Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec la phénoménale Alice Merton !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec la phénoménale Alice Merton !

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Alice Merton, j’ai 23 ans, je suis auteur, compositeur et interprète. Je compose la plupart de mes morceaux au piano, instrument que j’ai commencé à l’âge de 5 ans. J’ai grandi en Allemagne jusqu’à mes 5 ans et j’ai vécu par la suite à New York, au Canada et maintenant, je vis en Angleterre. J’aime à dire que je viens d’Angleterre mais que j’ai un accent Canadien.

As-tu toujours rêvé de devenir une artiste ?

J’ai toujours rêvé de devenir musicienne mais jamais de devenir une artiste car je n’ai découvert qu’à l’âge de 16 ans que j’étais capable d’écrire des chansons.

Comment nous présenterais-tu musicalement parlant ton premier EP baptisé « No Roots » ?

Je dirais que c’est un mélange de différents éléments. On y retrouve de la Soul mais elle est mixée avec de la Pop Upbeat. C’est assez dur de définir son style mais je te dirais que j’appelle ça de la Pop passionnée.

Rencontre avec la phénoménale Alice Merton !

De quoi parle ta chanson « No Roots » ?

En gros, cette chanson décrit ma vie. J’ai déménagé douze fois, j’ai vécu dans quatre pays et je me suis rendu compte qu’il n’y avait aucun endroit que je pouvais réellement appeler mon chez moi. J’ai réalisé que ma maison n’était pas dans un seul endroit mais qu'elle est où sont les personnes que j’aime et avec qui j’ai envie d’être.

Quels sont les thèmes que tu abordes sur ton EP ? Y retrouve-t-on toujours une part autobiographique ?

Il y a toujours une part autobiographique dans mes chansons, je n’invente pas d’histoires. Les autres chansons de l’EP parlent de ce que je vivais au moment de l’écriture de ce disque. Par exemple, « Hit The Ground Running » parle du fait que j’étais fatiguée d’attendre que des opportunités se présentent à moi. A cette époque, j’aurais aimé être signée sur un label mais on me disait tout le temps que ma musique devrait être comme ci ou comme ça ou que je devrais être différente moi-même…J’en ai eu marre et j’ai décidé de créer ma propre opportunité.

Rencontre avec la phénoménale Alice Merton !

Le clip de « No Roots » a beaucoup de succès. Comment le vis-tu ?

Je n’agis pas différemment et je ne regarde pas les chiffres du clip au jour le jour mais mon père le fait et il m'appelle (rires). Je suis très heureuse que le public aime écouter et regarder « No Roots ». Je n’ai pas envie que les chiffres générés par le clip deviennent une obsession.

Ton premier EP annonce-t-il un album ?

Oui, nous travaillons sur un album. Pour tout te dire, nous ne pensions pas que l’EP marcherait autant. L’album devrait sortir en 2018 mais nous sommes encore sur son écriture et sa production. Je suis très pointilleuse sur le choix des titres qui le composeront.

Qui sont tes artistes de prédilection ?

J’aime The Killers et en particulier la voix du chanteur Brandon Flowers. J’écoute également notamment Borns, Tame Impala et plein d’autres groupes.

Rencontre avec la phénoménale Alice Merton !

Peux-tu nous en dire plus sur Paper Plane Records ?

Paper Plane Records est un label que j’ai créé avec mon manager Paul car aucun label ne voulait signer ma musique. Il y a quelques années, je travaillais comme auteur chez BMG, j’ai écrit des chansons pour d’autres artistes, j’ai gagné un peu d’argent que j’ai décidé d’investir dans notre label. Nous nous concentrons pour l’instant sur ma musique mais dans quelques années, nous aimerions donner leur chance à d’autres artistes Indé.

Quels sont tes prochains projets ?

« Hit The Ground Running » sera mon second single et le clip devrait bientôt arriver. Cet été, je vais participer à beaucoup de festivals à travers l’Europe et je vais continuer à écrire des chansons et travailler sur mon album. J’aimerais beaucoup revenir en France afin de donner un concert. Tout va tellement vite en ce moment !

Commenter cet article

fan 22/09/2017 08:13

Une perfection primale: tambours japonais, samples cardiaques, canon, séquences harmoniques simplifiées bouclées montée lyrique arrêt suspens. Du talent, du grand art, une écoute et une sensibilité originale qui signent une grande maturité musicale qui a su accompagner et encenser la fraicheur adolescente du texte. Qui est l'arrangeur?