Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvailles avec la toujours pétillante Annabelle Nakache pour en apprendre plus sur la comédie « J’En Ai Plein Le Couple » !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Julie Reggiani

Photo Julie Reggiani

Comment nous présenterais-tu « J’En Ai Plein Le Couple » ?

J’en ai plein le couple est tout d’abord une phrase que l’on peut être amené à prononcer beaucoup de fois dans sa vie (rires) car tout le monde recherche l’amour mais c’est un long chemin semé d’embrouilles. Nous sommes tous différents et nous avons donc des façons de penser et des angles de vue différents, ce qui amène parfois à des situations explosives dans une vie à 2. « J’En Ai Plein Le Couple » est avant tout un résumé de l’amour et de tout ce qu’il faut apprendre et comprendre pour le faire durer. Cette comédie est à la fois un cri d’amour et un ras le bol sur le couple.

Peux-tu nous en dire plus sur votre passif théâtral en commun avec Rudy ?

Il y a quelques années, mon ami Rudy et moi-même avions déjà écrit une pièce qui traitait du couple. Le pitch de cette pièce que nous avions voulu originale également était de savoir comment survivre si nous étions obligés de nous dire la vérité en permanence dans un couple. Il y avait un élément perturbateur qui faisait que nous étions obligés de dire la vérité tout le temps. Ce sujet fait partie de la vie de tout un chacun que l’on soit en couple ou que l’on cherche à y être.

Quelles ont été vos envies en écrivant « J’En Ai Plein Le Couple » ?

Pour « J’En Ai Plein Le Couple », nous avons voulu trouver des angles décalés pour parler de ce que l’on vit tous les jours. Cette comédie est donc née de nos envies communes et de nos passifs (rires). Pour que les choses soient drôles, je pense qu’elles doivent être vraies avant tout pour que les gens puissent se reconnaitre. Ce qui est très plaisant quand on joue cette pièce, c’est cette espèce de murmure dans la salle qui traduit la complicité du public et j’avais déjà ressenti cela sur mon one car j’avais un passage qui traitait du couple. Avec Rudy, nous avons vraiment voulu faire ça sur toute une pièce.

Retrouvailles avec la toujours pétillante Annabelle Nakache pour en apprendre plus sur la comédie « J’En Ai Plein Le Couple » !

Qui y incarnes-tu ?

Mon personnage principal s’appelle Kate Winslet de Middleton, elle est professeure en « sciences et vie de couple et de ta mère » à l’université très renommée d’ Oxford. C’est une experte de toutes les problématiques de la vie à deux. Mais en fait, dans cette pièce j’incarne également tout simplement une femme dans un couple qui a envie de vivre de façon sereine et harmonieuse avec son compagnon. Avant même le personnage de Kate,  j’incarne une femme qui a envie d’aimer et d’être aimée correctement.

Quels sont tes points communs avec cette femme ?

Je dirais que comme cette femme moderne, j’ai 15000 vies en même temps et que je dois tout gérer (rires) ! Nous sommes toutes amenées à un moment à vivre toutes ces vies et c’est ce qui m’a inspirée pour écrire cette comédie avec mon camarade Rudy. Je pense que je partage un côté Wonderwoman et un peu piquante de temps en temps avec mon personnage.

Dans la vie de tous les jours, pourrais-tu vivre avec un homme qui serait comme le personnage joué par Rudy Mayoute ?

Ça dépend dans quelles scènes ! (Rires). Il y a forcément des choses vraies que l’on retrouve chez tous les hommes à un moment ou à un autre. Comme c’est l’illustration de la vraie vie, je vais donc te dire oui mais armée de beaucoup de patience.

Retrouvailles avec la toujours pétillante Annabelle Nakache pour en apprendre plus sur la comédie « J’En Ai Plein Le Couple » !

Quelles seraient les principales qualités de ton partenaire ?

L’envie, la bonne humeur et le fait qu’il soit toujours souriant à la vie. Nous nous entendons très bien, nous travaillons depuis quelques années ensemble et nous sommes toujours constants et dans l’envie de faire plaisir, dans le respect de l’autre, du travail, du théâtre, du public et du rire.

Qu’est-ce qui selon toi fait le plus de cette comédie ?

Je pense que c’est notre manière originale d’aborder les thèmes. Nous voulions vraiment que ce soit très juste et qu’aussi bien les hommes que les femmes puissent s’y retrouver. Le fait d’avoir écrit cette comédie à deux entre homme et femme, c’est aussi un plus car on a souvent le point de vue masculin ou le point de vue féminin mais rarement les deux.

Travailles-tu en parallèle à ton prochain one ?

Oui ! J’y travaille un peu moins en ce moment car nous sommes encore dans la phase de rodage et de développement de la pièce mais effectivement, je suis dans la recherche de nouveaux thèmes et d’une nouvelle orientation pour mon prochain spectacle.

Photo Julie Reggiani

Photo Julie Reggiani

Peux-tu nous en dire plus sur « Galère 5 Etoiles » ?

« Galère 5 Etoiles » est né d’une rencontre humaine avec une comédienne avec qui j’ai eu envie de créer quelque chose. Ce programme court traite des galères de voyage. Que ce soit au camping, dans une capitale Européenne, à l’autre bout du monde, dans un hôtel pourri ou dans un 5 étoiles, il se passe toujours un truc quand on est en vacances. La plupart du temps, les gens montrent ou  postent leurs merveilleuses photos souvenirs mais on se souvient souvent le plus des grosses galères de voyage,que ce soit une rencontre hasardeuse ou une turista. Avec Sandra Luce, nous essayons d’aborder toutes ces choses-là par le biais de deux copines globe-trotteuses qui ont chacune un caractère bien trempé. Celle qui est un peu organisée et carrée est jouée par mon amie Sandra et pour ma part, je joue celle qui est un peu la galérienne bordélique à la ramasse. Nous avons lancé ce programme en juin dernier et nous postons une vidéo toutes les semaines : soit sous la forme de petites pastilles ou de vidéos plus conséquentes. C’est également un projet qui nous tient très à cœur.

Comment inviterais-tu nos lecteurs à venir découvrir « J’En Ai Plein Le Couple » au Théâtre Le Mélo D’Amélie jusqu’au 29 décembre ?

Venez vous voir sur scène ! Venez rire des petits travers de votre couple ou de ce qui vous attend pour mieux appréhender l’amour avec un grand A !

Commenter cet article