Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec Eléphant notre duo coup de cœur de l’année !

Publié le par Steph Musicnation

Copyright © 2016 La boutique d'Elephant

Copyright © 2016 La boutique d'Elephant

Comment nous présenteriez-vous votre second album ?

Lisa : C’est un album de pop electro en Français.

François : C’est un album beaucoup plus nerveux que le premier, il est plus personnel et peut-être plus pessimiste. Ce second album est beaucoup plus dansant et très paradoxal.

« Touché Coulé », pourquoi ce titre ? Est-ce parce qu’il y a une référence aux jeux de l’amour ?

F : Non, il n’y a aucune référence, le titre est sorti comme ça sans se poser de questions. Ce titre sonnait bien et on en a fait une chanson. Il n’y a pas eu de réflexion préliminaire. Tout se décide musicalement.

Quel titre vous symboliserait le plus sur ce disque ?

F : Je dirais les paroles du titre « On N’était Pas ».

Lisa acquiesce

Crédit photo Julien Weber

Crédit photo Julien Weber

Comment est née l’envie de faire cet album ?

L : Nous avions fait un premier album, une tournée et nous avions envie d’enchaîner très vite sans faire de pause entre les deux car nous avions pris gout à la musique, à la scène et à cette vie particulière. Nous ne voulions pas de temps de respiration entre les deux.

Des artistes ayant été en couple ; je pense notamment à Niagara pour la France et à Abba pour l’international ; n’ont pas su « survivre » musicalement à leur rupture. Comment expliqueriez-vous qu’Eléphant a su poursuivre créativement ?

F : On a poursuivi sur un album. Nous verrons comment cela va se jouer sur la longueur. La question est encore en suspens.

Photo Emma Le Doyen

Photo Emma Le Doyen

Du coup, vous ne savez pas s’il y aura un troisième album ?

L : On ne sait pas du tout pour l’instant.

F : Je sais que Lisa a d’autres envies.

L : On pourrait tout faire en même temps mais le besoin de faire une pause entre nous se fait sentir car nous avons tout enchaîné. Faire ce métier n’est pas quelque chose de simple car on donne beaucoup et à l’heure actuelle, c’est compliqué. Au-delà du fait que nous nous sommes séparés, pour se projeter sur un troisième album directement, il faudrait avoir beaucoup d’énergie et y croire. Je pense que pour y croire il faut laisser reposer un peu même si nous ne manquons pas d’idées.

Quels sont les qualités et les défauts de chacun ?

L : François est un gros bosseur, c’est pour moi une très grande qualité mais du coup c’est aussi un défaut parce que parfois il veut que tout aille trop vite, il est impatient et il ne supporte pas que les choses mettent du temps.

F : La plus grande qualité de Lisa est d’être solaire et son défaut principal serait de ne pas être assez travailleuse.

Photo Emma Le Doyen

Photo Emma Le Doyen

A l’écoute de l’album, on sent une sincérité dans les textes. Est-ce pour vous l’une des grandes forces de ce disque ?

L : En partie, oui.

F : Nous avons été très précis dans ce que nous voulions raconter et les gens ont été touchés par les textes. Nous trouvons qu’il y a de l’audace dans ce disque et je dirais que les forces de cet album sont la sincérité et la musicalité.

Comment est née l’aventure « Les Espaces Et Les Sentiments » ?

F : Un jour, on m’appelé et on m’a proposé d’écrire pour Vanessa Paradis. J’ai essayé et assez rapidement le titre « Les Espaces Et Les Sentiments » est né. Cela a été très simple. Le titre a plu à Vanessa Paradis mais je ne l’ai jamais rencontrée.

Photo Emma Le Doyen

Photo Emma Le Doyen

Un nouveau single arrive-t-il bientôt ?

F : Nous avons remixé « Le Tour Du Monde ». Cette nouvelle version est plus dansante, plus estivale, plus solaire et plus monoï #Justin Bieber.

Pouvez-vous nous parler de votre web-série ?

L : Je suis comédienne et j’avais envie de créer quelque chose en me servant d’Eléphant pour proposer autre chose que de la musique. J’ai cherché des idées, nous avons rencontré un auteur avec qui nous avons beaucoup échangé, nous avions envie de nous amuser en faisant quelque chose de différent. Nous avons la chance d’avoir un studio donc nous pouvions tourner dedans quand nous voulions.

Comment avez-vous choisi vos guests ? D’autres épisodes arrivent-ils ?

L : Cela s’est fait simplement car les guests présents sont des amis. Il y a cinq épisodes disponibles et nous allons voir si quelque chose est faisable avec une production et plus de moyens.

Photo Emma Le Doyen

Photo Emma Le Doyen

J’ai lu quelque part que pour toi Lisa, François est un acteur qui s’ignore. Peux-tu développer pour nous ?

L : François n’était pas à l’aise au début du tournage mais il joue très bien, il est juste et il est devenu hyper à l’aise. Ce ne sont pas des rôles de composition car on se joue nous-mêmes devant la caméra.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre tournée de concerts qui vous emmène très loin ?

L : C’est vrai que cette tournée nous emmène très loin même si ce n’est pas la folie des dates dans notre pays. On a la chance d’être accueillis par des alliances Françaises dans le monde entier car nous chantons en vrai, c’est très cool mais nous aimerions chanter aussi dans notre pays. Nous sommes allés à Caracas, à Düsseldorf, nous devrions peut-être aller à Tahiti et au Brésil mais nous aimerions donner un concert à Mulhouse !

Avez-vous des projets en solo en parallèle à Eléphant ?

L : Pour moi, cela n’a rien à voir avec la musique. J’ai des projets au théâtre. J’écris une pièce en m’inspirant de ce que je vis tout comme ce disque d’Eléphant. C’est une pièce sur le bonheur et elle s’intitule « Je Vais Bien ».

F : Je n’ai pas de projets en solo pour l’instant.

Si je vous demandais à chacun un mot pour présenter Eléphant à nos lecteurs, quels seraient-ils ?

L : Sincérité.

F : Partage.

Photo Emma Le Doyen

Photo Emma Le Doyen

Commenter cet article