Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec Chimène Badi afin de parler de Destination Eurovision et de son prochain album !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec Chimène Badi afin de parler de Destination Eurovision et de son prochain album !

Il me semble que l’on t’avait déjà proposé de participer à L’Eurovision par le passé, peux-tu nous dire pourquoi tu as accepté cette année ?

Il y a plusieurs raisons mais celle qui a été primordiale pour moi, c’est que le public puisse voter en partie. Pour moi, il y avait une forme de légitimité qu’il n’y avait pas avant. Quand on m’avait proposé de participer à cette aventure, c’était différent car j’avais été contactée par des professionnels. Je ne dis absolument pas que leur avis n’est pas important pour moi mais l’idée que le public puisse voter et décider que ce soit moi par exemple qui représente la France, c’est quelque chose de vachement plus fort et c’est très sincèrement quelque chose qui peut me donner des ailes. Par ailleurs, j’ai toujours aimé relever les défis. Destination Eurovision est une compétition de chansons, je suis dans mon domaine, c’est quelque chose qui me plait mais à mes yeux, il fallait le bon titre. Je n’ai pas donné ma réponse tout de suite quand on m’a proposé de rejoindre Destination Eurovision, j’ai juste dit que j’allais travailler en studio et que si je pensais avoir la bonne chanson, je le ferais. Je suis rentrée en studio et tout à commencer !

Quelle image avais-tu du concours de L’Eurovision ?

Je regarde L’Eurovision depuis mon plus jeune âge et je dois dire que ça m’a toujours fait rêver. C’est le plus grand concours international de chansons. Que l’on aime ou que l’on n’aime pas, il y a des shows de dingue à L’Eurovision. J’entends souvent dire que c’est ringard ou un peu vieillot mais c’est un fabuleux concours et le fait d’y représenter son pays, c’est quelque chose de très fort. Peut-être que j’ai dit non à l’époque car je ne me sentais pas prête…Je pense qu’il ne faut pas laisser de place au stress ou la peur et qu’il faut être vraiment armé car c’est du lourd. J’ai toujours été hyper admiratrice de ce concours même si j’ai souvent trouvé que les résultats étaient injustes.

Selon toi, quelle serait la raison pour laquelle la France n’a pas gagné depuis la victoire de Marie Myriam en 1977 ?

Je trouve que chaque année, le choix des gagnants est particulier. Je ne saurais expliquer pourquoi nous n’avons pas gagné depuis plus de 40 ans…Peut-être que nous devrions faire des choses un peu plus folles pour nous faire remarquer mais finalement, nous faisons ce que nous savons faire en France et je pense que c’est important de continuer ainsi. On m’a demandé pourquoi je ne chantais pas en anglais sur « Là-haut » mais mon souhait serait de représenter la France et c’est donc logique que je chante en français.

Rencontre avec Chimène Badi afin de parler de Destination Eurovision et de son prochain album !

Tu es en lice dans Destination Eurovision 2019 avec « Là-haut », peux-tu nous dire de quoi parle ce titre ?

Chacun peut s’approprier cette chanson comme il en a envie et c’est quelque chose que j’aime beaucoup. Pour ma part, j’ai le sentiment de parler avec quelqu’un que j’ai perdu…

Par quoi as-tu été séduite dans cette chanson ?

J’ai entendu cette chanson en studio pour la première fois en septembre dernier et elle m’a immédiatement donné des frissons. De suite, les paroles de cette chanson ont  fait écho chez moi. Cette chanson me rappelle quelqu’un et musicalement, il y a eu un vrai coup de cœur.

« Là-haut » est-il représentatif de la direction musicale de ton prochain album ?

L’album va être Pop et moderne. J’ai travaillé énormément sur le chant, il y a une nouvelle façon de poser les mots, je crois que c’est hyper important d’évoluer et d’apprendre. Musicalement, cet album va faire bouger et ça fait du bien. C’est un album apaisant.

Quels sujets vas-tu aborder sur ton prochain album ?

C’est un album qui parle essentiellement des autres même si on parle toujours un peu de soi au travers des autres.

Rencontre avec Chimène Badi afin de parler de Destination Eurovision et de son prochain album !

Un clip est-il prévu pour « Là-haut » ?

Oui, nous sommes en pleine réflexion sur la mise en images de « Là-haut ». Nous avons reçu plein de synopsis et nous allons nous pencher dessus avec ma chef de projet.

Si tu es choisie pour représenter la France en mai à Tel Aviv ; chose que l’on te souhaite ; qu’aimerais-tu véhiculer comme message et comme image de la France ?

J’aimerais véhiculer le vivre ensemble, le partage, la tolérance, la liberté car ce sont des choses importantes pour moi. J’aimerais donner l’image d’une France forte, combattive, qui croit en elle et qui a confiance en elle. Je suis certaine que nous pouvons le faire même si je suis tout à fait consciente de ce qui est en train de se passer dans notre pays depuis des mois, je ne fais pas l’autruche, je connais ces problèmes et je trouve cela terrible. Je comprends la souffrance de certains, j’ai autour de moi des gens qui ont du mal eux aussi, je sais ce que c’est, je pense sincèrement à eux. Il est important que nous ; artistes ; qui pouvons être des fenêtres, nous puissions apporter à notre manière un peu de lumière. C’est un peu comme cet été avec La Coupe du Monde ; et c’est aussi l’une des choses qui m’ont fait dire oui car j’ai trouvé merveilleuse leur responsabilité de représenter la France et de tout déchirer ; ça a fait du bien au gens, nous étions tous ensemble, unis et tous d’accord. J’aimerais qu’il y ait cet engouement pour L’Eurovision quel que soit le candidat élu.

Rencontre avec Chimène Badi afin de parler de Destination Eurovision et de son prochain album !

Comment appréhendes-tu la compétition dans Destination Eurovision, différemment que celle dans Popstars, je suppose…

Je la prends très au sérieux mais avec de la maturité en plus ; ce que je n’avais pas quand j’ai fait Popstars. J’appréhende cette compétition de manière positive. Quelle que soit l’issue, je serais très heureuse car faire de belles prestations est ce qui est primordial pour moi. Je veux montrer que je connais mon métier et que je ne triche pas. Le public a été avec moi lors de la première demi-finale de Destination Eurovision 2019 et ça a été la plus belle preuve d’amour que l’on ait pu me faire depuis très longtemps.  J’appréhende la compétition sereinement mais c’est évident que j’ai le souhait de gagner dans l'idéal.

Quel serait ton prochain rêve artistique ?

Monter une tournée qui soit fidèle à mon prochain album !

Commenter cet article