Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Partez à la rencontre de Barbara Pravi qui vous présente le spectacle musical « Un Eté 44 » !

Publié le par Steph Musicnation

Partez à la rencontre de Barbara Pravi qui vous présente le spectacle musical « Un Eté 44 » !

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Barbara Pravi, j’ai 23 ans et je suis auteur et interprète.

Comment se retrouve-t-on à chanter le générique du film « Heidi » ? Etait-ce l’un de tes personnages favoris quand tu étais enfant ?

C’est marrant comme question et je te répondrais pas du tout car même si je me souvenais de la chanson, « Heidi » a été diffusé pile au moment où je ne regardais plus les dessins animés. Si je suis arrivée sur ce projet, je pense que cela s’est fait par appels d’offres avec la maison de disque mais c’était très chouette comme expérience.

Comment nous présenterais-tu le spectacle « Un Eté 44 » ?

Je pense que c’est un très beau road trip amoureux. C’est une belle histoire que j’ai presque envie d’avoir en livre ou en film. Je trouve que c’est un spectacle qui est subtile, vrai et sans prétention. Ce n’est pas un spectacle prétentieux ni grandiloquent, je dirais qu’il est de bon goût car il est dans la juste mesure. Le plus important est l’histoire. Il y a un vrai parti pris qui me plait. « Un Eté 44 » raconte l’histoire de trois femmes et comment elles vivent face à l’occupation, au débarquement et à toute cette misère. Je suis fière de défendre ce spectacle émotion !

Partez à la rencontre de Barbara Pravi qui vous présente le spectacle musical « Un Eté 44 » !

Quelle en serait la force ?

L’une des vraies forces de ce spectacle serait pour moi le casting. Ils ont été très forts en nous réunissant car nous avons tous les huit des personnalités très particulières mais nous nous complétons. Aucun de nous ne joue, nous avons inventé des histoires à nos personnages, nous sommes vrais et c’est une force. Je vais te raconter une anecdote, nous répétions à Maison Alfort et Anthony notre metteur en scène nous a demandé d’écrire des lettres. Je me suis mise en condition pour écrire à Jean mon frère dans le spectacle. Moi qui aime écrire, je l’ai fait durant 20 minutes et je me suis mise à pleurer quand j’ai lu cette lettre.

Qui est ton personnage ?

J’incarne Solange qui a une vingtaine d’années, c’est une fille très profonde qui a de vraies contradictions en elle. Elle est très ambitieuse, audacieuse et très grande gueule. Pour l’époque, c’était assez fou d’avoir des idées sur la condition de la femme et notamment sur le droit de vote et de se revendiquer de porter des pantalons. Il est dit plus tard qu’elle deviendra avocate et qu’elle passera sa vie à défendre le droit des femmes. A côté de cela, je pense que c’est quelqu’un de très tendre et de perdu. On ne connait pas son enfance et je me suis inventé que son frère est parti, qu’elle avait perdu ses parents et que c’est la raison pour laquelle elle devient quasiment folle quand elle trouve la poupée. Solange est encore une enfant, elle est douce et tendre mais elle est extrêmement mature en même temps. Elle est assez contradictoire et c’est pour cela que c’est un personnage intéressant à jouer.

Partez à la rencontre de Barbara Pravi qui vous présente le spectacle musical « Un Eté 44 » !

Quelle serait ta chanson ou ton passage préféré ?

C’est une question compliquée car il y a beaucoup de passages que j’aime beaucoup. Je me demande ce que j’aurais pensé de l’album si je n’avais pas vu le spectacle mais pour moi, c’est un spectacle qui est beau et où tout va ensemble. Pour moi, le moment le plus difficile à trouver est le moment où Solange devient folle car du coup, je suis à moitié en train de rire et de pleurer. Ça peut s’apparenter à un burn out. J’aime ce passage et je l’attends tous les soirs mais tout est très chouette à jouer.

Photo Best Image

Photo Best Image

Comment t’es-tu imprégnée de ton rôle ?

Je pense que pour s’imprégner d’un rôle, on est obligé d’y mettre de nous et l’avantage est que cela a été écrit en se basant sur nos personnalités. Je n’ai pas eu trop de mal à trouver qui était Solange mais Solange ne peut pas être complètement moi non plus puisque c’est une autre époque et d’autres mœurs. Comme je n’avais jamais fait de théâtre, ce qui m’a paru le plus complexe a été de trouver quelque chose en moi pour faire que ce rôle va sembler vrai et naturel.

Travailles-tu en parallèle à des projets musicaux en solo ?

Je travaille sur mon premier album depuis deux ans et il est signé chez Universal. Je travaille avec Jules Jaconelli, nous fonctionnons un peu un binôme, j’écris et je chante, je me fais également aider par de talentueux auteurs et Jules compose et il réalise l’album. 

Quel univers musical voudrais-tu proposer au public ?

J’appelle cela de la pop à textes. J’essaye de travailler mes textes sans me reposer sur mes acquis et Jules m’a beaucoup poussé à aller au bout de moi-même.

Photo ANDRED

Photo ANDRED

Aimerais-tu conjuguer musique et cinéma ?

Figure-toi que j’ai été prise pour tourner dans un film prochainement, il s’appellera « La Sainte Famille » et il sera réalisé par Marion Sarraut qui est une très grande dame qui lutte beaucoup pour le droit des femmes. J’ai un petit rôle, je ne m’étais jamais posé la question, je pense que j’aimerais cela mais je pourrais te répondre quand j’aurais tourné mon premier film. Pour le moment, je suis beaucoup plus stressée qu’heureuse.

Comment inviterais-tu nos lecteurs à venir découvrir « Un Eté 44 » au Comedia ?

Je pense qu’il faut venir voir « Un Eté 44 » car pour ma part, j’aurais aimé que l’on m’apprenne l’histoire de cette manière. J’aurais aimé que l’on me parle des Rochambelles car je m’y serais peut-être identifiée, j’aurais aimé qu’on me dise qu’il y a eu des histoires d’amour durant la guerre, j’aurais aimé qu’on me fasse rêver au travers des histoires qui auraient pu se passer mais on ne nous apprenait pas cela à l’école. Je pense qu’il faut venir voir ce spectacle car c’est notre histoire vue de manière romancée donc de manière très jolie avec des textes sublimes et nous, nous essayons d’être très vrais et très justes dans ce que nous dégageons. « Un Eté 44 » est un très beau spectacle sur la France, sur les humains et sur les liens entre les hommes et les femmes.

Commenter cet article

anonyme 20/01/2017 14:48

Bravo Barbara : quelle voix et quel talent ! j'espère que c'est le début d'une belle et longue carrière.