Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec Ailona Lukiyanova pour le spectacle « OhLaLa Sexy/Crazy/Artistic » !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Dan Tyack

Photo Dan Tyack

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Ailona, je suis Russe, je suis née dans une famille d’artistes de cirque et ma spécialité est le hula hoop dans le spectacle « OhLaLa ».

Comment a commencé ta carrière professionnelle ?

Je te dirais que comme je suis née dans le monde du cirque, j’ai passé beaucoup de temps à voyager partout dans le monde avec ma famille et j’ai fait des numéros dans différents cirques à travers le monde. J’ai fait des numéros très différents mais actuellement, c’est avec un numéro de hula hoop que je monte sur scène. Je pratique cette discipline depuis 17 ans, j’ai donc commencé très jeune dès mon enfance.

Quelle est ton histoire avec le hulahoop ?

Comme j’ai grandi au sein d’une famille venant du cirque, j’ai pu voir qu’il y avait beaucoup de disciplines diverses et j’en ai choisi une après en avoir testé quelques-unes. Le hula hoop a été celle qui m’attirait le plus car je peux danser pendant que je fais mon numéro sur scène. J’ai toujours aimé danser depuis toute petite et le hulahoop me permet de combiner les deux. J’aime essayer de nouvelles choses pour chaque spectacle, changer de costume, de musique…J’ai travaillé sur ce numéro actuel avec Gregory.

Photo Hill Kwok !

Photo Hill Kwok !

Comment as-tu rejoint le show « OhLaLa » ?

Pour être honnête, je voulais faire partie de ce spectacle depuis longtemps car j’aimais vraiment le concept d’ « OhLaLa ». J’ai été contacté par Gregory Knieil y a deux ans, il m’a proposé de participer au show et j’ai rejoint la troupe à Zurich l’année dernière et je suis ravie de faire partie de cette nouvelle aventure « OhLaLa » à Paris.

Comment nous présenterais-tu le spectacle ?

Je pense que le nom du spectacle le résume parfaitement, c’est un show sexy, fou et artistique. C’est exactement cela ! Je pense qu’il faut venir à « OhLaLa » avec un esprit ouvert pour être capable d’en prendre toute la mesure. C’est un spectacle où tous les artistes travaillent main dans la main et ce n’est pas seulement une succession de numéros, il y a une vraie histoire. Nous sommes tous très heureux de faire partie de ce show et on se nourrit de cette énergie collective.

Photo Stéphane Mauronpas

Photo Stéphane Mauronpas

En quoi consiste ton numéro ?

Je domine trois sublimes garçons (rires). J’ai une relation amoureuse avec eux, je suis au centre de cette intrigue amoureuse et en même temps, je fais mon numéro. Je danse avec eux et je fais une démonstration de hula hoop. Il y a différents tours avec le hula hoop, les cerceaux sont incorporés de différentes manières sur mon corps mais je crois que je peux en avoir jusqu’à 21 dans un numéro.

Quelle serait la force de « OhLaLa » pour toi ?

Pour moi, ce serait définitivement la partie artistique du spectacle qui en ferait sa force. Il y a des artistes très talentueux venus du monde entier sur scène et j’en connais certains depuis des années. Le casting est vraiment très bon. Nous sommes une équipe bien plus que des artistes faisaient chacun leur numéro et c’est quelque chose de très important. Il y a beaucoup d’interaction entre nous et je peux même te dire que quand nous avons un break de trois jours, nous avons hâte de nous retrouver et d’être ensemble sur scène.

Quel serait ton numéro favori dans le spectacle ?

J’adore le Roller Skating Act de Matt et Valentina. J’aime leur numéro, leur énergie sur scène et leur complicité.

Photo Hill Kwok !

Photo Hill Kwok !

Qu’est-ce qui est le plus difficile avec le hulahoop ?

Le plus dur avec le hula hoop est de faire croire que c’est quelque chose de simple alors que ça ne l’est pas (rires) ! Quand tu es sur scène, il faut faire en sorte que cela apparaisse le plus simple possible pour le public alors qu’en fait c’est assez compliqué car tu dois respirer, faire attention aux cerceaux, être bien sur scène, danser et faire attention aussi que le public ne réalise pas combien c’est compliqué ! (Rires)

Quels sont tes prochains projets ?

Je vais retravailler dans un cabaret en Allemagne où j’ai déjà beaucoup joué, c’est assez différent de « OhLaLa », c’est un cabaret plus classique.

Qu’est-ce que tu pourrais nous dire en Français ?

Oh mon dieu, Bonjour (en Français dans le texte),c’est tout ce que je sais dire jusqu’à présent malheureusement ! (rires)

Photo галина Писарева

Photo галина Писарева

Commenter cet article