Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La chanteuse Allyson Glado vous présente son univers musical et ses projets !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Sanscliche.com

Photo Sanscliche.com

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Allyson Glado, je suis auteur, compositeur et interprète de mes propres chansons mais je travaille en équipe avec El Speaker qui arrange tous mes morceaux. Je viens de la campagne et plus précisément du 45 et je suis venue sur Paris afin de développer l’artistique.

Comment décrirais-tu ton univers musical ?

Au niveau de mon univers musical, on est sur des textes qui sont relativement tous véridiques en allant du texte érotique en passant par des textes plus sympathiques. Le but est de permettre aux gens de se relâcher un peu et d’effacer tous les tabous que l’on a dans notre quotidien. Musicalement, je te dirais que je fais du Reggae-Pop. Je ne voulais pas faire volontairement du Roots car ce n’est pas ma culture même si j’aime beaucoup ce style de musique. Nous avons essayé de créer quelque chose d’original et d’unique.

Photo Cedric Merland

Photo Cedric Merland

Quel a été ton parcours avant la sortie de tes premiers titres cette année ?

J’ai commencé par faire le Cours Florent car je voulais être comédienne mais je me suis rendue compte huit ou neuf ans plus tard que ce n’était pas vraiment ce que je voulais et c’est comme cela que je me suis dirigée vers la musique. J’ai eu des coachs quand j’ai commencé à chanter mais je suis une artiste autodidacte.

Comment est née ta chanson « Mme Succès » ?

J’ai écrit « Mme Succès » d’une traite en pleine nuit alors que je n’arrivais pas à dormir. Je me suis dit qu’il y avait beaucoup de choses dans le milieu artistique qui ne sont pas dévoilées et pourquoi pas dire la vérité en une chanson. Cette chanson est partie d’un grand délire sur un accord de guitare. Cette chanson parle beaucoup aux femmes et surtout à celles qui travaillent dans des sociétés où il y a toujours du sexisme.

Photo Cedric Merland

Photo Cedric Merland

Tu évolues dans différents styles ; on te retrouve même en duo avec un rappeur. Peux-tu nous en dire plus sur « Just Un Love » ?

A l’origine, « Just Un Love » était quelque chose d’improbable car nous ne venons pas du tout du même milieu. OCC avec qui je partage ce titre vient vraiment du Rap Hardcore. Comme je cherche beaucoup à travailler avec des gens qui ne sont pas du même milieu artistique que moi et qu’ils cherchaient eux une chanteuse pour ce titre, la collaboration s’est faite.

Pourquoi as-tu choisi de te présenter visuellement parlant avec le clip de « Ma Manière » ? Comment s’est déroulé le tournage ?

Il existe un clip illustrant « Mme Succès » mais il n’a pas été diffusé et nous cherchions quelque chose de plus naturel afin d’effacer les phrases chocs de « Mme Succès ». J’ai choisi de sortir en guise de premier single un titre sans langue de bois et avec « Ma Manière », j’ai voulu me « racheter » auprès du public et il l’a d’ailleurs très bien accueilli. Le clip a été tourné à Neuilly Plaisance et dans le 18ème arrondissement aux Buttes Chaumont.

Que retrouve-t-on dans tes textes ?

Sur la totalité de ce que je peux écrire en général, il y a des histoires vraiment très sombres mais également d’autres qui parlent de libération. Il y a toute une étape pour la femme soit libérée. Par exemple, « Je Ne Sais Où Je Vais » explique comment rendre la femme fontaine accessible aux hommes et « Grooves Moi » raconte l’histoire de deux lesbiennes qui s’amusent pourquoi pas dans la rue. J’ai des textes beaucoup plus sérieux également. Mon prochain single raconte l’histoire d’une femme qui tente de récupérer un amour alors qu’elle a eu l’enfant d’un autre.

Photo Artsanso

Photo Artsanso

Travailles-tu sur un format plus long ?

Oui et plusieurs choses arriveront dans les prochains mois. Dans un premier temps, un EP verra le jour car je veux voir comment le public va réagir par rapport aux morceaux que je vais sortir à raison d’un par mois jusqu’en décembre. Cet EP ne sera pas du tout dans la même optique que mon album qui existe déjà mais je voulais me présenter en douceur.

Que vas-tu proposer lors de ton concert au Réservoir le 19 septembre ?

Je vais proposer au public toutes les chansons qui ne sont pas sur Internet. Le public du Réservoir pourra découvrir toutes mes chansons aux textes érotiques. Il y aura une mise en scène mais je laisse la primeur aux spectateurs de la découvrir en live…Surprise !

La chanteuse Allyson Glado vous présente son univers musical et ses projets !

Quels sont les artistes qui ont marqué ta culture musicale ?

Ma culture musicale est assez large car j’ai commencé par des reprises de titres Soul et je suis maintenant sur du Reggae-Pop très moderne. Je te citerais Etta James, James Brown, Nuttea et Naâman.

Avec une écriture comme la tienne, pense-t-on à la littérature pour développer encore plus cet univers érotique ?

Si on revient dans le passé, j’écrivais des pièces de théâtre. Un roman ? Pourquoi pas mais je pense que cela prend des années. Développer cet univers pourquoi pas mais je pense qu’il faudra que je m’intéresse à des écrits sur le sujet car je n’en connais pas assez pour avoir la prétention d’écrire un livre.

Commenter cet article