Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec la chanteuse Australienne Amy Shark lors de son concert au Pop-Up du Label !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec la chanteuse Australienne Amy Shark lors de son concert au Pop-Up du Label !

Comment te présenterais-tu à nos lecteurs ?

Je m’appelle Amy Shark, je suis Australienne et j’ai grandi à Gold Coast une petite ville côtière. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui écoutaient beaucoup de bonne musique à la maison mais je n’avais jamais vraiment pensé à devenir musicienne. Ce sont mes grands-parents qui ont voulu que j’apprenne un instrument et j’ai choisi la guitare. Personnellement, ça ne me serait pas venue à l’esprit mais à le seconde même où ils m’ont offert une guitare, j’ai été comme obsédée par cet instrument. Musicalement, je te dirais que je fais ce que j’appelle de la Grity Street Pop.

Quels ont été tes débuts dans la musique ?

Je ne m’imaginais pas vraiment chanter, je voulais juste jouer de la guitare et écrire des chansons. J’ai fait partie d’un groupe et le chanteur lead ne chantaient pas mes paroles de la façon dont je les imaginais dans ma tête et j’ai donc décidé de les chanter moi-même.

As-tu toujours évolué dans l’industrie musicale ?

Avant de faire de la musique professionnellement, j’ai été chargée de production vidéo. Pour tout te dire, je voulais avoir un plan b car je ne me voyais pas devenir chanteuse et en vivre. J’ai toujours plus aimé le fait d’écrire des chansons plutôt que d’être sur scène et devenir une Popstar. Durant plusieurs années, ma carrière musicale ne décollait pas et comme j’aimais tout ce qui a trait aux films, j’ai décidé de travailler dur dans ce domaine et la musique s’est rappelée à moi grâce à « Adore ».

Rencontre avec la chanteuse Australienne Amy Shark lors de son concert au Pop-Up du Label !

Quelle est l’histoire de cette chanson, justement ?

Cette chanson a été vraiment le déclic pour moi. J’ai gagné plusieurs prix grâce à cette chanson en Australie. « Adore » parle de ces moments chers qui ne reviendront jamais car ils font partie du passé. Par exemple, on ne peut tomber amoureux pour la toute première fois qu’une seule et unique fois dans sa vie. Avec « Adore », je n’ai pas voulu écrire une grande chanson, je voulais juste me souvenir de ces moments-là et je l’ai écrit pour moi mais mes paroles ont trouvé écho chez beaucoup de personnes.

Tu as sorti un premier EP baptisé « Night Thinker » ; est-ce que ce titre te représente et est-ce une référence au moment où tu composes tes morceaux ?

Oui, tout à fait. Je ne dors jamais vraiment bien et je souffre pour ainsi dire d’insomnies. Je pense quasiment toute la nuit à tout un tas de choses. Beaucoup d’idées pour mes chansons ont été écrites au petit matin car c’est à ce moment-là qu’elles arrivent.

Quels sont les thèmes principaux des chansons de ton EP ?

Je parle d’amour, de passion, des cœurs brisés, du fait de prendre de l’âge… Cet EP parle des hauts et des bas de ma vie ces dernières années et je le vois un peu comme l’expression d’un mini rollercoaster.

Rencontre avec la chanteuse Australienne Amy Shark lors de son concert au Pop-Up du Label !

Est-ce que « Night Thinker » est un avant-gout de ton EP ?

Oui, vous découvrirez prochainement le rollercoaster en entier ! J’y travaille et il est pratiquement terminé. Je pensais qu’il l’était mais j’ai écrit quatre ou cinq chansons dernièrement et j’aimerais les inclure à l’album. Un premier album n’est pas une mince affaire et j’ai envie qu’il soit parfait. Je pense qu’il sortira courant 2018.

Tu partages un duo avec Allday, peux-tu nous en dire plus sur lui ?

Allday est un rappeur émergeant en Australie. Je trouve qu’il a une très belle voix et j’aime son flow et ses mélodies. Je l’écoutais tout le temps avant d’écrire « Adore » et j’étais ce que l’on peut appeler une fan. Allday rappe principalement et même s’il a une voix sublime, il ne chante pratiquement jamais mais il a fait une exception pour « Worst Girl » et j’en suis très heureuse. Ça a été une super collaboration.

Pour les Français, les artistes Australiens les plus connus sont Kylie Minogue et Inxs et dans une moindre mesure Natalie Imbruglia et Savage Garden. Ces artistes font-ils partie de ton éducation musicale ?

Oui, Kylie Minogue et Inxs sont des légendes chez nous ! J’ai été très accro à Savage Garden, ils étaient excellents et Natalie Imbruglia est fantastique.

Rencontre avec la chanteuse Australienne Amy Shark lors de son concert au Pop-Up du Label !

Depuis 2015, l’Australie fait partie du concours de L’Eurovision ; aimerais-tu y participer afin de représenter ton pays ?

Oui, bien sûr. Je pense que c’est une expérience inouïe et cela permet aux artistes de promouvoir leur musique à travers l’Europe. Si on me le propose, je serais ravie !

Quels sont tes prochains projets ?

Je vais me concentrer sur ce premier album afin qu’il soit le meilleur possible. Des singles seront certainement choisis afin d’annoncer ce disque et nous commencerons tout le processus de promotion en réalisant des clips, ce qui m’intéresse au plus haut point du fait de mon passé dans la vidéo. J’aimerais beaucoup réaliser mes propres clips. Après une tournée aux États-Unis, je reviendrais à Paris le 22 mars au Badaboum et d’autres dates sont prévues un peu partout en Europe.

Commenter cet article