Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvailles avec Charlie Boisseau à l’occasion de la sortie de son premier single !

Publié le par Steph Musicnation

Retrouvailles avec Charlie Boisseau à l’occasion de la sortie de son premier single !

Comment nous présenterais-tu ton premier single intitulé « J’En Ai Des Tas » ?

Je pense que « J’En Ai Des Tas » est la plus belle carte de visite me concernant. Tout l’album va me ressembler mais je crois que ce premier single est le meilleur moyen de me découvrir pour ceux qui ne me connaîtraient pas.

Comment est né ce titre qui a été coécrit avec Anne Sila ?

J’ai eu la chance d’avoir été contacté après la saison 3 de The Voice pour découvrir les auditions à l’aveugle de la saison 4 avant leur diffusion. J’ai été bluffé en voyant la prestation d’Anne Sila. Je suis allé sur Youtube le soir même afin de regarder ce qu’elle faisait. J’étais en pleine composition de mon album et je me suis dit que je voudrais un texte sinon plusieurs d’Anne Sila. Je l’ai contacté via Facebook, elle m’a répondu et cette chanson est née en décembre 2015.

Retrouvailles avec Charlie Boisseau à l’occasion de la sortie de son premier single !

« J’En Ai Des Tas » donne-t-il le ton de la direction musicale que tu veux emprunter ?

C’est exactement la couleur qui me définit. En termes d’arrangements, c’est hybride et ce sera le cas sur tout l’album. Nous retrouverons de vrais instruments tels que piano, guitare et cordes, ce sera donc organique mais je tiens à ce que tous les beats soient électroniques. Je pense que c’est de la variété 2017.

Peux-tu nous parler de ton premier clip ?

Mon premier clip a été réalisé par Adelio Menegatti pour la société Dreamlife Productions qui a notamment réalisé le clip illustrant « Ego » de Willy William, c’est une équipe en or avec qui nous avons beaucoup réfléchi ce que nous voulions. La question était de savoir si vous partirions sur quelque chose de scénarisé ou de visuel. Nous avons tous eu la même idée de faire un clip visuel. Il fallait que les gens puissent m’identifier. Je trouve ce clip très beau, il y a beaucoup de touches de couleurs apportées par de la peinture et des blocs de glace qui explosent et surtout il y a ce couple qui illustre l’amour que j’ai pu avoir et que j’aimerais tant retrouver.

Retrouvailles avec Charlie Boisseau à l’occasion de la sortie de son premier single !

Tu travailles actuellement sur ton premier album. Peux-tu nous en dire plus ?

L’album sortira au printemps. C’est un bébé dont je suis très fier. J’ai eu cette chance de composer 90% des musiques de l’album. Pour ce qui est des textes, j’ai laissé l’écriture à des auteurs fantastiques qui ont beaucoup de talent car je n’avais pas encore la confiance suffisante pour écrire moi-même.

Que t’a apporté ton expérience dans la comédie musicale « La Légende Du Roi Arthur » ?

Il ne faut pas se le cacher, « La Légende Du Roi Arthur » m’a apporté une exposition incroyable grâce à TF1, Warner et Dove Attia. Cela a été une aventure humaine incroyable. Nous avons tissé des liens très forts avec la troupe. Avec The Voice, j’ai appris à « chanter » et j’ai réalisé que je pouvais en faire mon métier, « La Légende Du Roi Arthur » me l’a confirmé et m’a permis à être moins statique en foulant la scène. J’ai appris beaucoup de chose mais le plus gratifiant a été le public. Je fais ce métier pour partager et sans le public, je ne serais pas là.

Ton producteur Jeff Barnel a composé pour de grands artistes de Dalida à Jean-Jacques Lafon en passant par Marie Laforêt ou Demis Roussos. Quels conseils te donne-t-il pour avancer ?

J’ai beaucoup de chance de travailler avec Jeff qui est un passionné qui donne tout. Je pense que je n’aurais pas pu travailler avec quelqu’un qui aurait fonctionné différemment. Nous sommes deux personnes entières. Jeff m’apprend les rouages du métier et au-delà de cela, il m’apporte son talent et son expérience en termes de composition. Il me conseille sur des accords quand je viens lui chanter les nouveautés. Jeff m’apporte beaucoup musicalement et c’est très important.

Finalement, le fait de ne pas avoir gagné The Voice n’est-ce pas une « bénédiction » afin de développer ton univers comme tu le souhaites ?

Je crois beaucoup à ma bonne étoile. Je n’ai pas demandé à faire The Voice. Mon meilleur pote est venu chez moi me filmer, nous avons mis la vidéo en ligne et deux semaines après The Voice m’appelait. Je devais partir à la battle, Florent Pagny m’a repêché, je suis parti en quart de finale et je n’ai donc pas fait la tournée mais si je l’avais fait Jeff ne m’aurait pas contacté et ensuite Dove m’a appelé pour faire « La Légende Du Roi Arthur » six mois plus tard. Je pense que tout se passe comme cela doit se passer pour moi et c’est parfait car cela me va totalement. Je réalise mes rêves petit à petit même si cela va assez vite !

Ton label Scorpio Music est un label de référence en matière de Dance Music. Va-t-on te retrouver avec des titres plus rythmés voir des remixes ?

Pour l’instant, ce n’est pas d’actualité mais je ne ferme aucune porte. C’est le fait que Scorpio Music n’avait pas de chanteurs comme moi qui les a intéressés. Ils font beaucoup d’Electro mais ils n’avaient pas de chanteur de variété Française. C’est un challenge également pour eux.

Retrouvailles avec Charlie Boisseau à l’occasion de la sortie de son premier single !

Qui retrouve-t-on dans tes influences musicales ?

Inconsciemment, on retrouve ce que l’on peut écouter mais ce n’est pas voulu. Mes influences principales sont Jason Mraz, Ed Sheeran, j’aime beaucoup la Pop Anglaise et quand j’étais plus jeune, j’écoutais beaucoup de musique classique et en particulier Chopin et du Jazz avec Ray Charles et Etta James.

Va-t-on te retrouver sur scène prochainement ?

Il n’y a encore aucune date de fixée car le single vient seulement de sortir. Laissons faire les choses !

Camille Lou et Florent Mothe ont participé cette année à « Danse Avec Les Stars ». Si on te proposait de faire également cette émission, quelle serait ta réponse ?

Honnêtement quand Camille m’a dit qu’elle allait faire l’émission et qu’il faudrait que la fasse aussi, je lui ai répondu qu’il faudrait déjà qu’on me la propose mais je n’ai pas envie de me ridiculiser car je ne sais absolument pas danser (rires). Il y a des gens qui ont un don mais moi je ne l’ai pas. Je le ferais à ce compte-là plus pour l’aventure car j’aime ces « colonies de vacances » comme The Voice ou « La Légende Du Roi Arthur » qui sont sur le court terme.

Commenter cet article