Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec Patrice Maktav,Monsieur Valenod vous en dit un peu plus sur « Le Rouge Et Le Noir » !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec Patrice Maktav,Monsieur Valenod vous en dit un peu plus sur « Le Rouge Et Le Noir » !

Peux-tu nous présenter Monsieur Valenod que tu incarnes dans « Le Rouge Et Le Noir » ?

Monsieur Valenod est le méchant de l’histoire. Il envie son titre de maire à Monsieur de Rênal. C’est un personnage manipulateur et sans scrupules.

Est-ce plus « jubilatoire » d’interpréter un méchant ?

C’est plus facile car j’ai déjà beaucoup fait cela et certains automatismes reviennent très vite mais je ne dirais pas que c’est plus jubilatoire car à partir du moment où l’on interprète des personnages riches tout est jubilatoire.

Qu’est-ce qui t’a séduit en premier lieu dans ce spectacle ?

En premier lieu, je répondrais le personnage qui va contrecarrer les plans du héros mais au final, c’est un tout, l’œuvre, le plaisir de travailler avec François Chouquet, Vincent Baguian, Sorel, William Rousseau, le fait de refaire un spectacle avec Albert Cohen avec qui je venais de faire « Mistinguett, Reine Des Années Folles ». J’ai dit oui tout de suite évidemment quand on m’a proposé le rôle.

Rencontre avec Patrice Maktav,Monsieur Valenod vous en dit un peu plus sur « Le Rouge Et Le Noir » !

Que mettrais-tu en avant dans ce spectacle ?

Je dirais la musique live, les musiciens intégrés et le fait qu’il ait plus de théâtre et moins de danse. Je dirais que c’est pour cela que « Le Rouge Et Le Noir » a un aspect scénique un peu différent.

Te serais-tu vu avec quelques années de moins interpréter Julien Sorel ?

Bien sûr, j’aurais très bien pu le faire à 20 ans.

As-tu voulu dès le début de ta carrière mélanger chant et acting ?

Tout à fait, depuis que je suis petit car pour moi ce n’est pas vraiment différent. Je n’ai pas étudié la musique mais j’en ai toujours fait, j’ai voulu faire du théâtre et tout s’est mêlé en même temps. Pour moi, les deux sont indissociables car ce sont deux disciplines complémentaires. Ce qui est génial dans une comédie musicale, c’est que l’on peut faire les deux et c’est pour cela que j’en fait souvent. Si je fais trop de théâtre, la musique va me manquer et inversement. Ce sont vraiment deux choses dans lesquelles je m’épanouie.

Rencontre avec Patrice Maktav,Monsieur Valenod vous en dit un peu plus sur « Le Rouge Et Le Noir » !

J’ai lu que tu aimais te définir comme un trash poète. Peux-tu développer pour nous ?

J’écris des chansons et pas mal de textes qui se rapportent à de la poésie finalement quand on voit l’objet. Il y a beaucoup de rimes, c’est assez riche et tout en alexandrins. J’ai une façon de voir les choses et une sensibilité qui se rapproche de celle de Baudelaire et je pense que je modernise son écriture en le faisant de façon contemporaine en mêlant les images et en étant beaucoup plus cash et en étant en phase avec mon époque qui est vraiment frontale. Je dis trash car c’est une écriture assez noire, dure et pessimiste et je n’y vais pas par quatre chemins pour dire les choses.

Comment en vient-on à composer pour Petula Clark ?

Mon éditeur de l’époque m’a appelé un jour en me disant qu’il faisait l’album de Petula Clark et il lui fallait un texte. Il m’a envoyé le titre et deux heures après la chanson était faite. J’étais tellement content et motivé que je n’ai jamais écrit aussi vite. C’était magique car je savais qu’elle souhaitait faire un album en France depuis très longtemps. Il y a eu toute la place de Paris sur son disque !

Quelle est ton histoire avec Le Manoir De Paris ?

Le Manoir De Paris existe depuis 2011, ils cherchaient des acteurs, j’ai passé un casting et j’ai été engagé après avoir fait un stage d’une après-midi avec eux. C’était quelque chose que j’avais vraiment envie de faire afin d’explorer des choses un peu plus obscures et plus physiques. Ça a collé immédiatement avec cet univers et je dois dire qu’il m’a beaucoup influencé. Ça a été pour moi une super expérience et je retourne souvent travailler là-bas.

Rencontre avec Patrice Maktav,Monsieur Valenod vous en dit un peu plus sur « Le Rouge Et Le Noir » !

As-tu des projets musicaux en solo ?

Non, je n’ai pas de projets musicaux en solo. J’ai fait un album en 2009 et j’y ai tout dit. Une fois que l’on goûte à la scène, que l’on peut jouer la comédie et faire des personnages en même temps, pour se retrouver seul derrière un micro, il faut avoir vraiment des choses intéressantes à dire. J’ai beaucoup fait de choses avec ma guitare durant des années, j’ai joué dans des bars, j’ai joué dans des groupes mais maintenant j’ai envie de faire des spectacles.

Comment inviterais-tu nos lecteurs à venir découvrir « Le Rouge Et Le Noir » au Palace ?

Si vous aimez la littérature, les adaptations modernes, les spectacles, la musique en live, les jeunes talents qui sont issus par exemple des télé-crochets, « Le Rouge Et Le Noir » regroupe un peu tout cela. C’est un spectacle qui mélange plein de genres avec de la modernité dans les écrans et dans lequel on en prend plein les yeux. Je dirais que c’est une valeur sûre pour passer un bon moment.

Commenter cet article