Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec la chanteuse Awa Mangara à l’occasion de la parution de son premier album !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec la chanteuse Awa Mangara à l’occasion de la parution de son premier album !

Comment te présenterais-tu à nos lecteurs ?

Je suis une artiste Malienne, née dans une famille de Griots et je vis en Slovaquie. Je suis auteure, compositrice et interprète et mon premier album « Mama Africa » est sorti récemment.

La musique a-t-elle toujours été une évidence pour toi ?

Oui, je rêvais depuis toute petite d’être une star de la musique. Dès mon plus âge, j’ai chanté avec ma grand-mère dans les mariages et j’ai toujours beaucoup écouté la radio. En revanche, comme mes parents n’ont pas voulu que je devienne chanteuse, il a fallu que je pense à un plan B et j’ai donc fait des études de droit mention carrières judiciaires.

As-tu toujours évolué en tant qu’artiste solo ?

Non, j’ai eu mon premier groupe Les Coquettes du Mali à l’âge de 16 ans et nos morceaux ont très bien cartonné. Par la suite, j’ai eu un second groupe Naty Girls avant d’arrêter la musique pendant un temps. En 2017, j’ai eu envie de continuer ce que j’ai toujours voulu faire dans ma vie et c’est à ce moment-là que j’ai composé l’album « Mama Africa ».

Rencontre avec la chanteuse Awa Mangara à l’occasion de la parution de son premier album !

Quel est l’univers de ce premier album ?

Ce premier album possède un univers personnel et festif ; il y a certains morceaux qui parlent de ma vie privée et d’autres qui sont là pour faire bouger les gens mais toujours en faisant passer des messages.

De quoi parles-tu sur ce disque ?

Je parle d’amour, de mon pays, du fait que je suis fière d’être Africaine, de liberté, des violences faites aux femmes, des enfants du Mali car j’ai envie de les aider et je critique beaucoup les hommes car ils sont bizarres (référence à l’un des titres de l’album).

Mets-tu toujours une part de toi dans tes chansons ?

Oui, tout le temps. Quand je compose une chanson, je réfléchis au thème et ensuite j’écris en mettant toujours de moi dans le texte avec toujours une envie de faire passer un message.

« Awa Je Suis Africaine » est-il ton titre le plus autobiographique ? Est-ce en quelque sorte ta carte d’identité ?

Oui, c’est tout à fait cela. Je me présente comme je suis. Cette chanson est en quelque sorte ma bio.

Rencontre avec la chanteuse Awa Mangara à l’occasion de la parution de son premier album !

Quel adjectif me donnerais-tu pour résumer ton album ?

Africaine !

Plusieurs titres sont très dancefloor, aimerais-tu collaborer avec des DJS et des producteurs Electro ?

Comme je suis déjà en train de le faire maintenant, je pense qu’en termes de production, je vais continuer à m’autoproduire car je veux faire les choses à ma manière. En revanche, je suis tout à fait ouverte au fait de collaborer avec d’autres artistes pour faire des featurings.

La variété française a-t-elle une place à la radio au Mali ?

Oui, j’ai d’ailleurs découvert Mokobé du 113 au Mali et je dois dire qu’à la radio et à la télé, c’est plutôt la jeune génération de la variété française qui est diffusée et plus particulièrement les artistes Rap comme Marwa Loud, Amel Bent et Aya Nakamura.

Rencontre avec la chanteuse Awa Mangara à l’occasion de la parution de son premier album !

Qu’est-ce que ton pays apporte à ta musique ?

Beaucoup d’inspirations ! Je regarde la situation des gens au Mali, je suis à l’écoute des personnes et je crée ma musique en fonction de cela.

Quels sont tes prochains projets ?

J’ai déjà travaillé beaucoup de nouveaux morceaux dont des featurings avec des artistes connus au Mali mais pour l’instant, je préfère me focaliser sur « Mama Africa ». La promo de ce premier album va continuer et de nouveaux clips ne tarderont pas à arriver. Je n’ai pas encore de dates de concerts à annoncer en France mais j’aimerais beaucoup venir présenter ma musique ici.  D’autres singles extraits de « Mama Africa » sortiront et je présenterai également dans quelques mois des nouveaux morceaux inédits qui annonceront le second album.

Commenter cet article