Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec Otis Stacks un duo prodigieux à suivre de très près !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Steph Musicnation

Photo Steph Musicnation

Comment vous présenteriez-vous à nos lecteurs ?

JustMike : Je viens de Copenhague au Danemark, j’ai 36 ans et je suis producteur. Même si j’avais déjà dans l’idée de faire de la musique, c’est en attendant le premier EP du groupe Jurassic 5 que j’ai voulu en faire professionnellement. En parallèle à ce projet musical, je fais partie de Dafuniks un groupe de hip hop/soul.

Elias Wallace : Pour ma part, j’ai grandi en Californie principalement près de Los Angeles et j’ai été rappeur durant pas mal de temps. Cela m’a pris du temps de me dire que je n’étais pas uniquement qu’un artiste hip hop mais je suis tombé amoureux des mélodies et j’ai appris à me diversifier. Je te dirais que maintenant je vais où la musique me porte. Je ne me considère pas comme étant le meilleur chanteur mais comme quelqu’un d’authentique et de vrai.

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

: Si je me souviens bien, je travaillais avec mon ami et rappeur Luke Geraty et il collaborait avec Mike en termes de production. Luke a traversé une période très sombre, sa femme était enceinte de jumeaux mais ils sont morts in utero ; il était très triste et il voulait en faire une chanson. J’ai écrit les paroles avec mon cœur et c’est grâce à Luke que j’ai rencontré Mike.

J : J’ai découvert qu’Elias était blanc, je le croyais noir avec une telle voix ! (Rires).

Pourquoi avoir choisi le nom Otis Stacks ?

E : C’est un peu quelque part un hommage à Otis Redding et à Shuggie Otis mais aussi à toutes ces artistes dont on reconnait les grandes choses faites il y a longtemps mais que l’on ne copie pas. Stacks se réfère à Stax Records et au son incroyable crée par cette maison de disque. 

Rencontre avec Otis Stacks un duo prodigieux à suivre de très près !

Vous venez juste de sortir un EP ; est-ce le premier pas vers un album ?

E : Oui et nous pouvons même t’annoncer que l’album est déjà écrit. En mars dernier, je suis allé à Copenhague et nous avons écrit une dizaine de chansons en studio durant une semaine.

: Ce qu’il faut savoir est qu’Otis Stacks résulte d’un processus très long. Les titres présents sur l’EP ont été faits entre 2013 et 2015 de mémoire. Nous attendions le bon moment pour les sortir. Quand Elias est venu en mars dernier, nous avons pu enfin travailler sur du nouveau matériel et avancer.

De quoi parle la chanson « FashionDrunk » ?

E : Cette chanson est une critique de ce que l’on appelle l’hédonisme. La seule chose qui importe ces personnes est de se sentir bien. Quand tu travailles dans la musique, il t’arrive souvent à des fêtes de tomber sur des personnes fatiguées qui boivent trop, sniffent ou fument trop, qui couchent avec n’importe qui n’importe quand… A un moment donné, ces personnes deviennent de moins en moins elles-mêmes. C’est ce que je critique dans cette chanson et je pense qu’il y a plus dans la vie que cela.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le clip illustrant cette chanson ?

: En premier lieu, c’était l’idée de Mike de faire un clip en animation.

M : Cette idée nous intéressait tous les deux mais nous nous étions renseignés sur les prix et il faut savoir que cela coûte très cher. Quand le patron de notre label nous a ouvert cette petite porte pour faire un clip, nous l’avons ouvert en plus grand (rires). Pour moi, ce clip est au-delà de ce que l’on espérait, c’est vraiment une superbe réalisation qui explique parfaitement les paroles d’Elias. Nous ne voulions pas d’une vidéo avec des acteurs, cela aurait eu un côté moins « innocent » et nous n’essayons pas de nous poser en donneurs de leçons.

Rencontre avec Otis Stacks un duo prodigieux à suivre de très près !

Qui est Gift Of Gab avec qui vous partagez « FashionDrunk » ?

: Gift Of Gab est un excellent rappeur originaire de Sacramento en Californie. Il fait partie du groupe Blackalicious et c’est l’un de mes auteurs favoris et je dois dire que j’ai toujours voulu collaborer avec lui. C’est un rappeur incroyable.

: Il est probablement dans mon Top 3 des rappeurs de tous les temps.                 

Comment nous présenteriez-vous cette chanson d’un point de vue musical ?

: C’est très inspiré par Otis Redding et par le catalogue Stax de la fin des années 70, c’est très soul mais encore une fois, nous l’avons fait d’une manière nouvelle, nous n’avons pas voulu copier quelque chose qui existait déjà. Nous avons simplement essayé de faire un mélange de nos inspirations avec un son actuel. L’autre titre sur l’EP qui s’intitule « The Game » a été inspiré par Frank Ocean.

Peut-on dire qu’Otis Stacks a une histoire très spéciale et très proche avec la France ?

E : Oui, en effet, il y a plusieurs choses à prendre en compte. Tout d’abord, la culture musicale en France est très proche du jazz, de la soul, du blues et du hip hop et tout ceci nous parle.C’est également pendant une tournée en France en 2013 que nous avons pu enregistrer une chanson qui est devenue après quelques temps « Fashion Drunk ». Nous avons eu des titres qui ont été joués sur Radio Nova et Fip et cela est juste génial.

Rencontre avec Otis Stacks un duo prodigieux à suivre de très près !

Quels sont vos prochains projets ?

: Outre l’arrivée prochaine de notre album, nous avons des projets chacun en parallèle, je travaille notamment sur l’EP d’un rappeur Américain. Nous reviendrons ici en mars pour une grosse tournée.

: Nous allons enregistrer la version finale de l’album dans les prochains jours. Je travaille sur deux autres projets en parallèle dont un plus progressif dirais-je donc complètement différents d’Otis Stacks. Cela demande beaucoup d’énergie !

Commenter cet article