Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec Gabriel à l’occasion de la parution de son premier titre !

Publié le par Steph Musicnation

©Mathieu Blanc Francard

©Mathieu Blanc Francard

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

A la base je suis réalisateur et motion designer mais j’ai toujours adoré la musique : j’en ai fait quand j’avais 17 ans. Je jouais de la guitare et du piano. Je me suis beaucoup intéressé à l’harmonie. Puis j’ai repris la musique avec l’ordinateur il y a quelques années. C’était un loisir pour moi mais petit à petit c’est devenu plus sérieux.

As-tu développé la musique et le chant conjointement ?

Non, je n’avais pas prévu de chanter et il m’a fallu deux ans pour accepter le fait de passer devant le micro. C’est un peu comme lorsque l’on se regarde en photo et que l’on n’aime pas sa tête.

Comment se retrouve-t-on sur la compilation Kitsuné Parisien avec son premier titre ?

Je travaille avec le producteur Charles Rocher alias Equateur qui figure également sur la compilation avec son titre « Pelican » et je collabore également avec mon ami Romain Seo du groupe My Dear qui a déjà été sur une compil Kitsuné. Charles a envoyé mon titre en même temps que le sien à Kitsuné et il a eu un retour positif. Sans Charles, je ne figurerai pas sur Kitsuné Parisien car je n’aurai jamais envoyé mon projet.

Comment décrirais-tu musicalement « i Wanna Ahah ! » ?

C’est de l’Electro-Pop. Je pense que ce morceau est assez léger, Disco et happy. Ce titre a été inspiré par mille et une choses. J’aime beaucoup le Jazz-Rock. Ces deux styles sont différents mais réunis sous ce même terme, il se passe quelque chose même si on peut y voir une niche. Après j’aime « popiser » tout ça !

©Hanna Malaprade

©Hanna Malaprade

Ce morceau donne-t-il le ton de tes autres compositions ?

Je pense que oui. Je dois dire que je suis plus intéressé par la musique que par les paroles car c’est plus difficile pour moi d’en écrire. J’ai moins de choses à dire en texte qu’en musique mais « I Wanna Ahah ! » donne le ton des prochains morceaux, je vais rester dans cette couleur.

De quoi parle ce premier titre ?

C’est une boite à fantasmes. Chacun peut y projeter ce qu’il veut et même moi, j’y projette des choses différentes selon les journées. « I Wanna Ahah ! » pourrait évoquer un rapprochement ou un lien entre deux personnes, un projet commun, une légèreté ou l’envie d’arriver à quelque chose ensemble mais je préfère que ça reste un peu flou.

Peux-tu nous parler de la pochette illustrant « I Wanna Ahah ! » ?

C’est une peinture d’Edward Tadiello qui peignait les couvertures des romans à l’eau de rose de la collection Harlequin. Je trouvais cette peinture fabuleuse, j’ai pu acheter l’originale et je lui ai demandé de m’autoriser à l’utiliser pour illustrer la pochette. Je pense que pour la suite, j’utiliserai également ses peintures qui datent des années 80. C’est mon souhait actuel mais peut-être que cela va se transformer au fur et à mesure.

Tes références musicales sont-elles plutôt électroniques ?

Pas tant que cela. Il y a beaucoup de Disco, de Jazz-Rock et même si cela ne se ressent pas dans la musique que je fais, j’aime beaucoup Steely Dan, Larry Carlton, Herbie Hancock et Quincy Jones. J’écoute beaucoup de musique des années 80 car je suis vieux maintenant (rires).

©Nathaniel Aron

©Nathaniel Aron

Ton premier titre va-t-il bénéficier de remixes ?

Je l’espère ! Je sais que Relayer ; qui figure également sur la compilation Kitsuné ; avec qui je partage des goûts en commun a préparé un edit de mon morceau. Equateur aussi en prépare un. Sans la nommer, une pointure devrait se pencher sur mon titre et si ça se fait, ce sera un coup de bol. Pour l’instant, rien d’officiel n’est prévu.

Quel univers as-tu envie de développer dans les mois et années à venir ?

J’aime bien le côté populaire, j’adore la Pop. J’ai envie de chanter et de trouver des collabs pour les paroles aussi ! J’aimerais bien développer de la musique pour d’autres artistes et/ou featurings. Je pense que l’univers restera dans l’esprit de « I Wanna Ahah ! » et je proposerais peut-être du songwriting encore plus mélodieux presque cucul dans le sens de la spontanéité. J’aime certaines chansons comme « Run To You » de Whitney Houston (un chef d’œuvre de composition pour moi, c’est un peu « corny » mais j’assume).

Quels sont tes prochains projets ?

Je travaille sur un clip avec Nathaniel Aron un ami chef opérateur. Je ne pense pas me diriger vers un EP mais plutôt vers des sorties titre par titre car je prends mon temps. Chaque titre arrivera au fur et à mesure.

Commenter cet article