Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec la chanteuse Kally Rey lors de la soirée « Honneur Ô Dames » à L’Etage !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec la chanteuse Kally Rey lors de la soirée « Honneur Ô Dames » à L’Etage !

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Kally Rey, j’ai 22 ans, je viens de Suisse mais aussi des Etats-Unis. Je suis auteur, compositeur et interprète. En parallèle de la musique, je suis également étudiante en école de cinéma à Bordeaux.

Quand et comment as-tu débuté ta carrière musicale ?

J’ai ouvert ma chaîne Youtube en 2011. J’ai commencé par diffuser des covers et au fur et à mesure, j’ai commencé à composer des titres originaux que j’ai postés également. M’intéressant au cinéma, j’en suis venu à faire mes propres clips vidéo.

Quelles ont été tes envies sur « The After Party » ?

C’est très Rnb, Chill et assez dark mais toujours avec une touch love. C’est une musique qui parle de fête mais ce n’est pas une musique de fête mais d’after party d’où le titre.

Rencontre avec la chanteuse Kally Rey lors de la soirée « Honneur Ô Dames » à L’Etage !

Il y a plusieurs producteurs sur cet EP, comment se sont faites ces rencontres ?

Tout s’est fait en ligne car ces divers producteurs viennent de pays différents. J’ai trouvé plusieurs musiques qui me plaisaient beaucoup et de ce fait, je les ai contacté ou j’ai acheté tout simplement les instrumentaux.

Comment décrirais-tu ton univers musical ?

Je dirais que c’est du R&b alternatif car ma musique ne ressemble pas à du Rnb classique. C’est assez underground/New-wave R&b. Je n’aime pas trop me comparer à d’autres artistes mais mes inspirations principales seraient The Weeknd ou Florence And The Machine ainsi que Lana Del Rey.

Rencontre avec la chanteuse Kally Rey lors de la soirée « Honneur Ô Dames » à L’Etage !

Quels sont les thèmes abordés dans tes chansons ?

Ce sont principalement des chansons d’amour,toujours avec une touche dark, dans lesquelles on retrouve souvent de la nostalgie, ou bien ce sont des chansons qui parlent de fête, mettant en scène un personnage qui n’est pas forcément moi mais au quel je m’identifie. Je suis très visuel, du coup quand j’écris une chanson je vois directement les images qui vont avec. Certaine de mes chansons, tel que « Chances » ou encore « Fortunes » ont d’abord été écrites comme des synopsis avec une situation initial, un noeud dramatique, un climax et une résolution.

Peux-tu nous parler du clip illustrant « Heaven » ?

« Heaven » parle d’une histoire d’amour très forte. On pourrait comparer cette relation à un premier amour. C’est quelque chose de très intense qui nous fait nous sentir invincible mais au final, on se rend compte qu’on ne l’est pas et que cette relation nous amène à faire des choses ou des choix qui ne sont pas les bons. J’ai voulu montrer dans cette vidéo tournée en Suisse cette relation qui est très fusionnelle mais également très destructive à la fois.

Rencontre avec la chanteuse Kally Rey lors de la soirée « Honneur Ô Dames » à L’Etage !

J’ai beaucoup apprécié ton titre « Suga » basé sur un sample de Robin Schulz. La culture Electro fait-elle partie de monde musical ?

Pour tout te dire, c’est le titre « Suga Suga » de Baby Bash que j’ai samplé à la base mais c’est vrai que l’on retrouve le thème dans « Sugar » de Robin Schulz. J’écoute un peu d’Electro mais j’aime ce qui est soft. Il y a beaucoup de styles différents qui constituent mes influences mais les principaux restent la Soul, le Hip Hop et le Rnb. J’ai grandi avec des parents qui écoutaient beaucoup de jazz et ce sont mes deux grands frères qui m’ont initié à la culture Hip Hop.

Va-t-on bientôt te retrouver dans les bacs ?

C’est une bonne question ! J’aimerais bien mais qui dit producteur et maison de disque dit formatage d’artiste et j’aime bien mon indépendance. Prochainement, j’aimerais faire un album qui serait disponible sur Itunes.

Quel est ton rapport à la scène ?

C’est un peu difficile à expliquer car j’ai commencé sur Youtube et j’étais donc seule chez moi. Je postais mes covers pour ma famille et mes amis mais certaines ont eu beaucoup de succès et cela m’a même fait peur. Je me suis rendu compte, par la suite, en faisant des scènes, que les gens n’étaient pas là pour me juger mais plutôt pour m’encourager et c’est ainsi que j’ai commencé à aimer la scène.

Rencontre avec la chanteuse Kally Rey lors de la soirée « Honneur Ô Dames » à L’Etage !

Commenter cet article