Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gogo jeune rappeur prometteur vous présente son univers !

Publié le par Steph Musicnation

Gogo jeune rappeur prometteur vous présente son univers !

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

J’ai 22 ans, je suis originaire du 93 et mon nom de scène est Gogo. J’ai choisi ce nom car on m’appelait comme cela à l’armée. J’écris des textes depuis l’âge de 9/10 ans, j’ai commencé à vraiment me mettre dedans depuis mes 14 ans et je vais en studio professionnel depuis un an. Je m’occupe quasiment de toutes les étapes de mon projet musical en autodidacte sauf du mixage.

Quel a été le déclic pour te lancer dans la musique ?

Il faut que je remonte à il y a très longtemps ! À la base, cela vient de l’envie de m’exprimer. Quand j’ai commencé à écrire, je ne me suis pas dit que j’allais faire de la musique plus tard. C’est au fur et à mesure que le temps passait, que mes textes évoluaient, que j’ai commencé à m’enregistrer, tout d’abord avec mon téléphone puis en investissant dans du matériel qui lui aussi évolue avec le temps.Je te dirais que je suis quelqu’un qui a du mal à s’exprimer à l’oral et l’écriture me permet de coucher sur le papier ce que j’ai envie de dire.

Trois titres sont disponibles sur Youtube mais pas encore en téléchargement, pourquoi ?

Tout d’abord car financièrement, quand on commence, ce n’est pas toujours facile et c’est aussi car j’attends de terminer mon album. Mes trois premiers titres sont disponibles pour l’instant sur Youtube et sur Soundcloud.

Gogo jeune rappeur prometteur vous présente son univers !

Où en es-tu justement de ce premier album ?

J’ai actuellement cinq sons d’enregistrer en studio et j’attends d’en rajouter six ou sept pour terminer ce premier album. Pour le moment, je me concentre sur les prochaines chansons et je réfléchirais ensuite à la meilleure façon de sortir ce premier disque. J’espère pouvoir sortir cet album en janvier 2018.

« Au Calme », « Échec Et Mat » et « En Paix » sont assez différents ; est-ce pour montrer que tu ne t’enfermes pas dans une case ?

En effet, je ne suis pas casanier à un seul style tout en restant dans le Hip-hop. Je fonctionne au coup de cœur. Si la version instrumentale proposée notamment par un beatmaker me plaît, elle va guider mon écriture car pour composer, je n’ai pas un thème donné tout va dépendre du son.

« En Paix » semble le titre le plus autobiographie ; suis-je dans le vrai ?

Oui mais mes titres sont quasiment toujours autobiographiques. Il m’arrive également de faire de l’égotrip. Dans « Échec Et Mat », je parle du jeu des échecs, en faisant un parallèle avec les sentiments de façon très métaphorique. J’ai sorti ce titre car je sais qu’il peut toucher d’autres personnes.

Gogo jeune rappeur prometteur vous présente son univers !

Est-ce que « En paix » peut nous permettre de te connaître de façon générale ?

Je te dirais que je suis trop mystérieux pour que l’on puisse apprendre à me connaître avec un seul son. « En Paix » peut refléter mon tempérament. Je suis quelqu’un de posé et je pense que cela se comprend à travers ce titre.

Que retrouve-t-on dans des textes ?

On retrouve beaucoup de moi dans mes textes, mon vécu, mes expériences, ma vision de certaines choses. J’écris très peu sur l’actualité, quelques phrases peuvent me venir pendant que j’écris, mais je n’ai pas envie de faire du Rap contestataire. J’ai envie que les gens puissent se reconnaître dans mes musiques.

Qui sont les artistes qui t’inspirent ?

Je ne dirais pas que c’est une inspiration mais le premier son Rap que j’ai entendu était un son de Rohff. J’ai ensuite énormément écouté Eminem. Pour moi, le Rap ou le Hip-hop permet la variété encore plus que les autres branches de la musique. Je me suis orienté vers le Hip-hop pour cela, mais j’essaie de m’inspirer de personne, car je n’ai pas envie que les gens m’identifient en fonction d’une copie d’un autre artiste.

J’ai mon propre rythme et ma propre vision du Hip-hop.

Gogo jeune rappeur prometteur vous présente son univers !

Quels sont les premiers retours sur ta musique ?

Il y a énormément de retours et beaucoup sont très positifs. Je te dirais que l’on ne peut pas plaire à tout le monde et les seuls retours négatifs que j’ai sont centrés autour de mon flow. Je prends note des critiques qu’elles soient positives ou négatives, car elles sont constructives.

Penses-tu à tourner ton premier clip ?

Oui et cela coûte cher ! Si j’avais les fonds nécessaires, je ferais un clip pour chacun de mes titres. J’avais commencé à clipper « En Paix » à Lloret Del Mar en Espagne mais quand j’ai assemblé toutes les vidéos, je n’étais pas suffisamment satisfait du résultat. Je veux pouvoir proposer quelque chose de vraiment professionnel.

Présentes-tu déjà tes titres sur scène ?

Absolument pas. J’ai chanté un titre lors d’un concert privé mais c’était en 2012 à Aubervilliers avec Aladoum, Rim’c, Sausco, Nazim et d’autre artistes devant environ 300 personnes. Ce concert m’a permis de prendre conscience qu’avant de monter sur scène, on a grave mal au ventre mais qu’une fois qu’on y est, on se laisse pousser des ailes.

Commenter cet article