Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec Sinto Pap un artiste à suivre de très près en 2017 !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec Sinto Pap un artiste à suivre de très près en 2017 !

Comment te présenterais-tu à nos lecteurs ?

Je suis Sinto Pap, je viens de Bordeaux, mes origines sont Gabonaises mais je suis né en France. Je suis auteur et interprète et je viens de sortir mon premier single intitulé « Besoin D’Air » qui est signé chez Warner Music via le label In Fact grâce à Passi. J’ai commencé par le Rap, mes influences viennent du Hip Hop, de la Soul, de la Pop et la musique Afro.

Quels styles musicaux retrouve-t-on dans ton premier single « Besoin D’Air » ?

« Besoin D’Air » est un morceau assez particulier. Je te dirais que c’est un hybride. Je suis un peu un touche à tout et quand je compose, je ne me pose pas trop de questions. J’ai toujours fait mes refrains en voix de tête même si j’ai débuté dans le Rap et de ce fait, je trouve qu’il y a dans ce morceau un mélange de Soul et de RNB. Je possède un grain qui est un peu Reggae sur les couplets, le son est assez Pop, quand à la guitare, elle est assez Funk. « Besoin D’Air » est un peu le mélange de tout cela.

Quelle est l’histoire de ce titre ?

« Besoin D’Air » représente vraiment le karma que j’avais au moment d’écrire ce titre que j’ai écrit très vite. Je n’ai pas triché sur ce titre. Je n’étais pas sorti de Bordeaux depuis six mois et j’avais l’impression qu’une routine s’était installée. Quand j’ai reçu l’instru produit par Fith, j’ai été inspiré directement.

Rencontre avec Sinto Pap un artiste à suivre de très près en 2017 !

Peux-tu nous parler du clip illustrant le morceau ?

Le clip a été tourné à Faro dans le sud du Portugal pas loin d’Albufeira. Nous sommes restés deux jours à filmer dans ce paysage magnifique. La seconde partie dans l’usine, quant à elle, a été tournée dans une imprimerie à Lyon. Le clip a été tourné en quatre jours en tout et il a été réalisé par Block 8 qui sont des réalisateurs Lyonnais qui commencent à bien faire parler d’eux. Je n’avais pratiquement à faire tellement ils étaient professionnels, on me disait où me placer et je le faisais. Tout était carré. Ça a été une super expérience.

Travailles-tu actuellement sur un album ?

Je te dirais que c’est la suite logique. Dans nos têtes à Warner, In Fact et moi-même, nous savons que c’est fort probable que nous puissions sortir un album. Je suis déjà sur plusieurs titres.

As-tu d’autres projets musicaux avant de te lancer en solo ?

En 2012, j’ai fait partie d’un groupe et nous étions signés sur le label Nouvelle Donne. Nous avons fait notre bout de chemin en faisant un petit « buzz » dans la région de Bordeaux et c’est en 2014 que je me suis lancé en solo. Avant que Passi ne me signe, j’avais déjà fait un morceau avec H Magnum et Barack Adama.

Rencontre avec Sinto Pap un artiste à suivre de très près en 2017 !

Qu’aimerais-tu apporter à la chanson Française ?

Je reste un peu old school dans ma manière de faire et je considère que la voix est très importante. De nos jours dans l’urbain, on veut souvent que l’on fasse vite les choses avec un refrain très accrocheur mais on oublie parfois la technique vocale. Ma mère étant chantre dans une église, j’aime les vocalises, les aigus, les tierces, les accords, j’aime chanter. Je veux que quand quelqu’un écoute ma chanson, il se dise que je chante vraiment pour de vrai car j’ai l’impression que parfois, ça se perd. Je ne suis pas contre l’autotune pour une question d’esthétisme mais je ne veux pas que l’on torde ma voix car j’y tiens. Pour répondre à ta question, on me dit souvent que j’ai un grain de voix et j’ai envie de laisser une marque dans la chanson Française en trouvant également des messages qui touchent le public.

Ton premier titre est en Français mais peut-être que tu n’exclus pas de chanter en Anglais ?

Je ne l’exclus pas mais il faudrait que je prenne des cours avant. Je n’aime pas aller dans des terrains glissants et je dois dire que mon Anglais est boiteux (rires). Cette langue est belle et d’ailleurs, à chaque fois que je trouvais un refrain, il était tout d’abord dans un yaourt Anglais car ça glissait bien.

Qui retrouve-t-on dans tes influences ?

Au niveau du rap, je te citerais Busta Rhymes car quand je rappais, je me rapprochais beaucoup de son style. J’ai 35 ans et je fais donc partie de cette génération où quand tu rappais, il fallait que tu dises quelque chose. Dans mes influences, on retrouve aussi beaucoup de musique Africaine mais aussi beaucoup de Soul. J’aime beaucoup le Reggae et le Zouk également. En termes d’artistes, je te citerais Junior Reid, Bob Marley, R.Kelly, Fally Ipupa, … Je suis très éclectique.

Rencontre avec Sinto Pap un artiste à suivre de très près en 2017 !

Quels sont tes prochains projets ?

Ça ne fait qu’un mois et demi que « Besoin D’Air » est sorti donc nous sommes encore à fond dessus. Nous avons un autre single en tête mais rien n’est arrêté à 100% car nous avons déjà plusieurs morceaux. Nous nous dirigeons vers un album normalement courant 2017 et des scènes se profilent vers chez moi à Bordeaux dont le Festinight le 24 avril.

Comment inviterais-tu nos lecteurs à découvrir ton premier single ?

Venez sur ma page Facebook, j’y suis très actif et très réactif car je considère qu’au jour d’aujourd’hui où la musique change et où tout va très vite, les réseaux sociaux sont la clé, on communique et les gens peuvent interagir. « Besoin D’Air » est un morceau relaxant qui me relaxe moi-même, il donne envie de partir surtout quand il ne fait pas beau. C’est une invitation au lâcher prise et aux vacances. Que les lecteurs viennent, je pense qu’ils vont se mettre bien !

Commenter cet article