Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre dans les locaux de Sony avec le duo tendance KLYMVX !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Dimitri Saint-Ambroise

Photo Dimitri Saint-Ambroise

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs et nous raconter un peu vos débuts avant de former votre duo ?

Axel : Je m’appelle Axel et j’ai commencé la musique très jeune dès le CP grâce à de l’éveil musical. Par la suite, j’ai poursuivi en faisant mes classes de solfège au conservatoire et j’ai fait une école d’ingénieur du son.

Hovig : Je m’appelle Hovig et j’ai un peu le même parcours qu’Axel. Après l’éveil musical à l’école primaire, j’ai appris la guitare et le solfège au conservatoire et après ce cursus-là, je me suis dirigé vers les métiers du son.

Quand et comment vous êtes-vous rencontrés ?

H : Nous nous sommes rencontrés il y a cinq ans à l’école d’ingénieurs du son lors du premier jour de classe. Notre professeur nous a demandé de nous présenter mais également quels étaient nos goûts musicaux et quel genre de musique nous aimions faire. Nous étions les deux seuls à nous intéresser de près aux musiques de films et c’est comme cela que nous avons commencé à discuter et très rapidement nous avons commencé à faire de la musique ensemble.

Photo Dimitri Saint-Ambroise

Photo Dimitri Saint-Ambroise

L’envie de faire un projet commun a-t-elle toujours été une évidence ?

A : Oui, c’était assez logique. Au début, nous ne nous prenions pas trop au sérieux, nous composions pour des artistes locaux de Rennes et plutôt dans le rap. A un moment donné, nous avons voulu faire quelque chose de différent. Notre son d’examen a été l’élément déclencheur. Nous avons composé un morceau qui a plu et qui a fonctionné, cela nous a motivé à continuer et à enchaîner.

H : Beaucoup de choses se sont faites naturellement et je trouve que c’est une chance car nous n’avons rien calculé. Nous avons fait un premier son en studio avec un chanteur et au final, nous nous sommes dits avec Axel que nous allions tenter le coup.

Pourquoi KLYMVX et surtout pourquoi l’orthographier ainsi ?

H : Nous avions des cours de scénario dans cette école de réalisations audiovisuelles. En plus des cours de son, nous avions des cours de cinéma. Pendant ces cours, nous avons appris ce vocabulaire spécifique et le climax est le point culminant de l’intrigue avant le dénouement. Cela nous a parlé et cela correspondait bien avec ce que nous cherchions.

A : Nous voulions le prononcer à l’Américaine et nous trouvions que la lettre A inversée était plus esthétique. Finalement, ce nom est super pratique pour tous nos réseaux.

Photo Dimitri Saint-Ambroise

Photo Dimitri Saint-Ambroise

Votre premier single s’intitule « Come Closer », représente-t-il le son que vous voulez développer à l’avenir ?

H : Oui et non car chaque son représente un feeling différent avec chaque artiste avec qui nous collaborons. Nous recherchions cette sonorité au départ. Nous voulions quelque chose pour l’été avec du piano et une belle voix. Les prochains sons ne seront pas forcément dans cette lignée-là.

A : Je dirais que c’était un bon son de transition mais nous respecterons les mêmes codes. Nous allons garder presque le même tempo et l’ambiance punchy et catchy va rester la même car nous voulons véhiculer des choses positives.

Qui interprète ce titre ?

H : Le chanteur s’appelle Cozy et nous l’avons rencontré à Rennes grâce à un pote de notre classe. Cozy travaillait dans un bar et il voulait reprendre la musique mais pas forcément professionnellement. Nous nous sommes rencontrés et comme il chantait en Anglais, il nous a intéressé. Encore une fois, tout s’est fait naturellement et cela a donné « Fallen » notre tout premier morceau mis sur notre Soundcloud et nous avons fait quelques titres ensemble. Cozy a pris de l’assurance et maintenant il vit de sa musique.

Rencontre dans les locaux de Sony avec le duo tendance KLYMVX !

Que raconte « Come Closer » ?

A : Il fallait un thème universel qui touche une grande partie du monde et le plus facile était de parler d’amour. « Come Closer » raconte l’histoire de quelqu’un qui est loin de sa bien-aimée et qui veut se rapprocher d’elle tout simplement mais sans tomber dans le cliché.

La suite est-elle déjà écrite ?

H : Il y a pas mal de choses en court mais des choses « écrites » dans ce monde-là, on ne peut jamais savoir. Il y a des choses de prévues comme un single et des remixes.

A : On ne se sent pas encore prêts pour un EP ou un album et on attend vraiment le bon moment.

Si je vous dis Garden Party FG. Que me répondez-vous ?

H : Incroyable !

A : C’est la première fois que nous mixions devant autant de personnes. C’était à la fois incroyable et stressant.

H : Il y avait une super ambiance, nous avons été très bien accueillis, nous avons été mis à l’aise et c’était des conditions idéales pour bien faire notre boulot.

Photo Margot Raymond

Photo Margot Raymond

Pouvez-vous nous parler de votre remix pour The Chainsmokers ?

A : Nous avons remixé le titre « Inside Out » de The Chainsmokers featuring Charlee. Ce remix a très bien marché et c’était la première fois que nous tentions une approche future bass mais toujours avec cette petite influence tropical house via la mélodie.

Quel regard avez-vous sur la French touch ?

A : Je pense qu’il y a beaucoup de bonnes choses en France.

H : Nous avons une très bonne réputation en France depuis des années grâce notamment à David Guetta ou aux Daft Punk et puis il y a la jeune génération comme par exemple DJ Snake et Kungs. C’est beau car du jour au lendemain, cela peut exploser et on peut faire le tour du monde avec un son. Nous sommes bien entourés en France et il y a vraiment du potentiel !

Pensez-vous que la tropical house soit un effet de mode ?

A : Oui comme tout en fait. Nous avons commencé par de la tropical house car nous aimons ce style et cela suivait ce qu’on avait essayé de commencer à l’école. Ce courant musical s’essoufflera mais on trouvera toujours des influences à droite à gauche. C’est une belle ouverture sur les autres facettes de l’electro.

H : Toutes ces mélodies que l’on entend souvent viennent de Kygo qui a apporté beaucoup. La tropical house ou la trap sont des styles qui s’essoufflent plus ou moins vite mais cela peut revenir un jour comme les Convers (rires).

Source Page Facebook Officielle

Source Page Facebook Officielle

Quels sont vos prochains projets ?

A : Un nouveau single arrivera bientôt mais il y aura aussi des remixes officiels pour Moxie Raia feat Wyclef Jean et X Ambassadors. Nous proposerons peut-être un son sur notre Soundcloud pour faire plaisir à ceux qui nous suivent. Nous avons également remixé de façon future bass le prochain titre de Dennis Kruissen qui est signé sur la label Armada.

H : Nous serons présents sur le Rooftop Meow de la Cité de la Mode et du Design le 10 novembre, vous pouvez venir nombreux et sinon, nous aurons très certainement de nouvelles dates bientôt. 

Commenter cet article