Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec la chanteuse Andrée Grise à l’occasion de la sortie de son premier album !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Manuel Lagos Cid

Photo Manuel Lagos Cid

Comment te présenterais-tu à nos lecteurs ?

Je m’appelle Andrée Grise, je suis Franco-Camerounaise et je suis auteur-compositeur-interprète. Je joue de la guitare et je viens de sortir mon premier album intitulé « Une Femme Qui Croit En Toi ». Je dirais que je suis quelqu’un de très positive et optimiste.

Comment décrirais-tu ton univers musical ?

On dit que mon univers musical est un peu hybride. On peut y retrouver de la Soul, du Gospel, de la Pop, de la Folk mais je dirais qu’il est très Soul-Gospel. Je chante en Anglais et en Français.

« We Shall Overcome » ton premier single était-il une façon de rendre hommage au Gospel grâce à quoi tu as peut-être découvert la musique et le chant ?

Tout à fait, bravo (rires) même si je n’ai pas commencé par chanter du Gospel. Dès mon plus jeune âge, je chantais chez moi de la variété internationale et Française. J’aimais beaucoup des chanteurs tels que François Feldman, Phil Barney ou Jean-Jacques Goldman. J’ai écouté également du Whitney Houston et du Michael Jackson. Le Gospel est venu par la suite car je voulais travailler ma voix et c’est ma mère qui m’a donné le prospectus pour prendre des cours de Gospel. J’ai décidé de réinterpréter « We Shall Overcome » mais également d’autres titres de Gospel traditionnel afin de leur rendre hommage car c’est grâce au Gospel que j’ai appris à chanter, que j’ai eu mes premiers cachets, que j’ai fait des tournées et que je suis rentrée dans ce métier.

Photo Manuel Lagos Cid

Photo Manuel Lagos Cid

« Une Femme Qui Croit En Toi » ton premier album vient de sortir ; peux-tu nous en dire plus sur ce titre ?

Une femme qui croit en toi est une femme qui a la foi, qui croit en ce qu’il y a de meilleur chez l’homme mais également dans ce qu’il y a de meilleur dans les rencontres, dans la musique, en ce qu’on peut faire et en son objectif.

Comment est né ce premier album ?

Cet album est né de ma rencontre avec Jean Claude Ghrenassia qui a réalisé entre autres le premier album de Teri Moïse. Il m’a mis en relation avec des musiciens tels qu’Amar Mohali aux percussions, Khalil Maoeune au piano et Bruno Bongarçon aux guitares. Chaque musicien a ajouté sa touche à l’album qui est vraiment le fruit d’un mélange. L’enregistrement s’est fait au Studio Du Palais Des Congrès avec Guillaume Lejault.

Photo Manuel Lagos Cid

Photo Manuel Lagos Cid

Que retrouve-t-on dans des textes ?

On retrouve dans mes textes beaucoup d’amour, de la spiritualité, de l’humilité, des paroles de l’évangile, ma foi en Dieu, ma foi en Jésus Christ, de la joie et également de l’optimiste.

Peut-on dire que ton album véhicule un message d’espoir ?

Complètement car je suis moi-même issue de cela. Tout dépend de l’esprit dans lequel on est. Je ne dis pas que c’est quelque chose d’évident, c’est comme un sport, c’est quelque chose qu’il faut travailler, c’est une manière de vivre, c’est une hygiène de vie. Je crois que rien n’est impossible pour celui qui croit. Il ne faut pas croire en revanche que parce que l’on a la foi tout est facile, il y a de véritables épreuves et quand on est dans l’épreuve, il faut encore avoir le courage de croire. Je te dirais que j’en suis la preuve. Je ne pensais pas survivre à la mort de ma mère, j’ai réussi, je ne pensais pas réussir à la guitare, j’ai réussi, je ne pensais pas rencontrer un amour équilibré dans ma vie, je l’ai rencontré, je ne pensais pas pouvoir arrêter la cigarette, j’ai arrêté…Cela prend du temps mais en restant fidèle à sa ligne de conduite, je pense qu’on attire ce qui doit nous arriver de positif.

« Garder Ma Foi » serait-elle la chanson qui te résume le mieux ?

C’est une chanson autobiographique dans laquelle je raconte mon parcours. C’est un parcours de chanteuse mais cela pourrait être également le parcours d’un sportif. Cela s’applique dans n’importe quel domaine. Cela raconte le parcours de quelqu’un qui se dit qu’il peut avoir mieux et qui s’en donne les moyens.

Rencontre avec la chanteuse Andrée Grise à l’occasion de la sortie de son premier album !

Ta musique est le fruit d’un métissage. Que retrouve -t-on dans tes influences en dehors du Gospel ?

A la maison, nous écoutons beaucoup de musiques différentes. J’écoute beaucoup de Hip Hop et j’aime également la musique Africaine. J’ai été influencée par Sade ou Maxwell. J’ai beaucoup aimé le travail d’Alicia Keys. Pour les textes, j’ai beaucoup été influencée par Jean-Jacques Goldman.

Quels sont tes prochains projets autour de ton album « Une Femme Qui Croit En Toi » ?

Le clip illustrant le titre « Libre » est sorti la semaine dernière et mon album sort le 09 juin. Je suis nominée aux Angels Music Awards pour le meilleur titre de l’année et je serais présente à la cérémonie qui sera organisée le 04 juillet à L’Olympia. Des dates de concerts devraient arriver dans les prochains mois afin de défendre l’album sur scène.

A quoi ressembleraient tes prestations en live et où aimerais-tu chanter ?

Je pense qu’elles seront en guitare-voix même si j’aimerais bien tourner avec toute l’équipe de musiciens. Pour répondre à ta seconde question, je te dirais que j’aimerais chanter partout que ce soit dans une église ou dans une gare. Je suis quelqu’un de très spontanée.

Rencontre avec la chanteuse Andrée Grise à l’occasion de la sortie de son premier album !

Commenter cet article