Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec Brune à l’occasion de la sortie de son nouveau titre !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec Brune à l’occasion de la sortie de son nouveau titre !

Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Je suis auteur, compositeur, Lyonnaise d’origine mais je vis à Paris depuis de nombreuses années, je suis prof de musique, je donne des cours de piano à temps partiel. J’ai toujours écrit des chansons depuis l’adolescence mais mon projet musical a vraiment pris forme quand j’ai rencontré Valentin Montu le réalisateur artistique de mon premier album sorti en 2010 et depuis, nous formons un binôme à la ville comme à la scène. C’est un tandem qui fonctionne bien, nous nous sommes bien trouvés musicalement, on se comprend bien et je te dirais que c’est grâce à Valentin en partie que j’ai pu signer mon premier album. En parallèle à Brune, nous avons un autre projet musical qui s’appelle Cavale

Pourquoi as-tu mis autant de temps pour revenir avec un nouveau single ?

La sortie de mon premier album s’est bien déroulée mais la suite s’est un peu moins bien passée. En 2012, j’avais un second album de prêt, il était plus Rock et les maisons de disque ont été frileuses car elles trouvaient ça trop Rock par rapport à mon premier disque. Je n’avais pas envie que l’on me force la main ni être formatée. J’ai décidé de mettre Brune un peu de côté, nous avons formé Cavale et nous avons sorti un EP. J’avais des chansons Pop qui restaient au fond de mon ordinateur, je les ai terminées, j’en ai écrit des nouvelles et j’ai décidé de les sortir. J’avais une sorte de frustration et ma mère me poussait à sortir des chansons sous le pseudo de Brune. Le processus a été assez long mais je suis contente de clôturer enfin ce deuxième album. Je ne sais pas encore quand ni avec qui ce disque sortira car c’est en cours de concertation.

Photo Joan Catin

Photo Joan Catin

L’univers de Brune est-il différent de celui de Cavale ?

Je te dirais que l’univers de Cavale est un peu plus spé. Cavale est plus sombre avec des sons triturés. Pour des personnes qui écouteraient de la Pop traditionnelle, les sons sont un peu plus pointus dans notre projet en duo. Ce genre de projet n’est pas facile à travailler en France, nous avons dans l’optique de faire un second EP et de voir comment cela pourrait se développer sur le marché international même si cela reste chanté en Français. Les gens qui écoutent Brune ou Cavale reconnaissent mes mélodies et les arrangements de Valentin.

Comment nous décrirais-tu ton évolution artistique depuis la sortie de ton album ?

Pour le prochain album, nous sommes partis dans quelque chose de plus électronique tout en gardant de la guitare et de la batterie qui ajoute du vivant pour que cela ne soit pas trop figé. J’ai décidé de laisser le piano de côté et il n’y en aura plus sur scène.

Que raconte « Cyclones » ton nouveau titre ?

« Cyclones » parle d’une relation destructrice qui emporte tout sur son passage. Ce titre parle de ces gens dont nous n’arrivons pas à nous défaire et qui nous font à la fois du bien et du mal. « Cyclones » parle de ces gens que l’on devrait quitter mais avec qui on reste.

Photo Lambert Saboureux

Photo Lambert Saboureux

Peux-tu nous parler du clip l’illustrant ?

Le clip a été tourné au XO Hôtel dans le XVIIème. J’ai trouvé ce lieu très rapidement grâce aux réseaux sociaux et j’ai eu la chance d’être très bien accueillie par ce sublime hôtel désireux de se faire connaitre. Nous avons été reçus gracieusement et nous avons pu mettre le bordel dans les couloirs de l’hôtel pour mettre « Cyclones » en images. La réalisatrice Mélanie Dagnet avait fait un ou deux courts-métrages mais elle n’avait pas encore eu l’expérience d’un clip. Quand j’écris des chansons, je n’ai pas forcément d’images qui me viennent pour un clip et Mélanie m’a proposé un scénario qui m’a plu. J’ai aimé cette présence qui est toujours là comme un fantôme à mes côtés mais aussi le serpent qui t’entoure et qui va peut-être t’étouffer. Pour la petite anecdote, l’homme qui est sensé jouer mon amoureux est un ancien élève à moi. Je recherchais un brun ténébreux et comme j’ai Johan en ami sur Facebook, je me suis permise de lui proposer. Je ne l’avais pas revu depuis ses 15 ans !

« Cyclones » est-il un avant-gout représentatif de ce que tu prépares pour 2018 ?

Oui, j’ai choisi « Cyclones » pour bien faire une coupure avec « Rupture Song » même si je ne sais pas si les gens s’en souviennent car 7 ans d’absence de nos jours, c’est très long. A niveau du son, il y a des choses que l’on va retrouver dans le reste des chansons mais « Cyclones » est calme et assez sombre, je ne vais pas te dire que le reste sera joyeux mais il y aura des choses plus dynamiques.

De quoi vas-tu parler sur ton second album en solo ?

Dans ce deuxième album, je parle encore d’amour et je me suis dit que pour le troisième, il faudra que je trouve de nouveaux thèmes (rires). Je vais aborder également certaines frustrations que j’ai pu avoir au niveau musical durant ces sept dernières années. Je parle également du monde qui nous entoure et de ces mauvaises choses qui se passent actuellement…

Rencontre avec Brune à l’occasion de la sortie de son nouveau titre !

Pour moi, « Cyclones » aurait du potentiel également en Anglais…Une adaptation est-elle prévue ?

C’est rigolo car beaucoup de personnes m’ont dit que « Cyclones » irait bien pour illustrer un film ou une pub de parfum et on m’a dit de donner un instrumental sans la voix car c’est du Français, alors pourquoi pas ne pas faire une adaptation en Anglais…La question se pose effectivement. J’y réfléchis.

« Cyclones » va-t-il être rémixé prochainement ?          

Je ne m’étais pas posée la question mais pourquoi pas ! Je ne sais pas avec qui et je ne pas comment, mais je vais y réfléchir également.

Prépares-tu déjà ton retour d’un point de vue scénique ?

J’aimerais bien. Pour le moment, je suis en contact avec des labels, l’album va bientôt être mastérisé et nous allons travailler sur l’univers visuel. J’attends de voir ce qui va se passer au niveau des labels car les tourneurs te posent la question du label mais évidemment, je n’ai qu’une hâte, c’est d’aller faire des concerts.

Rencontre avec Brune à l’occasion de la sortie de son nouveau titre !

Commenter cet article