que l’on pourrait qualifier de lent car mise à part « L’Homme de la Situation » qui avait bien marché en radios, je n’ai pas encore eu l’énorme tube que l’on entend partout mais j’ai fait quatre albums et des concerts partout dans le monde alors je ne peux qu’être hyper reconnaissante et heureuse de regarder ces dix années car cela fait autant de temps que je vis de ma passion, chanter, créer, voyager sur scène, c’est ce que j’aime faire le plus au monde. Alors MERCI !

(c) Frederic Veron

(c) Frederic Veron

Si c’était à refaire, referais-tu tout pareil artistiquement parlant ?

Oui, dans le sens où je ne pouvais pas faire autrement car je ne savais pas comment faire un album ni ce que ca aller donner. Chaque album est une nouvelle expérience. C’est un peu comme lorsque l’on tombe amoureux de quelqu’un, on ne peut pas savoir si ça va marcher tant que l’on n’essaie pas. Avec l’expérience que j’ai maintenant, s’il fallait recommencer, je ne ferai pas tout pareil, je m’écouterai plus sur certains choix car j’ai compris qu’il faut faire confiance à son instinct et ses ressentis pour être au plus proche de sa vérité et de ce que l’on est, mes expériences artistiques m’ont permis de me découvrir et de savoir qui je suis, aujourd’hui je pense savoir plus vite ce que je veux. Il suffit juste d’écouter son cœur smiley

Quel serait ton prochain défi ?

J’aimerais beaucoup m’exporter et vivre de ma musique à l’international. J’aimerais beaucoup aller jouer dans des salles à New-York par exemple, faire des rencontres là-bas et y développer des projets. Un voyage est y prévu prochainement…Ce pays m’attire ! Je suis également attirée par le monde du théâtre et du cinéma sans vraiment encore oser y aller franchement, j’attends le signe ou la rencontre qui me permettra de réaliser aussi ce projet un jour ! Tout est possible ! Bref mes rêves ont toujours la jeunesse de mes 20 ans, donc oui je rêve toujours de faire le Stade de France ;)

(c) Frederic Veron

(c) Frederic Veron

Commenter cet article

BERNARD 24/09/2019 13:58

Amandine est une femme de talent en chanteuse ou comédienne à l'écoute des autres une amie de cœurs formidable sous exploité elle devrai être la numéro un des chanteuse en France
alors que l'ont vois toujours les mêmes sur les plateaux TV peut être que Amandine à un trop grand talent et qu'elle fait peur LOL