Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wine vous présente son univers musical !

Publié le par Steph Musicnation

Wine vous présente son univers musical !

Comment te présenterais-tu artistiquement parlant à nos lecteurs ?

Je m’appelle Iwen, Wine est donc l’anagramme de mon prénom, j’ai 22 ans et je fais de la musique depuis très jeune. J’ai commencé à composer dès la 4ème et je fais tout de manière autodidacte, tout seul chez moi dans mon home studio. Je te dirais qu’artistiquement parlant, je suis encore en train de me découvrir mais je pense avoir une ligne assez poétique et romantique dans mes chansons que ce soit en Français ou en Anglais.

Peut-on dire que tu fais du Rock ?

Je fais un peu de Rock mais je suis plus sur des chansons en acoustique. J’ai commencé par jouer de la guitare électrique sur une Stratocaster mais avec le matos que j’ai, ce n’est pas évident de s’enregistrer en studio, c’est pour cela que je suis parti assez facilement sur l’acoustique qui se prête mieux à la chanson Française et qui se trimbale partout mais derrière tout cela, c’est vrai que j’ai une certaine affinité avec le Rock.

Wine est-il ton premier projet musical ? As-tu fait partie de groupes avant de te lancer en solo ?

J’ai fait partie d’un groupe mais tu ne trouveras aucune trace sur Internet des Lemon Chicken Plate. Nous avions créé ce groupe avec des potes de collège. C’était du grand n’importe quoi, nous reprenions nos artistes préférés mais nous avons fait quelques compos en Anglais qui n’étaient pas dégueu ! Cela n’a pas duré car nous avions une trop forte tête qui était chanteur du groupe ; moi, j’étais guitariste et cela ne me plaisait pas car je trouvais que je n’avais pas assez de liberté et finalement, tout le monde est parti à droite à gauche de par les études de chacun.

Wine vous présente son univers musical !

Comment expliquerais-tu ton aisance avec l’Anglais ?

Je ne pense pas être si à l’aise avec l’Anglais mais je l’expliquerais par le fait que je fais des études en école de commerce et que j’aime écouter des chansons et regarder des séries en Anglais.

Pourquoi avoir fait le choix de proposer des titres en Français et en Anglais ? Est-ce en fonction du message que tu veux faire passer ?

Honnêtement, si cela ne tenait qu’à moi, je ne chanterais qu’en Français. Quand je compose en Français, j’écris les paroles et après je les mets en musique et quand je compose en Anglais, c’est l’inverse. En général, si tu veux jouer sur la plage avec ta petite guitare, les chansons en Anglais passent mieux (rires).

Wine vous présente son univers musical !

De quoi parles-tu dans tes textes ?

Concrètement, je parle de ma vie. Les textes qui ont été écrits il y a longtemps sont beaucoup plus sombres. Je suis un peu plus joyeux maintenant donc mes textes sont moins torturés. J’essaye d’écrire de plus en plus des textes poétiques et heureux.

Peux-tu nous en dire plus sur « Paris » qui a mon sens serait vraiment un titre à mettre en avant ?

Sur « Paris », ce n’est pas moi qui ai créé la mélodie au piano, je la dois à mon petit frère. Pour ce titre, j’ai eu une manière de créer totalement différente car je devais me caler sur quelque chose qui n’était pas de moi. J’adore écrire des paroles et juste poser le texte, pas forcément créer la mélodie, même si ça m’intéresse aussi. Cela m’a permis d’avoir une ouverture et je pense que c’est pour cela qu’elle est réussie. Cette chanson est née peu de temps après mon arrivée à Paris avec un petit blues de la Bretagne. J’ai un projet de clip sur ce titre avec un pote assistant de production dans le cinéma, qui a déjà remporté plusieurs prix.

Ton projet musical vit-il déjà en live ?

Non, plus maintenant. J’ai fait quelques concerts au sein de mon école uniquement. Wine ne vit pas encore sur scène mais je le fais vivre dans mon cercle d’amis. J’adore le live et je te dirais que j’ai un bon stress musical. On se donne beaucoup plus en live, on se rend compte qu’on peut aller beaucoup plus loin au niveau de la voix mais également au niveau de la rythmique. Je n’ai hélas pas le temps de pouvoir jouer quelque part.

Wine vous présente son univers musical !

A quand la sortie d’un EP ou d’un album ?

Dès que j’aurais un peu de temps, justement. Je pense avoir une trentaine de morceaux et c’est vraiment un projet pour moi d’aller enregistrer en studio. Il y a assez longtemps, j’avais déjà fait un enregistrement d’une vingtaine de titres, il y en avait certaines qui me plaisaient vraiment et que j’aimerais retravailler.

Dirais-tu que la musique est pour toi plus une passion ou un vrai projet d’avenir ?

C’est plus une passion car je ne me projette pas vraiment là-dedans. Je sais comment fonctionne l’industrie musicale et que mon style est un peu particulier surtout quand je fais ce que j’aime le plus, à savoir de la chanson Française avec des textes très poétiques. Je me connais moi-même et je sais que je ne serais pas très compatible avec tout ce qu’il faudrait faire pour être célèbre. Je préfère que cela reste une passion plutôt que d’être influencé par je ne sais quel label ou je ne sais quelle nécessité de production.

Photo Olivia De Là

Photo Olivia De Là

Te sens-tu proche d’artistes comme Brel ou Soan ?

Brel, pour moi, est le plus grand monsieur de la chanson Française. Il a une manière de chanter, il a des textes merveilleux et une prestance sur scène qui est incroyable. Soan a été une vraie influence et même parfois une trop grande influence. J’aime beaucoup ce qu’il fait au niveau des mélodies et de sa voix. Dans les artistes Français qui sont des influences pour moi, il y a également Serge Gainsbourg qui est un grand poète et qui avait un talent fou. Comme artistes plutôt Anglosaxons, je te citerais Jimi Hendrix, The Doors, The Strokes, Pete Doherty

Comment inviterais-tu nos lecteurs à découvrir ta musique ?

Je pense qu’il faut qu’ils écoutent pour commencer sur Soundcloud les chansons qui ont fait plus au moins l’unanimité autour de moi car j’ai certains textes qui sont plus difficiles à comprendre au premier abord. Je leur conseillerais « Paris », « Sweet Mary Jane », « Les Bras En L’Air », « Amour » ou « La Tisseuse De Rêves » (dont le clip qui est d’ailleurs disponible sur Youtube). S’ils veulent de l’originalité, je leur conseillerais d’écouter les titres en Français !

 

Commenter cet article