Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Bonjour Ivresse » au Théâtre Daunou, nous y étions !

Publié le par Steph Musicnation

« Bonjour Ivresse » au Théâtre Daunou, nous y étions !

Nous ne comptons plus le nombre de fois que nous sommes allés voir la pièce de Franck Le Hen et le plaisir est toujours intact car « Bonjour Ivresse » est intemporelle, drôle et elle a été jouée par beaucoup de comédiens talentueux.

Hier soir, nous avons pu découvrir sur les planches, Princess Erika dans le rôle de Wanda, Sylvain Potard dans celui de Raphaël et Laurie Marzougui dans celui de Marie.

Les comédiens qui arrivent ou qui remplacent les « titulaires » se donnent à 100% et habitent totalement leurs personnages en y insufflant des bouts d’eux-mêmes.

Franck Le Hen adapte les rôles en fonction du comédien et c’est ce qui fait la richesse de « Bonjour Ivresse » car une Wanda ou un Fifou ne sera jamais la/le même.

Tout a déjà été dit ici sur Franck Le Hen qui interprète le rôle de Benoît depuis 6 ans déjà avec toujours autant d’énergie, de peps, d’humour et de plaisir et nous allons donc vous parler plus longuement des « trois petits nouveaux ».

Nous connaissions Princess Erika chanteuse et nous avons découvert Princess Erika la comédienne et croyez-nous elle campe une Wanda puissance 10000. L’artiste donne vie à une Wanda colorée qui apporte une touche de chaleur venue des îles et des expressions Créoles. C’est une Wanda pleine de peps qui distille une joie de vivre communicative et on aime son côté gentille grande gueule.

Laurie Marzougui interprète Marie la sœur de Benoit et elle le fait d’une façon très différente de celle d’Emmanuelle Boidron. Marie était hier soir plus coincée mais aussi paradoxalement plus barrée. Laurie a ajouté un petit grain de folie supplémentaire au personnage et on aurait pu croire qu’elle jouait cette pièce depuis plusieurs mois alors que non.

On peut être sportif de haut niveau, Dieu du Stade, faire de la radio et être également comédien et c’est ce que prouve Sylvain Potard qui en impose physiquement et vocalement. Sylvain a un vrai truc et on espère qu’il poursuivra au théâtre. C’est une belle révélation pour cette première expérience sur les planches et Sylvain n’a pas à rougir de son interprétation puisqu’il est l’un de nos Fifou favoris. Mention spéciale durant le flashback avec la mue de sa voix !

On dit oui et toujours oui à « Bonjour Ivresse » !

Commenter cet article