Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec le groupe Bounce4 à l’occasion de la sortie de leur premier single !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec le groupe Bounce4 à l’occasion de la sortie de leur premier single !

Pouvez-vous présenter Bounce4 à nos lecteurs ?

Lenaa : Nous sommes un groupe un peu particulier. Nous avons commencé l’aventure il y a un an, nous sommes trois et tout le monde fait tout au sein de Bounce4. Nous sommes tous multi instrumentistes, nous écrivons, nous composons et nous arrangeons tous ensemble.

Comment s’est formé le groupe et pourquoi avoir choisi Bounce4 comme nom ?

L : J’ai rencontré Olivier par hasard pendant une soirée grâce à des amis en commun. On m’a demandé de chanter une petite chanson, je me suis exécutée à cappella toute seule et Olivier est venu me trouver. Malgré le fait que j’avais peu chanté, Olivier avait envie que l’on fasse de la musique ensemble et dès le lendemain, nous avons commencé à travailler ensemble et nous n’avons absolument rien lâché. Je ne connaissais pas Paul-Alain avant le début de cette aventure mais Olivier m’a dit qu’il connaissait un gars vraiment brillant et que c’était lui qu’il nous fallait. Olivier était sûr que ça allait coller et il ne s’est pas trompé ! A un moment donné, la question du nom s’est posée, ce n’était pas facile car nous savions que c’était ce qui allait nous identifier et nous voulions quelque chose qui ait une signification pour nous. Nous cherchions un nom qui représente ce que nous faisons et qui nous sommes. Depuis le début de l’aventure, chacun propose une idée et les autres rebondissent dessus et cela lance des idées. Le cumul et le rebond de ces idées-là ont fait que nous avons choisi Bounce car cela signifie rebondir en Anglais mais cela fait référence aux logiciels de musique actuellement.

Olivier : Quand on passe une session MP3 sur le Web, on bounce sur le logiciel. Il y a donc une double signification.

L : Bounce, c’était bien mais on trouvait qu’il manquait quelque chose. Bounce4 ; même si nous sommes trois ; c’est rigolo car il y a encore une double signification avec le mot for qui vient de la base de ce que nous avons voulu proposer. Quand on écrit ou quand on compose, cela part toujours d’une idée ou d’émotion et nous avons décidé de nous appeler Bounce 4 dans cette optique de rebondir sur les idées et c’est donc sous-entendu bounce for something.

Rencontre avec le groupe Bounce4 à l’occasion de la sortie de leur premier single !

Partagez-vous les mêmes influences musicales ou est-ce que chacun vient d’horizons variés ?

O : Avant même de parler musique, je te dirais que la rencontre au sein du groupe s’est d’abord faite humainement car il y a de vrais atomes crochus entre nous trois. Nous avons un peu les mêmes influences et cela n’aurait pas été aussi évident entre nous si nous avions eu des sujets de discorde sur la direction musicale ou sur la couleur du groupe.

Paul-Alain : Pour te résumer cela en un mot, nous sommes tous les trois passionnés de Rock. Nous avons tous fait énormément de choses et ceci dans des styles différents mais chassez le naturel, il revient toujours au galop et ce qui nous fait aimer la musique, avancer et ce qui nous amène à créer, c’est le Rock.

: A la base, nous sommes des amoureux de la musique mais c’est vrai que nous avons toujours eu ce petit truc en plus pour le Rock que nous mélangeons avec de l’Electro car ces deux univers peuvent se compléter.

Que raconte « Keep On Lying » votre premier single ?

: En fait, « Keep On Lying » est un mix de pas mal de choses et tout comme le clip, ce titre peut être pris de plusieurs façons. Quand nous avons écrit ce texte, nous avons voulu mettre en avant la société actuelle, celle-là même qui veut que les gens soient mariés avec des enfants mais les relations humaines et amoureuses ne se passent pas toujours comme ça. Cette chanson est axée sur les relations et sur ce que l’on veut laisser paraitre.

Rencontre avec le groupe Bounce4 à l’occasion de la sortie de leur premier single !

Pouvez-vous nous parler du clip l’illustrant ?

L : Le clip a été réalisé par l’excellente Mylène Pierrard et il a été tourné au Château de Champlâtreux à côté de Roissy. Le tournage qui a duré trois jours a été très épuisant car nous commencions très tôt et nous finissions très tard en fonction de la luminosité.

