Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Dérèglements de Contes » au Théâtre Trévise, 1ère Interview avec l’auteur Christophe Guillon !

Publié le par Steph Musicnation

« Dérèglements de Contes » au Théâtre Trévise, 1ère Interview avec l’auteur Christophe Guillon !

Peux-tu te présenter à nos lecteurs et nous parler un peu de ton parcours ?

Je m’appelle Christophe Guillon, je suis comédien, auteur, metteur en scène et je fais un peu de synchro. Je te dirais que j’ai eu un parcours classique ; j’ai fait le conservatoire à Tours en tant que bon provincial et puis je suis monté à Paris. J’ai étudié un temps à La Rue Blanche puis au cours Nicole Merouze et j’en suis sorti avec un premier prix. J’ai travaillé très rapidement en tant qu’acteur avec des gens comme Patrice Kerbrat et Jean-Luc Tardieu. Avec mon frère, nous avons monté un groupe qui s’appelait Les Innommables et nous jouions dans le métro avant de nous faire repérer par Phillipe Bouvard. Nous avons fait du burlesque musical durant 3-4 ans avec ce groupe qui nous a permis de nous faire un peu connaitre. Nous avons gagné le Festival d’Humour de Rochefort et nous sommes allés même jouer à Montréal.

Comment est née ton envie d’écrire des pièces ?

En ce qui concerne l’écriture, cela est né du fait que j’avais des amis que je trouvais talentueux qui ne bossaient pas beaucoup, j’ai eu envie de leur écrire des personnages et c’est ainsi que je me suis mis à écrire des pièces. Je te dirais que j’essaye toujours de faire des spectacles que j’aimerais voir en tant que spectateur, c’est aussi simple que cela.

Quelle est l’histoire de « Dérèglements de Contes » ?

Le pitch est assez simple, après cela se complique…Ce sont deux contes qui vont se télescoper. Il y a la belle au bois dormant qui attend son prince charmant et le loup et petit chaperon rouge. Le loup entre chez la grand-mère pour lui tendre un guet-apens afin de prendre sa place dans le lit et attendre l’arrivée du petit chaperon rouge pour lui piquer son petit pot de beurre mais manque de bol, le lit est déjà occupé par la belle.

« Dérèglements de Contes » au Théâtre Trévise, 1ère Interview avec l’auteur Christophe Guillon !

Quelle était ton envie première avec cette comédie ?

Au départ, le principe est assez simpliste mais ce qui m’intéressait derrière tout cela était de parler de notre société car nous avons tous en nous une part de petit chaperon rouge, de loup ou de grand-mère. Je voulais créer des personnages dans lesquels les spectateurs pourront aller puiser des complicités ou des non-complicités mais c’est en filigrane car cela reste avant tout une comédie.

Quel personnage incarnes-tu ?

Je joue le loup qui est, comme tous les personnages, identifiable au premier abord car ils ont tous une étiquette. Je pense que c’est un peu le problème de notre mode de vie de nos jours. Que tu sois DRH ou comédien, tu dois forcément correspondre à telle catégorie. Le loup est un gars qui fait peur à tout le monde quand il rentre dans une pièce, il a un blouson avec des clous, une gueule de truand et c’est pour cela que je me suis fait un peu la tête de Mesrine car la pièce se passe dans les années 70 et c’était lui l’ennemi public numéro 1. En vérité, le loup est plutôt un brave type. Comme dit la belle, il est grand mais pas méchant mais le loup est tributaire de ce qu’il dégage.

Comment gères-tu tes différentes casquettes d’auteur, metteur en scène et comédien pour « Dérèglements de Contes » ?

Très mal, tu as vu le spectacle ! (Rires) Passons à la question suivante ! Tout d’abord, je te dirais que je m’entoure d’une équipe complice avec qui je partage cet esprit de sale gosse. On aime le divertissement et on essaye d’être généreux. J’aime l’idée de la troupe et si tu t’entoures de complices, cela facilite la chose quand tu as plusieurs casquettes. J’aime ce côté « famille » et cette sincérité de plaisir que le public va ressentir. Je filme les représentations afin de revoir le timing, le rythme ou certains placements afin de toujours améliorer la pièce. Le grand avantage de la création est de pouvoir couper une réplique ou d'en rajouter une.

« Dérèglements de Contes » au Théâtre Trévise, 1ère Interview avec l’auteur Christophe Guillon !

Est-ce que c’est dans la comédie que tu t’épanouis le plus ?

Oui, très honnêtement. Créer un rire, c’est extraordinaire même si créer un silence ou une émotion, c'est beau également. J’ai joué dans des drames dont notamment dans « Les Caprices de Marianne » mais je pense que le rire reste compliqué à produire.  Le rire est immédiat et une fois que tu y as gouté, tu en redemandes. Je crois que c’est plus sain de parler de certaines douleurs ou souffrances que nous avons tous en y mettant un peu d’élégance donc du rire.

Que mettrais-tu en avant dans « Dérèglements de Contes » ?

Je mettrais en avant les comédiens car j’écris pour eux. J’essaye de faire des textes que les comédiens ont envie de dire et de défendre en prenant du plaisir. Je mettrais en avant le plaisir qui se dégage de cette pièce et de ce groupe. Dans « Dérèglements de Contes », il y a des petites friandises pour tout le monde, chacun peut aller puiser son petit morceau de gâteau à droite et à gauche.

« Dérèglements de Contes » au Théâtre Trévise, 1ère Interview avec l’auteur Christophe Guillon !

Pour quel personnage as-tu le plus d’affection ?

Pour tous !

Une suite est-elle envisageable ?

Bien sûr mais cela dépend toujours d’un succès. On pourrait s’amuser et voir ce qu’ils sont devenus 20 ans plus tard…le loup ne pourrait plus arquer, le petit chaperon rouge aurait grossi parce qu’elle aurait fini par manger son petit pot de beurre… Je dois t’avouer que j’aime toute fois varier les plaisirs.

Comment inviterais-tu nos lecteurs à venir découvrir « Dérèglements de Contes » au Théâtre Trévise ?

Je leur dirais que s’ils viennent sans a priori, il y aura du plaisir pour tout le monde. Ce spectacle est fait avec une vraie sincérité, un style, du professionnalisme et ils verront des gens qui font leur travail sérieusement sans se prendre au sérieux et avec générosité. J’aime l’idée du divertissement populaire et nous sommes en plein dedans !

« Dérèglements de Contes » au Théâtre Trévise, 1ère Interview avec l’auteur Christophe Guillon !

Commenter cet article