Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Parisienne Life vous donne des nouvelles de la chanteuse Lena Ka !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Sarah Bastin

Photo Sarah Bastin

Ton deuxième album « Cinquième Saison » est sorti au printemps 2010. Travailles-tu sur son successeur ?

Pour être honnête, pas vraiment mais je travaille sur d’autres projets. Je n’ai pas été très inspirée ces derniers temps pour écrire des chansons mais en revanche, j’ai composé pour quelques artistes. J’espère que l’inspiration va revenir !

Ton style musical a-t-il évolué ces dernières années ?

Je pense que oui. « Cinquième Saison » remonte à 2010 et j’étais plutôt dans un esprit folk assez acoustique et dans la douceur. Depuis quelques temps, j’ai envie d’aller vers quelque chose de plus rock, avec de la batterie, des guitares électriques et plus d’énergie. En l’occurrence, le projet que je prépare pour l’été prochain sera plus électrique qu’acoustique.

Dans ta carrière, il y a eu des duos notamment avec Umberto Tozzi, Cyril Paulus et Teofilo Chantre. La musique passe-t-elle par l’échange pour toi ?

Complètement car pour moi la musique est un langage, c’est un moyen de communiquer. Cela a été mon premier moyen de communication car je n’étais pas très bavarde quand j’étais enfant. La musique rassemble des gens de différents horizons et de différents pays. C’est un moyen pour moi de découvrir d’autres cultures et d’autres pays. Si je pouvais faire des duos tout le temps, je le ferais.

Photo Sand Mulas

Photo Sand Mulas

Peux-tu nous parler de Leval Music School ?

Leval Music School est une école qui a été créée par Valentin Devaux qui est un ami de longue date, guitariste et professeur de chant. J’ai moi-même participé un peu à sa création l’année dernière. C’est une petite école à Levallois où nous donnons des cours de guitare et de chant. Je vais commencer l’éveil musical l’année prochaine ainsi que l’initiation au piano. C’est un moyen de partager ma passion de la musique avec d’autres personnes, que ce soit des enfants, des ados ou des adultes qui aiment la musique et qui ont envie de se faire plaisir en musique.

Que proposes-tu dans tes cours et à qui sont-ils destinés ?

Ces cours sont destinés à tous. J’ai beaucoup d’amateurs et cela me plait beaucoup. Mes cours sont destinés à des gens qui ont d’abord envie de se détendre et d’apprendre à respirer car nous sommes beaucoup stressés et surtout dans cette ville ! Il n’y a pas de profil type. Tous ceux qui ont envie de chanter avec d’autres (car je propose souvent des concerts notamment au Baryton), de découvrir la musique et leur voix, peuvent venir.

On t’a découvert à la fin des années 90 avec une reprise moderne et réussie de « Tous Les Cris Les SOS ». Que représente Daniel Balavoine pour toi ?

Daniel Balavoine est pour moi l’un des artistes Français majeurs. Je ne saurais te l’expliquer mais Balavoine a toujours été quelqu’un qui me touchait et ses chansons m’ont toujours accompagnée. J’ai toujours eu l’impression que c’était comme un grand frère. C’était quelqu’un d’honnête et d’entier que j’aurais adoré rencontrer. Je chante toujours cette chanson en concert et cela faisait un bout de temps que j’avais envie de reprendre plus qu’une chanson de lui et c’est un peu le projet sur lequel je suis en train de travailler pour l’été prochain.

Photo Ludovic Lecouster

Photo Ludovic Lecouster

Le fait de ne pas sortir de disque ne veut pas dire que tu t’es éloignée de la scène. Peut-on te retrouver régulièrement en live ?

On peut me retrouver avec des élèves et des amis musiciens au Baryton et j’espère normalement l’été prochain avec ce projet sur Daniel Balavoine.

On te contacterait pour « Danse Avec Les Stars » ; quelle serait ta réponse ?

Je dirais oui tout de suite même si j’aurais énormément peur d’être ridicule et de la somme de travail que cela représente. J’adore cette émission tout comme la danse et le fait d’avoir une rigueur.

Photo Ludovic Lecouster

Photo Ludovic Lecouster

Ecris-tu pour d’autres artistes ?

J’ai écrit et surtout composé. Le dernier en date a été Yoann Fréget mais il y a eu aussi Stéphanie Sandoz et puis j’ai eu la chance de faire une chanson pour Johnny Hallyday il y a quelques années. J’ai composé d’autres chansons, je ne peux pas dire si elles vont être chantées par les artistes pour qui elles ont été composées mais j’en ai quelques-unes de côté. J’espère que vous les découvrirez prochainement.

Que pouvons-nous te souhaiter pour 2017 ?

La santé tout d’abord !

J’aimerais plein de concerts autour du projet hommage à Balavoine et encore beaucoup de rendez-vous musicaux différents à partager avec des amateurs et des pros.

Commenter cet article