Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvailles avec Adella pour la sortie de son nouveau titre !

Publié le par Steph Musicnation

Retrouvailles avec Adella pour la sortie de son nouveau titre !

Que s’est-il passé pour toi depuis notre première rencontre il y a 4 ans déjà ?

J’ai sorti mon premier EP et je me suis rodée sur scène. J’ai fait quelques premières partie dont HF Thiéfaine et une tournée avec Jack Daniel’s tout en assurant des régies spectacles. J’ai joué dans beaucoup de festivals dans les off notamment aux Francofolies et à Bourges ; mais également en Suisse et en Allemagne. Le fait de pouvoir jouer l’EP m’a permis d’affirmer mon identité mais également de tester des nouveaux titres. J’ai tendance à vouloir aller vite et quand mon EP est sorti, j’ai eu envie de proposer des nouvelles choses par rapport à ce que je vivais sur le moment. J’ai beaucoup écrit, composé, testé différentes formules live . Je suis arrivée à une trentaine de titres et en les testant, j’ai trouvé petit à petit mon univers.

« Planète Des Femmes » marque une évolution Electropop, ce nouveau titre synthétise-t-il le son de ton premier album ?

Je me suis rendu compte que j’avais envie d’ouvrir mon univers afin d’aller vers quelque chose de plus souriant, de plus pêchu, de plus dynamique et de plus féminin en mettant parfois une petite touche d’humour. « Planète Des Femmes » est un peu le morceau ovni de l’album. Effectivement, il amène vers quelque chose de plus Electro et de plus dansant mais il a vraiment quelque chose d’à part.

De quoi est née cette nouvelle chanson ? Y-a-t-il eu un déclic ?

Il y a eu un déclic en effet ou tout du moins, je pense que c’est toute une progression dans ma vie. J’ai toujours travaillé dans des milieux masculins, j’évolue dans le son, j’ai été régisseuse dans une salle de spectacles ou je me suis retrouvé parfois dans des situations pas très cool. Enfin ça a toujours été très compliqué. Il faut s’imposer, encaisser parfois des réflexions tellement abusées que tu as juste envie de tirer dans le tas. Mais bon, je n’aime pas la violence alors je calme mes colères dans la création. Il y a aussi l’actualité, des trucs horribles qu’on voit passer sur les réseaux sociaux. Le déclic vient surement d’une accumulation de tout ça alors à un moment tu te dis c’est bon STOP ! « On ne va pas se laisser faire ».

Retrouvailles avec Adella pour la sortie de son nouveau titre !

Vois-tu « Planète Des Femmes » comme un titre féministe ?

Que ce soit physique ou verbal, je pense que toutes les femmes ont déjà été victimes de violences, ça m’est arrivé à moi aussi, ce sujet me touchait mais je n’avais pas envie d’en faire quelque chose de grave ou de triste. Cette planète des femmes est une planète où l’on danse et où l’on s’éclate. Je dis des choses dures et réelles dedans mais sur une musique rythmée et pas de façon lourde. J’ai eu envie de travailler sur un gimmik Festif avec un son de trompette un peu à la Avicii. C’est un ras le bol de tout cela mais ce n’est pas une chanson féministe car je n’y mets pas en porte à faux les hommes.

Comment imagines-tu la femme du futur ?

Libre ! Je l’imagine indépendante, qu’elle puisse faire ce dont elle a envie et surtout dire ce qu’elle a envie de dire. Les mecs dans l’urbain ne s’en prive pas eux. Qu’il y ait plus d’égalités dans tous les milieux. Je sais qu’il y a 6% de femmes sur scène et 12% auteures-compositrices, ce n’est rien.

Pourquoi as-tu choisi de développer une imagerie autour du cosmonaute ?

En travaillant sur les nouveaux titres, j’avais envie d’imposer une image un peu guerrière. J’avais trouvé une superbe image d’une nana avec un casque d’armée dans une exposition et j’ai eu envie de la reproduire. Comme j’ai toujours été passionnée d’astronomie, d’espace et de vaisseaux spatiaux et que je trouvais que le casque d’armée avait une connotation trop revendicatrice, j’ai pensé au casque de cosmonaute à cette femme française Claudie Haigneré qui est partie dans l’espace. Je trouvais que ça imposait une image tournée vers l’avenir. J’avais envie de me mettre un peu dans un personnage et puis, c’est en plein dans l’actualité puisque l’on fête les 50 ans du premier pas sur la Lune.

Retrouvailles avec Adella pour la sortie de son nouveau titre !

De quoi vas-tu parler sur « Vivante » son premier ?

Je vais parler de mon quotidien, de mon point de vue par rapport à ma situation de femme dans la vie. De mes galères, mes peurs, mes doutes, mes colères. Dans « Planète Des Femmes », j’ai eu vraiment envie de parler des femmes et non de moi car c’est quelque chose qui me touche au quotidien.

Peux-tu nous en dire plus sur Roméo Praly qui a peaufiné tes textes ?

On avait été présenté quand j’ai démarré mon projet, puis on a repris contact à St-Tropez quand j’étais en vacances. Dans mon EP précédant j’avais collaboré avec plusieurs auteurs comme David Assaraf, je me suis mise à écrire après. Sur l’album « Vivante », je voulais vraiment écrire mes propres textes, je voulais que ça vienne de moi, sans filtre et sans chercher à lisser pour faire jolie. Quand Roméo Praly est venu me voir jouer aux Trois baudets, on a longuement discuté après mon concert sur mes textes. Il m’a donné son avis je l’ai écouté et il m’a proposé de me coacher sur les textes. On a alors bossé, il m’a changé quelques mots puis ça a bien collé. Ensuite, il m’a proposé de faire les violons sur son nouvel album. Nous sommes partis nous isoler à St-Tropez une quinzaine de jour pour enregistrer et la magie a opérée, nous y sommes restés finalement plus de deux mois et nous avons réalisé mon album d’une traite.

Comment décrirais-tu l’atmosphère de ton album ?

C’est un album assez intimiste mais c’est un disque de soleil et d’espoir. « Vivante » est l’album d’une nana qui parle de son quotidien en disant les choses sans filtre de manière brute. C’est un peu un album de libération et toujours en allant vers quelque chose de positif.

Retrouvailles avec Adella pour la sortie de son nouveau titre !

Te consacres-tu maintenant entièrement à la musique car il me semble que tu as de nombreuses casquettes dans l’artistique ?

Aujourd’hui, je suis totalement concentrée sur la musique. Pour le moment, j’ai arrêté la technique et la régie pour les spectacles. J’ai travaillé sur des arrangements cordes pour d’autres albums. Je suis déjà sur l’écriture d’un deuxième album. Je vais également réaliser mes prochains clips. J’ai quelques projets en perspective mais j’en parlerai quand ça sera plus concret.

Quelles vont être tes prochaines actualités ?

« Planète Des Femmes » et son clip sortiront le 19 juillet, un remix réalisé par Redeyes est prévu pour la rentrée et un second single sortira à l’automne. Je vais régulièrement publier des titres qui seront mis en images jusqu’à la sortie de « Vivante » mon premier album qui est prévu pour le printemps 2020. En tout cas décollage le 19 Juillet sur la planète des femmes, En plus ça tombe bien c’est les vacances, on va pouvoir danser sur les plages. Paris Plage ça marche aussi. Les hommes sont bien évidement admis mais il y aura tout de même une petite sélection (Rires).

Commenter cet article