Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec le chanteur Alvin Point, l’un de nos gros coups de cœur cette année !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Rovin

Photo Rovin

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je suis auteur, compositeur et interprète, je vais avoir 25 ans en décembre prochain, je suis originaire de Laon et c’est ici que j’ai rencontré mon premier public. Je viens de sortir mon premier single qui s’intitule « Il A Dit ».

Quel a été ton parcours artistique ?

Tout d’abord, je te dirais que je ne suis pas issu d’une famille d’artistes mais que j’ai toujours été fasciné par la musique. Pour la petite anecdote, quand j’étais enfant, lorsque l’on allait faire des courses avec ma mère dans des supermarchés, je restais toujours au rayon disques afin d’en découvrir des nouveaux. J’ai pris un an de cours de piano à 15 ans et également des cours de chant avec Youri Capello un grand monsieur qui travaillait chez Barclay. J’ai toujours écrit et composé. Petit à petit, j’ai eu la chance de pouvoir faire des premières parties comme celles de Laam, de Julie Pietri, d’Emile et Images, de Desireless, des Forbans et j’ai pu faire Le Cirque Alexis Gruss à trois reprises à Paris. L’année dernière, lors d’un concert, j’ai rencontré Bibie et cela a été une très belle rencontre. Ce sont autant de privilèges qui m’ont permis de sortir ce premier titre aujourd’hui.

Si je te dis musique, que me répondrais-tu ?

Je te répondrais que la musique m’obsède un peu. Pour moi, c’est le sens de ma vie et c’est ma vérité. Chaque jour et chaque heure, c’est la musique qui anime ma vie.

Photo Rovin

Photo Rovin

As-tu toujours été attiré par la scène ?

Oui, toujours et c’est marrant car cela est contraire à ma personnalité. Habituellement, je suis plutôt quelqu’un de timide et de réservé. Quand je suis sur scène, je me livre sans barrières et j’y ai trouvé mon refuge et ma vérité et cela me permet d’être moi-même. La scène est contraire à ce que je suis et pourtant elle m’attire.

Comment décrirais-tu « Il A Dit » ton premier single ?

C’est une chanson d’amour dans un style variété pop Française que j’ai écrit et composé entre Laon et Paris durant l’été 2013. Je suis rentré en studio fin 2015 et c’est à ce moment-là que j’ai rencontré l’arrangeur Hedayat qui possède un studio d’enregistrement en région Parisienne.

Comment est née cette chanson ? Peux-tu nous parler du texte ?

Je vais utiliser un joker (rires) car j’ai du mal à parler de mes textes. Je te dirais juste que j’écris toujours avec sincérité et quand je le fais, c’est parce que je ne sais pas dire certaines choses ou que je n’ai pas envie de les dire. J’invite donc tes lecteurs à écouter le titre et à comprendre le texte. C’est toujours plus simple de faire écouter ses chansons que d’expliquer ses textes.

Photo Rovin

Photo Rovin

Un EP ou un album est-il en préparation ?

Pas pour le moment mais je l’ai en tête. L’idée est de prolonger la sortie de ce premier single par un second titre ou par un EP mais pas avant un an parce que je souhaite faire connaître « Il A Dit » au plus grand nombre durant ce laps de temps même s’il y aura plein de belles choses d’ici là.

Quant est-il du clip ?

Le clip a été tourné en juillet au bord d’un lac dans Le Loiret. J’ai rencontré 7AM une équipe de production qui m’a été conseillée par le chanteur Benoit Anton. Il y a des figurants, des acteurs et un danseur. Je ne vais pas te dévoiler l’histoire du clip pour garder un peu de mystère mais le message de cette vidéo est que l’amour est universel. La sortie du clip est imminente d’ici fin août-début septembre.

On te proposerait The Voice ; quelle serait ta réponse ?

Je me suis toujours dit que j’aimerais réussir sans ces émissions mais je sais qu’elles permettent à des artistes qui ont du talent et même à d’autres d’avoir une visibilité et un vrai coup de projecteur. Je n’irais pas de moi-même mais si on me le proposait, j’y réfléchirais.

Photo Hedayat Music

Photo Hedayat Music

Tu évolues déjà sur scène. Que proposes-tu au public et quel est ton rapport avec lui ?

Depuis cette année, j’interprète uniquement des compositions originales. Avec la sortie du single, je souhaite montrer au public qui je suis et avec mes propres mots. Je suis accompagné par un guitariste depuis trois ans et sur les cinq dernières dates à la rentrée, nous serons rejoints par une pianiste et un batteur. Le public me donne tellement d’amour que quand je sors de scène, je ressens un vide profond. C’est un rapport très fort qui me lie au public et je suis fier de ce lien, tu te dis que tu ne fais pas cela pour rien et ça te donne envie de continuer.

Est-ce que ton entourage t’a toujours encouragé dans cette voie artistique ?

Oui, mon entourage m’a toujours soutenu et c’est vraiment une chance même si mes parents comme tous les parents m’ont dit au début qu’il fallait que je prévoie autre chose aussi car la musique n’est pas un milieu très sûr. J’ai cette chance de les avoir toujours eu à mes côtés et ils sont les premiers à écouter mes nouvelles chansons et à me donner leur avis.

Rencontre avec le chanteur Alvin Point, l’un de nos gros coups de cœur cette année !

Peux-tu nous parler d’Octobre Rose qui aura lieu le 22 octobre ?

Octobre Rose est un concert organisé par Anne Waaktaar Reeves, Joëlle Louvet et Nathalie Durand à la Salle Henri Martel à Sin Le Noble. Anne m’a contacté en début d’année grâce à Benoit Anton et elle m’a proposé de faire partie des artistes présents sur scène. J’ai accepté car c’est une belle cause, celle de la lutte contre le cancer et j’ai toujours à cœur de défendre ce type de causes. Je vais retrouver notamment Benoit Anton, je vais découvrir Diva Fauve dont j’apprécie le titre et puis il y aura un plateau d’artistes intéressants. J’ai déjà participé à des concerts pour venir en aide à une association luttant contre la leucémie et pour l'association des paralysés de France. En septembre, je vais participer à un concert pour l’association Papa Maman Et Moi et qui permet à des familles défavorisées d’avoir un noël.

Quitterais-tu Laon pour Paris ?

Je l’ai déjà fait ! Je serais capable de le refaire mais cela dépendrait des projets. J’ai été Parisien durant trois ans et demi et j’aime la vie Parisienne mais c’est ici que j’écris le mieux. J’habite à la campagne près de Laon et c’est tellement reposant que j’ai l’esprit vide et cela me permet d’écrire et de composer. Je n’ai pas retrouvé cette inspiration-là à Paris.

Photo Hedayat Music

Photo Hedayat Music

Comment inviterais-tu nos lecteurs à découvrir « Il A Dit » ?

Je leur dirais que quand j’écris, je le fais avec sincérité et je pense que les artistes qui composent avec leurs tripes sont plus intéressants. Je les inviterais à écouter le morceau, à le découvrir et à me dire ce qu’ils en pensent. C’est difficile comme exercice de se vendre !

Quels sont tes prochains projets ?

Il reste cinq concerts jusqu’au mois de novembre, la sortie du clip, un concert pour la lutte contre la mucoviscidose, Octobre Rose, un concert Années 80 le 26 novembre avec Indra et Les Forbans notamment et ensuite, je pense que je me concentrerais sur un deuxième titre. Je ne suis pas rentré en studio pour le moment mais j’ai très hâte d’y retourner. Je pense que les plus beaux moments pour un artiste sont le studio et la scène.

Commenter cet article