Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Première interview « Le Rouge Et Le Noir » ; faites connaissance avec Haylen !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Louis Adrien Le Blay

Photo Louis Adrien Le Blay

Peux-tu te présenter à nos lecteurs et nous en dire plus sur tes débuts ?

Je m’appelle Haylen, j’ai 28 ans, je suis auteur, compositeur et guitariste dans un registre plus soul et rock à la base. J’ai commencé la musique dès mon plus jeune âge en faisant du violon au conservatoire et puis j’ai appris la guitare en autodidacte à l’adolescence. J’ai beaucoup joué dans le métro et dans la rue et j’ai fait pas mal de choses à droite et à gauche dont The Voice l’année dernière. Cette émission a permis au public de me découvrir et surtout à Bruno Berbères de me proposer ce projet d’opéra rock « Le Rouge Et Le Noir ».

« Le Rouge Et Le Noir » est-il dans la lignée de ton univers musical personnel ?

Non, ce n’est pas du tout dans la lignée dans la lignée de la musique que j’écoute et que j’aime interpréter mais cela a été un challenge pour moi. Je te dirais que ce spectacle est en train de m’apprendre beaucoup de choses que ce soit sur moi-même, sur ma musique, sur mon jeu scénique, sur ma personnalité…Je pense que cela m’ouvre à beaucoup de choses.

Première interview « Le Rouge Et Le Noir » ; faites connaissance avec Haylen !

Qu’est-ce qui t’a séduite dans ce spectacle ?

Ce qui m’a séduite et fait prendre conscience qu’il fallait que je fasse partie de ce projet absolument a été le fait que la musique soit vraiment jouée en live par des musiciens. Mon kif absolu est de jouer en live. Comme j’ai beaucoup joué seule, cela m’apporte beaucoup de partager la scène avec d’autres artistes qui ont d’autres univers.

Qui est ton personnage ?

J’interprète le personnage de Louise de Rênal qui est la femme du maire de Verrières. C’est une femme très dévouée à son mari et à sa famille car c’est ce qu’on lui a appris. Louise de Rênal qui est pourtant très dévote tombe amoureuse du percepteur qui vient s’occuper de ses enfants. Elle a une petite dizaine d’années d’écart avec Julien Sorel mais c’est un coup de foudre. Je me retrouve un peu dans cette histoire d’amour intemporelle.

Photo Laurent Seroussi

Photo Laurent Seroussi

Aurais-tu pu tomber amoureuse d’un Julien Sorel dans la vie de tous les jours ?

Je pense que oui car j’aime bien les gens qui ont pas mal d’ambition. Julien Sorel possède également un côté assez dark qui me touche aussi.

Comment me qualifierais-tu ce couple ?

C’est une histoire impossible. Je te dirais qu’il se passe des choses mais au final, il n’y a jamais rien de concret. On ne peut pas construire quelque chose sur une relation comme celle-là et c’est ce qui est si beau et si triste à la fois, un peu comme Roméo et Juliette.

Quelle est pour toi la force de ce spectacle ?

Je pense que c’est un spectacle assez novateur, il n’y a pas beaucoup de décors et les écrans sont très présents. L’autre force est aussi la musique live. Je trouve que la musique rock est très bien jouée et cela donne vraiment un sens à l’histoire. Je te dirais que pour moi ce spectacle sort un peu du lot et que si j’avais été spectatrice, j’aurais été séduite.

Photo Jeremy Circus

Photo Jeremy Circus

Quels sont les retours du public par rapport à ta prestation ?

Les retours que l’on me fait le plus souvent sont sur ma voix chantée, on me dit qu’elle sort un peu de l’ordinaire par rapport aux voix de femmes des comédies musicales qui sont plus aigües. C’est vrai que j’ai une voix assez grave et parfois, on croit même que c’est Côme qui chante (rires).

Travailles-tu en parallèle à de nouvelles chansons ?

Oui, j’écris de nouvelles chansons. J’ai essayé de sortir mon premier album à plusieurs reprises mais à chaque fois, il y avait un obstacle. J’essaye de changer un peu des choses pour que cela puisse fonctionner et comme j’ai grandi depuis, il y a d’autres choses dont j’ai envie de parler.

Photo Louis Adrien Le Blay

Photo Louis Adrien Le Blay

Que voudrais-tu apporter à la musique en tant qu’artiste ?

Je suis une artiste qui ne regarde pas trop la télé et qui n’écoute pas vraiment la radio non plus car il y a des choses qui ne me plaisent pas vraiment et sur lesquelles je ne me reconnais pas, j’imagine que si je ressens cela, je ne dois pas être la seule. Du coup, j’aimerais apporter des choses un peu plus nouvelles et moins formatées.

Comment inviterais-tu nos lecteurs à venir te découvrir dans le personnage de Louise de Rênal au Palace ?

Comme je le dis à mes amis, je leur dirais tout simplement venez, vous ne serez pas déçus, vous allez en prendre plein les yeux et plein les oreilles et je pense que c’est le but d’un opéra rock !

Commenter cet article