Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Féfé est de retour et il vous présente son tout nouvel album !

Publié le par Steph Musicnation

®JMLUBRANO

®JMLUBRANO

Pourquoi avoir baptisé ton nouvel album « Mauve » ?

Tout simplement car cet album sort à un moment de ma vie où j’arrive à une sorte de zénitude après avoir eu beaucoup de blues et beaucoup de rose aussi. Je suis arrivé à l’acceptation du positif et du négatif afin d’avancer dans la vie.

Quelle est sa place dans ta discographie et quelle couleur musicale as-tu voulu lui donner ?

Je dirais que cet album est la fin d’une trilogie. Quand j’ai commencé ma carrière solo, je savais que j’allais faire au moins trois albums et que les trois seraient liés d’une certaine manière. J’avais décidé de partir avec une guitare afin de créer ma musique et c’est ce que j’ai fait avec ces trois albums. « Mauve » clôt cette trilogie. Je dirais que cet album est du Féfé. Je voulais lui donner une couleur Africaine même si c’est très large. Je voulais aller sur les traces du peuple Yoruba dont je suis issu et que l’on retrouve au Nigéria, au Brésil et à Cuba. Je suis allé dans ces trois endroits et bizarrement au lieu de retrouver un rythme Africain, je me suis retrouvé moi. Ce qui est resté de tous ces voyages, c’était que ce sont des peuples qui regardent vers le futur et qui vont de l’avant afin de transformer le monde. C’est ce que j’essaye de faire.

®JMLUBRANO

®JMLUBRANO

Peux-tu revenir pour nous sur les lieux marquants de ta carrière que l’on voit dans le clip d’« Aussi Fort » ?

Le premier lieu est la Cité du Londeau car c’est là où j’ai fait mes premiers concerts. Je te citerais également le métro car j’y ai beaucoup écrit mes textes. Cela n’a rien à voir mais je dirais également le Centre Commercial Rosny 2 car quand tu viens de banlieue, tu vas y squatter. Il y a également des lieux qui ne sont hélas pas dans le clip, je pense notamment Stalingrad car c’est là-bas que Saïan Supa Crew s’est formé et j’y ai passé beaucoup de nuits blanches. Le clip d’« Aussi Fort » n’a été tourné qu’en France sinon il y aurait eu La Réunion car j’y ai donné mes premiers concerts en solo et le Nigéria. On voit également la montagne dans mon clip tout simplement car je veux atteindre le sommet !

Ce titre est-il ton morceau le plus autobiographique ?

« Aussi Fort » qui est sorti en un jet à un moment où j’étais dans une très grosse déprime car j’avais envie d’arrêter est très certainement l’un de mes morceaux les plus autobiographiques. Je pense que mon titre le plus autobiographique est « Etre Père » qui figure sur mon premier album « Jeune A La Retraite » car il parle de mon père. « Aussi Fort » est vraiment sorti du cœur. J’ai commencé à me parler moi-même en me rappelant que je n’avais rien avant mais que je ne m’étais jamais senti aussi fort.

®JMLUBRANO

®JMLUBRANO

Peux-tu nous présenter les collaborations présentes sur « Mauve » et nous dire comment elles sont nées ?

J’ai écrit « Le Réveil » en guitare-voix et à chaque fois que j’entendais le refrain, j’imaginais la voix de M, je ne voyais pas quelqu’un d’autre la chanter. Je voulais une voix un peu enfantine et fragile car ce titre parle de désillusion, de l’enfant en moi qui grandit et qui sort du rêve. Pour « Naija », j’avais pensé à une autre chanteuse qui m’a planté mais je connais Ayo depuis très longtemps et je lui ai proposé. Elle m’a dit oui tout de suite et elle a donné une toute autre dimension à ce titre. Le morceau est encore mieux aujourd’hui. Il y a quelque chose de positif et de solaire dans « Naija ». Pour « A Nouveau », j’avais initialement pensé à Ayo mais elle n’avait pas calculé ce titre plus que cela. J’ai pensé à Tété parce que je voulais faire un morceau avec lui. Quand je lui ai fait écouter le morceau, il a été tellement heureux qu’il m’a rendu heureux également et il a vraiment transformé « A Nouveau ».

Qu’as-tu voulu exprimer sur ce nouveau disque ?

J’ai voulu exprimer quelque chose qui est grave dans l’air du temps. La vie est courte et il faut en profiter. Il faut avancer dans la vie, il y aura forcément des bleus mais il y aura aussi du rose. Même s’il y a des constats difficiles, « Mauve » pousse à avancer. J’ai fait ce disque dans une période très dure, il me fallait quelque chose de positif dans ma vie et ça a été comme une thérapie pour moi. J’ai mis tous mes espoirs dans « Mauve » et j’espère que cela donnera de l’espoir à d’autres.

Pour reprendre le titre de l’un de tes morceaux, quel serait ton eldorado ?

J’en ai plein mais je dirais que ce serait que l’on soit un peu moins « fermés » envers ce qui n’est pas comme soit. Ça a été mon combat toute ma vie. J’ai habité en cité, j’ai grandi avec plein de gens différents et je n’ai jamais accepté qu’on balance des choses sur une minorité ou une autre. Je l’ai subi moi-même et j’en ai marre que l’on colle des étiquettes sur des communautés. Je pense qu’il y a des cons, des génies et des anges partout, je prends les gens au cas par cas car je suis quelqu’un d’ouvert. Je ne dis pas qu’il faut que l’on s’aime tous, il faut qu’il y ait des cons pour que le monde soit intéressant sinon on se ferait chier. Il faut juste être moins bêtes à faire des généralités sur les gens.

®JMLUBRANO

®JMLUBRANO

Pourquoi avoir attendu 2009 pour te lancer en solo ?

Tout simplement car je ne voulais pas me lancer en solo. Je te dirais que j’y ai été poussé à l’arrêt du groupe. Je ne me voyais pas en solo et j’ai pensé arrêter la musique. J’étais bien caché dans mon groupe et j’avais assez peur des déformations liées à la célébrité. Je suis quelqu’un qui aime sa tranquillité. En 2009, je n’avais plus le choix, c’était soit j’allais travailler au McDo soit je me relançais en sortant un album solo.

J’ai vu que la plupart de tes clips étaient réalisés par J.G Biggs. Peux-tu nous en dire plus sur lui et sur votre collaboration de longue date ?

J’ai rencontré J.G Biggs pendant que j’étais dans Saïan, il avait fait le clip de « Soldat ». Je dirais que j’ai beaucoup de mal de me départir de lui car il est assez foufou et versatile et je peux l’embarquer partout. C’est une collaboration de longue date qui s’est arrêtée là car je me suis lancé dans la réalisation moi-même mais nous allons continuer à travailler ensemble. Biggs me conseille dans la réalisation.

®JMLUBRANO

®JMLUBRANO

Quels sont tes prochains projets ?

Bonne question car je suis en plein dedans. Je me demande si j’aurais la force nécessaire à sortir un autre album moi tout seul ou si je pars dans une collaboration. J’hésite encore mais j’ai beaucoup de choses à dire. Tout se décide actuellement…Je suis en pleine réflexion pour le prochain clip. Des dates de concert arrivent, je serais le 29 mars à La Place à Paris, je serais également en concert à Genève et en tournée dans toute la France.

Commenter cet article