P : Nous avons tourné ce clip en plein hiver et il faisait très froid.

L : La réalisatrice a vraiment voulu faire un travail de fond sur notre titre, elle a voulu connaitre la partie profonde du titre. Elle ne voulait pas aller dans des clichés et faire du trait pour trait. Il y a plusieurs parties visuelles dans ce clip et elles se rejoignent. Il y a un château et une prison, cela peut-être une cage dorée, les deux peuvent avoir un lien…On préfère laisser libre court à l’imagination du public afin que chacun puisse avoir sa propre explication du clip.

O : Chacun peut se reconnaitre et avoir son histoire dans l’histoire.

Lenaa ; ce clip très travaillé et très esthétique t’a-t-il donné envie de prolonger l’expérience devant la caméra ?

: Oui, bien sûr. J’ai travaillé avec la réalisatrice car j’avais plusieurs personnages dans ce clip même si je n’avais pas de scénario. J’ai trouvé très intéressant et enrichissant le fait de générer un personnage qui est un prolongement de moi mais qui n’est pas moi. Travailler un personnage, devenir quelqu’un d’autre, jouer la comédie, j’ai aimé ça et on ne sait pas de quoi demain sera fait, si j’ai des opportunités au cinéma ou au théâtre, je pense que j’y réfléchirai…

Rencontre avec le groupe Bounce4 à l’occasion de la sortie de leur premier single !

Que nous prépare Bounce4 pour la suite ?

: Nous travaillons sur un EP. Tous les titres que nous allons proposer ont un univers musical commun mais nous n’abordons pas les morceaux de la même manière.

: Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait une trame qui se retrouve dans nos morceaux mais nous ne l’avons pas fait exprès.

L : Il y aura six titres sur l’EP qui est en cours d’enregistrement. Nous voulions d’abord présenter notre univers musical et visuel avec « Keep On Lying » même si rien n’est arrêté visuellement parlant. Nous espérons présenter ces titres lors d’un showcase à la rentrée afin de les faire vivre en live et aller à la rencontre du public.

Quels sont les thèmes que le groupe va aborder à l’avenir ?

: Nous ne voulons pas tout dévoiler mais nous pouvons te dire que nous ne pouvons pas écrire sur quelque chose qui ne nous touche pas. Sur l’EP, il y aura un titre assez sombre au niveau de l’écriture qui abordera les moments durs que l’on a tous dans la vie, ces moments où l’on ne croit plus en grand-chose et où on a du mal à se rattacher à quelque chose.

Comment nous parleriez-vous du travail au sein de Bounce4 ?

: Au-delà du côté un peu primaire que peut avoir le Rock, nous sommes très attachés à la production et nous avons envie de proposer au public quelque chose qui vient du ventre tout en conservant un vrai côté mélodique et en gardant une vraie sensibilité musicale et artistique. On cherche vraiment à produire les sons et la meilleure façon actuellement d’en produire est d’aller vers une dimension un peu plus Electro. 

L : Chacun apporte sa pierre à l’édifice et cela permet de ne pas se retrouver dans quelque chose de strict dans ce que l’on présente.

O : On se laisse emmener par nos émotions mais on ne cérébralise pas la chose.

Rencontre avec le groupe Bounce4 à l’occasion de la sortie de leur premier single !

Est-ce que The Pretty Reckless, cela vous parle comme influence ? Quels sont les goûts musicaux que vous avez en commun ?

L : Nous allons souvent être comparés à des groupes de Rock avec des chanteuses. Personnellement, j’aime bien mais ce n’est pas une influence première. Si on parle vraiment d’influences, on pourrait te citer Muse, Foo Fighters ou Royal Blood.

Comment inviteriez-vous nos lecteurs à découvrir la musique de Bounce4 ?

L : Ce qui est dommage, c’est que nous n’avons pas mis de scène de nu dans le clip (rires). Si vous aimez le Rock et son côté impulsif auquel on ajoute une petite pointe d’Electro, venez écouter Bounce4.

O : Je rajouterais qu’en plus, il y a une petite part de lyrisme dans nos mélodies.

Commenter cet article

Annie 18/07/2017 18:13

oh je la connais la chanteuse, c est Lovely