Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvailles avec Gaumar pour la sortie de son premier album !

Publié le par Steph Musicnation

Retrouvailles avec Gaumar pour la sortie de son premier album !

Quel regard as-tu sur ton parcours depuis la sortie du titre « Entre Tes Doigts » il y a deux ans ?

Il s’est passé beaucoup beaucoup de choses. J’ai l’impression que grâce à mon label Active Records, j’ai beaucoup évolué et muri artistiquement parlant. J’ai vraiment grandi et cela se ressent au niveau de l’écriture car je n’écris plus de la même manière qu’à l’époque d’« Entre Tes Doigts ». J’ai vécu des expériences et du coup, mon projet musical est plus mature, plus construit et je sais plus ce que je veux.

Dirais-tu que « Jaune » a pris un temps nécessaire de maturation ?

Oui, exactement. Sur « Jaune », il y a des chansons très festives comme sur mon EP mais il y a également des titres plus mélancoliques et c’est la première fois que j’en écris car je ne savais pas le faire avant ; c’est venu avec l’âge et l’expérience. Ce disque est plus intime, moins en surface et il dit plus de choses sur moi.

Comment as-tu voulu ce disque musicalement parlant ?

Comme sur l’EP mais de façon plus poussée, je voulais que ce soit un parfait mélange entre de la musique organique et des beats Hip Hop. Sur ce disque, il y a des guitares acoustiques, des guitares Flamenco, des influences de la musique du monde car Thomas mon pianiste et compositeur est Péruvien et sur scène, j’évolue avec artistes qui sont vachement influencés par la musique Latine et cela s’est retrouvé dans ma musique. Je voulais plus de vrais instruments mais qu’ils soient parfaitement mélangés avec le son oldschool que j’adore. C’est de la Pop-World un peu plus urbaine avec des morceaux qui restent très acoustiques et c’est ce que je voulais.

Retrouvailles avec Gaumar pour la sortie de son premier album !

Pourquoi as-tu mis la couleur jaune à l’honneur ?

Je n’arrive pas à me passer de cette couleur. C’est la continuité de « Yellow ». Il y a toujours du jaune chez moi et il y en aura toujours. C’est le cadre et le fond et cela permet à l’univers d’exploser. Cette couleur représente le côté positif de la vie. Pour moi, avoir le yellow/jaune, c’est avoir le mojo, c’est un état d’esprit que l’on aimerait garder mais que l’on a du mal parfois quand on a un petit côté fou.

Y-aura-t-il tout un concept autour de ton album sur scène ?

Oui, ce sera comme une soirée en appart avec des fauteuils, des tables, des lampes, un canapé jaune et surement un petit bar. L’idée est d’inviter le public chez moi. J’ai vraiment envie de casser la barrière entre le public et la scène comme si les spectateurs venaient chez moi. J’irai dans le public et les gens pourront venir sur scène. La proximité est importante pour moi.

De quoi parles-tu sur « Jaune » ?

Des gens, des rapports entre eux, d’amour, de questions intimes, du temps qui passe…

Retrouvailles avec Gaumar pour la sortie de son premier album !

Dans une de tes chansons, tu dis que tu préfères sourire au mec qui fait la gueule, est-ce une philosophie de vie ?

Oui, complètement (rires). J’ai écrit cette chanson dans le métro. Je ne suis pas parisienne de base et quand je suis arrivée à Paris ; et même si je les adore ; je trouvais que les parisiens étaient un peu fermés et qu’ils faisaient la tête. Je n’avais pas beaucoup pris le métro dans ma vie auparavant et la première fois que j’y suis rentrée, j’ai salué les gens et tout le monde m’a regardée un peu en se demandant ce que je faisais. On fait tous la gueule, c’est humain mais je pense qu’on passe parfois à côté de choses en ne s’ouvrant pas aux autres notamment dans les transports. Au-delà de cela, dans tous les domaines de la vie, je pense qu’il se passe de très belles choses quand on sourit.

De quel élément présent sur la pochette de ton album ne pourrais-tu te passer ?

Très bonne question ! Le Ghetto blaster que j’adore représente toute la partie Hip Hop de l’album mais je vais répondre la petite allumette que j’ai dans la main. C’est une allumette de Confucius qui un philosophe Bouddhiste qui parle énormément du bonheur et du changement de soi. Cette allumette ne me quitte jamais. C’est le plus petit objet mais c’est celui qui compte le plus.

Peux-tu nous en dire plus sur la date du 14 juin aux Étoiles ?

Ce sera la date de release party de l’album. Je vais chanter quelques chansons de « Jaune ». J’ai choisi celles que je voulais le plus mettre en scène. Lors de cette soirée aux Étoiles, nous fêterons également les 3 ans d’Active Records. A mes côtés sur scène, il y aura Théo Maxyme qui est mon producteur et qui présentera également son album à venir, Pédro Kouyaté qui est un artiste Malien incroyable et Alexandre Joseph un artiste Folk très doué. L’idée était de faire une grande fête pour la sortie de l’album, j’avais envie d’inviter tous les gens et les musiciens que j’aime et sur mon set, il y aura Oziris et Emcee Agora avec qui se partagent des duos sur l’album. Je vais profiter de cette release pour faire des choses que je ne fais pas habituellement en concert et aller notamment dans le public.

Retrouvailles avec Gaumar pour la sortie de son premier album !

Quel est ton plus beau souvenir « Jaune » à ce jour ?

Je pense que c’est le tournage du clip de « Yellow ». Je n’avais jamais vu autant de jaune dans un même endroit. Cela fait un an et demi que nous l’avons tourné mais j’en garde toujours un super souvenir. Il y avait 60 personnes sur le plateau et c’était une expérience incroyable. La chanson a créé une sorte de connexion entre tout le monde.

Quels sont tes prochains projets ?

L’album vient tout juste de sortir et après la release party aux Étoiles, pas mal de dates vont arriver car je viens de signer avec Live Nation qui est un super tourneur. Le 21 juillet, je vais jouer au Lollapalooza à Paris et il y aura d’autres festivals cet été. A l’automne, il y aura une tournée qui me mènera dans toutes les villes où j’ai habité. Nous aimerions bien mettre en images « Foule » et pour ma part, j’aimerais beaucoup faire un clip pour « Buée » qui est une chanson qui me touche particulièrement.

Commenter cet article