Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retrouvailles avec Peter Kitsch à l’occasion de la sortie de son nouveau single !

Publié le par Steph Musicnation

Retrouvailles avec Peter Kitsch à l’occasion de la sortie de son nouveau single !

Que s’est-il passé pour toi depuis la sortie de « Pour Qui Sonne Le Glamour » ?

L’année dernière, je me suis remis à faire beaucoup de titres pour les autres avec Universal Publishing. Il y a eu notamment « We Ride On » de Richard Grey qui a été numéro 1 des clubs et qui a été pris en synchro pour un film de Mathieu Kassovitz. En parallèle à l’écriture, avec le label, nous nous sommes beaucoup occupés du titre « L’Amour Court Les Rues » de Wadey Nara qui a été très plébiscité par Radio FG.

Comment est né ton nouveau single intitulé « Burn Out (Tu Croyais Quoi ?) » ?

 J’ai écrit beaucoup de choses en Français pour les éditions et c’est Michel Boulanger mon ex directeur artistique de chez Sony qui m’a vraiment redonné confiance en mon écriture. Parmi les textes qui sont nés durant cette période, il y avait « Burn Out » et j’ai eu envie de le sortir pour cet été.

Retrouvailles avec Peter Kitsch à l’occasion de la sortie de son nouveau single !

Le titre de ce morceau en donne-t-il le contenu ?

« Burn Out » est un titre très personnel comme l’intégralité de mes textes et je dirais comprenne qui veut. Un Burn Out n’est pas que professionnel, il se répercute dans la vie intime mais il permet de se remettre en question. Il y a une phase de dépression qui peut être dure au départ mais ensuite, vient le moment où l’on peut remettre toutes les choses à leur juste place. Cette chanson parle d’un couple et de ce moment où l’on se rend compte de ce qui compte vraiment dans la vie.

Comment nous le présenterais-tu musicalement parlant ?

Lors de notre dernière interview, je t’avais annoncé que j’allais faire des titres plus Pop et même certains plus Rock ; « Burn Out » est définitivement plus Pop et je suis moins dans les jeux de mots et les choses plus drôles.  Pour moi, « Burn Out » est une chanson Pop mais dans une nouvelle conception car on ne sait pas trop si c’est une chanson populaire et commerciale ou si c’est du Hip-Hop, c’est entre les deux et c’est ma vision de ce que doit être la Pop. Avec ce titre, j’ai voulu sortir de mon petit confort musical. Par ailleurs, je pense que le Rap a bouleversé la musique par l’apport de nouvelles façons de faire rimer et de faire des phrasés. Quand on fait un titre Pop aujourd’hui, on est obligé de tenir compte de l’influence du Hip-Hop mais ce n’est pas une chose nouvelle chez moi puisqu’il y avait déjà du Rap dans mes premiers albums car ce courant m’a toujours intéressé.

Retrouvailles avec Peter Kitsch à l’occasion de la sortie de son nouveau single !

« ABC Pour Casser » est ressorti cette année en version reboot ; peux-tu nous en dire plus sur Viktor ?

Je n’aurais pas pensé ressortir ce titre qui date d’il y a une vingtaine d’années mais un producteur a eu un coup de cœur pour le remix réalisé par le jeune Viktor qui habite à l’Île de Ré et qui est DJ. Viktor fait des remixes très modernes et il vient d’en faire un de « Come To Me » de Lisa Bissonnette et d’autres sortiront avec les rappeurs Frénésie et Fabbio.

Peux-tu nous en dire plus sur ton nouveau clip ?

Le clip a été tourné à l’Île de Ré au début du mois de juin et nous avons décidé de le filmer dans les conditions du Facetime en direct. J’ai mélangé des vrais Facetime avec des messages que je reçois et ensuite, j’ai demandé à mes followers s’ils le désiraient de m’envoyer en MP une vidéo d’eux chantant le refrain. J’ai essayé de mettre un maximum de personnes dans ce clip car je ne voulais pas y apparaitre toujours tout seul avec ma guitare sur la plage.

« Burn Out » précède-t-il l’arrivée d’un nouvel album ?

Oui, « Burn Out » précède un album qui s’intitulera peut-être « RokmantixX ». Comme pour « Blatz », j’ai toujours l’envie de monter un groupe mais on ne sait pas encore si RokmantixX sera le nom d’un groupe ou de l’album.

Retrouvailles avec Peter Kitsch à l’occasion de la sortie de son nouveau single !

L’industrie de la musique a bien changé depuis tes débuts ; quel est ton regard dessus aujourd’hui ?

Je dirais qu’un bon directeur artistique est quelqu’un qui va dire à ses artistes si c’est bien ou pas, c’est quelqu’un qui va les diriger et c’est quelque chose de très important pour eux. En termes de liberté, les artistes ne sont pas plus libres en général maintenant. Moi, je le suis car j’ai monté un label officiel. Par rapport à mes débuts, les maisons de disques ont moins de budget et elles dépensent plus dans les achats de vues alors qu’auparavant, ce budget était dédié à la production. L’accès à la visibilité a remplacé l’accès aux studios.

Qu’est-ce qu’écoute Peter Kitsch en ce moment ?

J’écoute pas mal de Rap, j’aime beaucoup Vald par exemple, j’écoute également de la K-Pop, de la Hillsong car je vais souvent à l’Église Américaine et je continue à m’intéresser à l’Electro. Dans mes derniers coups de cœur, il y a le nouveau titre de Gilles Lukas et Muttonheads avec qui j’ai fait plusieurs collaborations en 2016 et le titre de The Weeknd et Daft Punk.

Quels sont tes prochains projets ?

Je compte continuer à sortir des titres plus Pop mais qui seront moins summer que « Burn Out ». L’album est en cours et j’envisage de le sortir courant 2019. Dans les projets du label, il y a les remixes pour le titre de Lisa Bissonnette et nous allons beaucoup travailler les clubs avec ce morceau. Dans nos actualités, il y a aussi « Perché » le nouveau titre de Wadey Nara en duo avec Fabbio.

Retrouvailles avec Peter Kitsch à l’occasion de la sortie de son nouveau single !

Commenter cet article