Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec la chanteuse Charlotte Savary à l’occasion de la sortie de « Seasons » son premier album solo !

Publié le par Steph Musicnation

Photo John Duquoc

Photo John Duquoc

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Charlotte Savary, je suis chanteuse, auteur, compositeur et interprète et je suis originaire de la région Parisienne. J’ai collaboré sur différents projets avant de sortir il y a quelques jours mon premier album intitulé « Seasons ».

Ton parcours musical est déjà riche, il y a eu Clover, Wax Tailor et Felipecha. Pourquoi te lancer seulement maintenant en solo ?

Pour tout te dire, j’ai été assez occupée avec tous ces projets. La musique est venue progressivement et de manière assez naturelle. Au fur et à mesure que j’évoluais dans ces différents projets, j’ai ressenti le besoin de composer mes propres morceaux et je pense avoir acquis maintenant un certain savoir-faire. A un moment donné, ni Clover, ni Wax Tailor, ni Felipecha ne représentaient totalement ce que moi je voulais dire personnellement mais c’était normal puisque ces expériences incroyables étaient en duo ou en groupe et ce n’était donc pas une exploration de mon univers musical intérieur. Tout ceci est donc venu progressivement avec l’expérience.

Photo Nakissa Ashtiani

Photo Nakissa Ashtiani

Comment positionnerais-tu ton premier album d’un point de vue musical par rapport à tes projets précédents ?

Je dirais qu’il a des points communs avec tous mes précédents projets musicaux. Cet album est très acoustique et feutré comme Felipecha mais il est aussi très indie et américain dans le son, comme Wax Tailor.

Pourquoi avoir appelé ton premier album « Seasons » ?

C’est tout naturellement que j’ai décidé d’appeler cet album « Seasons » car ce disque parle d’une histoire amoureuse à travers les saisons. J’aurais pu l’appeler « The Four Seasons Of Love » mais ça aurait été un peu pompeux et je désirais avoir un titre très sobre. Chaque saison est un triptyque de morceaux et chaque triptyque est introduit par un morceau qui évoque la saison.

Photo Nakissa Ashtiani

Photo Nakissa Ashtiani

Ce disque vient de sortir le vendredi dernier. L’automne est-elle la saison qui te correspond le mieux ?

C’est une bonne question. L’automne est l’une de mes saisons préférées mais nous avons la chance dans nos contrées d’avoir des saisons différentes et marquées. Je dois dire que j’aime toutes les saisons mais j’ai une préférence pour les demi saisons. J’ai l’impression qu’il y a plus de choses qui s’y passent, et en même temps, j’aime beaucoup l’hiver avec la neige, les feux de bois, le vent et cette sensation de solitude qui est très agréable. J’aime beaucoup l’automne et ses changements, sauf le mois de novembre et sa pluie incessante. Il y a un peu de bon et mauvais dans chaque saison mais tu as pu constater que dans mon été, il y a un peu de mélancolie et que dans mon hiver, il y a un peu de chaleur et cela explique le fait qu’au final j’ai un peu de mal à avoir une vraie préférence (rire).

« Coming Home » a annoncé cet album cet été. De quoi parle cette chanson ?

Cette chanson parle des aller-retours entre la carrière artistique et vie personnelle. Ce morceau marque la fin de l’été. Je m’aperçois que lors de mes départs incessants en tournée, je n’ai de cesse de vouloir retrouver mon amoureux mais que lorsque je rentre, j’ai à nouveau la bougeotte et j’ai envie de repartir. J’exprime un peu cette dichotomie entre le regret de laisser ses proches et l’envie de repartir et d’explorer des nouvelles contrées. La chanson commence également à introduire la notion de désaccord dans le couple qui fait que je n’ai plus trop envie de rentrer à la fin de la chanson.

Photo Nakissa Ashtiani

Photo Nakissa Ashtiani

Pourquoi as-tu choisi l’Anglais pour t’exprimer ?

Ma culture musicale est principalement Anglo-Saxonne. J’ai baigné musicalement dans l’Anglais durant toute ma jeunesse, j’ai fait beaucoup de voyages aux Etats-Unis et j’y ai fait des programmes d’échanges étudiants chez des familles dans différentes villes. La culture Américaine est celle qui toujours énormément parlé aussi bien musicalement que cinématographiquement. Dès mon plus jeune âge, j’avais vraiment envie de découvrir ce pays et mes parents m’y ont envoyé très tôt dès mes 11 ans. Au niveau culturel, c’est vraiment ma langue d’adoption et j’ai même fait des études de d’anglais à la fac en rentrant en France.

Pour te présenter, on parle souvent de ta voix et de ton timbre mais comment toi, tu nous en parlerais ?

C’est intéressant ! Je pense avoir une voix globalement assez douce, assez enveloppante et assez charnelle tout en étant légère. J’ai une voix de soprano et je l’ai travaillé de telle manière à ce qu’elle soit vraiment ronde et riche en harmoniques.

Photo Laurent King

Photo Laurent King

Il se dégage beaucoup de douceur dans « Seasons ». Etait-ce l’une de tes envies premières ?

Ce n’était pas une envie, c’est un peu ce que je suis en fait. « Seasons » est vraiment le reflet de ma personnalité. Je suis quelqu’un de doux et même dans les moments où je vais m’énerver un peu, cela reste toujours très contenu car je suis comme cela.

Si je te demandais un mot pour désigner ce premier pas discographique en solo ; quel serait-il ?

Je te répondrais intimité.

Quels sont tes prochains projets ?

Je viens de donner une série de showcases acoustiques la semaine dernière et le clip de « Oh Rose » le nouvel extrait de l’album a également été dévoilé il y a quelques jours. J’ai un projet qui me tient à cœur avec une amie musicienne. J’aimerais bien évidemment faire un deuxième album mais c’est une longue démarche. Je suis en train de prévoir une date de concert à Paris certainement début janvier et je vais repartir en tournée avec Wax Tailor à partir de novembre donc il faudra que je jongle un peu avec les plannings.

Photo Nicolas Tath

Photo Nicolas Tath

Commenter cet article

Daniel 15/10/2016 11:19

Belles chansons, bel album, belle chanteuse, belle personne... et bel article.
Bel automne à vous.