Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kumisolo vous présente « Kabuki Femme Fatale » son nouvel album !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Linus Ricard

Photo Linus Ricard

Comment te présenterais-tu artistiquement parlant ?

Je te dirais que je fais de la Pop un peu Psyché-Yéyé-Exotica et que ma musique aujourd’hui est Franco-Japonaise-Suédoise. Je ne suis pas que chanteuse, je compose également, je fais des vidéos notamment de cuisine et pour les enfants et j’évolue aussi dans le milieu de la mode. On peut dire que je suis une magicienne multitâches (rires).

Tu es pluridisciplinaire dans ton art ; est-ce une façon de ne jamais t’ennuyer ?

Oui, on peut dire cela. Je fais des choses qui me plaisent alors jamais je ne m’ennuierais, bien que l’ennui soit important pour la création. Si on est tout le temps speed, on n’a jamais le temps de se poser, de se vider la tête et du coup, on n’a pas le temps nécessaire pour créer des choses.

Photo Linus Ricard

Photo Linus Ricard

Qui serait cette « Kabuki Femme Fatale » ?

« Kabuki Femme Fatale » est une femme un peu impressionnante, un peu traditionnelle mais également moderne, cela fait partie de ma personnalité.

Comment est né ton nouvel album ?

Je chante quasiment toutes les chansons en Français afin que le public Français me comprenne mais on y retrouve également un titre en Japonais. Ce troisième album sort après la parution de deux EPS et je te dirais qu’il m’a pris pas mal de temps car entre temps, je suis devenu maman et j’ai fait pas mal de projets en collaboration. Ces dernières années, j’ai accumulé des compositions qui me tenaient à cœur et que je voulais terminer. J’ai rencontré le groupe Suédois Joe Davolaz qui m’a demandé si je pouvais poser ma voix sur l’un de leurs morceaux. Nous avons commencé à collaborer ensemble, j’ai adoré leur style musical mais aussi leur côté très authentique et c’est ainsi que je leur ai proposé d’arranger toutes mes démos pour cet album. Ils ont commencé leur travail à Stockholm ; de mon côté, j’ai enregistré ma voix au Studio Red Bull à Paris, nous avons mixé le tout ensemble et entre temps, je suis allé les voir en Suède afin de participer un peu aux percussions et à la trompette.

Photo Linus Ricard

Photo Linus Ricard

« Pop Girl » est-il le meilleur titre pour te découvrir personnellement ?

L’album aurait pu s’appeler « Pop Girl » mais avec mon label, nous voulions quelque chose d’assez unique. La chanson « Pop Girl » est une chanson assez facile d’écoute, elle est fraiche, joyeuse et pour les gens qui ne me connaissent pas, je dirais que oui, c’est un bon moyen d’entrer dans mon univers. Je suis moi-même une Pop Girl.

Que racontes-tu sur cet album ?

Je dirais qu’il y a plusieurs profils de la femme sur cet album. On retrouve notamment une « Pop Girl », une « Jungle Lady », une « Pico Pico Robot Woman » et une « Kabuki Femme Fatale ». J’ai mis beaucoup de sincérité dans ce disque qui aborde notamment la nostalgie, l’enfance et tout ce qui m’entoure car cela m’inspire. J’espère que cet album ne se démodera pas et que les gens l’écouteront encore avec le même plaisir dans quelques années.

Photo Linus Ricard

Photo Linus Ricard

« La Tête Ailleurs » est le premier extrait de ton album. Où pars-tu quand tu as la tête ailleurs ?

Je te dirais que j’affectionne les parcs Parisiens pour me vider la tête, je pense notamment au Parc Monceau et au Parc des Batignolles. Je recherche ses ilots de verdures à Paris afin d’entendre un peu les oiseaux qui chantent.

Peux-tu nous parler de ta comparaison avec François Hardy ?

Cela a été un grand honneur pour moi quand on m’a dit que j’étais la Françoise Hardy Japonaise car c’est une femme tellement belle, douée, intelligente et forte qui fait vraiment partie de la culture Française. Quand j’étais au Japon, j’écoutais déjà Françoise Hardy et notamment la chanson « Soleil ». Son côté sincère m’inspire beaucoup.

Poursuis-tu une carrière parallèlement en France et au Japon ?

Oui, nous allons partir à la fin du mois durant deux semaines au Japon. Je vais y donner deux concerts et faire une petite apparition à la radio. J’ai commencé ma carrière au Japon avec une autre artiste et nous avions un peu honte de chanter nos sentiments en Japonais alors nous nous sommes mises à chanter en Français pour que le public Japonais ne nous comprenne pas trop et maintenant que je vis à Paris depuis quelques années, j’ai envie que mon public Japonais comprenne ce que je chante. « Kabuki Femme Fatale » va sortir au Japon mais en Français.

Photo Linus Ricard

Photo Linus Ricard

« Kabuki Femme Fatale » sera-t-il défendu sur scène ?

Des choses sont à définir mais j’aimerais beaucoup trouver un tourneur qui me fasse tourner en France mais aussi à l’étranger. Une release party en Suède est prévue en juin avec les musiciens de Joe Davolaz.

Quels sont tes prochains projets ?

Le clip de « Pop Girl » va bientôt sortir. J’aimerais beaucoup faire des mini vidéos pour présenter chacun des personnages de cet album. En juin, je vais animer des ateliers pour enfants à Nantes afin de les initier à la cuisine et plus spécifiquement au Rice Burger. Dans la mode, j’aimerais beaucoup faire un partenariat avec ACNE Studios qui est une marque Suédoise de vêtements.

Commenter cet article