Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le comédien Francisco Serrano vous présente « La Thérapie Pour Tous » !

Publié le par Steph Musicnation

Photo Fred Boehli

Photo Fred Boehli

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Francisco Serrano, j’ai 31 ans et je suis Parisien. En parallèle au théâtre et à la scène, je suis responsable informatique à plein temps.

As-tu toujours évolué dans le milieu du spectacle ?

Non, pas du tout. J’ai dû faire une grande partie des petits boulots imaginables car je vis seul depuis mes 16 ans. Je n’ai goûté au théâtre que depuis 5 ans sur l’impulsion de mon meilleur ami Nicolas Krminac qui a fait le conservatoire du 20ème. J’étais très attiré par ce monde-là mais je ne me voyais pas monter sur scène. Un jour, j’ai eu la possibilité de monter sur scène au Théâtre Le Bout pour faire un remplacement de dernière minute et j’ai fini par faire un duo de danse burlesque avec une amie. J’ai enfilé un costume tout en résille et je me suis mis une plume dans cul afin de faire une petite chorégraphie devant un public composé principalement d’amis et de connaissances et j’ai eu une standing ovation pour ma première fois sur scène ! Ça m’a donné envie de continuer et j’ai pris un an de cours du soir. Avec la troupe de l’époque, nous avons monté « Musée Haut Musée Bas » de Jean-Michel Ribes, nous y avions tous plusieurs rôles et c’est ensuite que j’ai décidé de me focaliser sur l’humour. Alexandre Astier est une référence pour moi et je suis fan des Inconnues et des Nuls. Je me suis inscris à l’Ecole Du One Man Show qui par un heureux hasard se trouve au Théâtre Le Bout où j’ai fait ma première scène.

Le comédien Francisco Serrano vous présente « La Thérapie Pour Tous » !

L’humour est-il primordial pour toi ?

Oui et cela l’a toujours été. Je pense que l’humour est mon premier moyen d’expression et je ne saurais pas l’expliquer. J’ai toujours tout pris avec humour et j’ai du mal à fréquenter des gens qui n’en ont pas. La vie est déjà tellement compliquée pourquoi se prendre la tête, autant rigoler ! Ça ne veut pas dire que je ne me prends pas la tête dans l’humour car être humoriste est un vrai travail et je veux proposer quelque chose de qualité sur scène.

Comment présenterais-tu « La Thérapie Pour Tous » ?

Je dirais que c’est une comédie barrée. On ne peut pas comparer ce qui se passe dans « La Thérapie Pour Tous » avec des événements réels car si un psy recevait des patients comme Benjamin et Arnaud et que ces patients lui racontent ce qu’ils me racontent dans la pièce, on penserait immédiatement à une caméra cachée. Je vais essayer de les canaliser durant une heure et c’est un grand plaisir. On a commencé à jouer cette pièce il y a environ un an, elle a demandé beaucoup de travail et nécessité six mois d’écriture. On s’entend très bien tous les trois et nos trois humours ont fait que cette pièce commence à avoir vraiment de la gueule. Plus le temps passe et plus je suis fier de cette pièce.

Photo Fred Boehli

Photo Fred Boehli

Quel est ton personnage ?

Je suis le Docteur K, un tout jeune diplômé de psychologie qui reçoit son premier couple et qui va faire au mieux avec plein de bonne volonté pour guérir Arnaud de son déni. Va-t-il réussir ou pas…On ne va pas spoiler la fin de la pièce. Mon personnage est quelqu’un de bienveillant et qui se donne à fond et ce n’est pas peu de le dire.

As-tu eu des inspirations pour ce rôle ?

Je n’ai pas d’amis psys même si je dois avoir des amis qui ont fait des psychanalyses (rires). J’ai du mal à dire que je me suis inspiré de lui car je suis encore très loin de lui mais le Roi Arthur dans la série Kaamelott a été une inspiration. C’est un mec qui essaye de garder une contenance alors qu’il est entouré de demeurés et c’est tout à fait ça finalement ; moi, je suis psy et je dois délivrer un service mais les gars sont totalement fous.

Photo Fabhouess

Photo Fabhouess

Vous avez repris le 04 juillet après un break. Comment s’est passée la première au Théâtre Du Marais ?

Très très bien, je dirais même au-delà de nos expectatives ! Il y avait 60 personnes et une très bonne ambiance. Les vannes marchaient bien et nous avons eu de longs applaudissements. C’est toujours compliqué d’appréhender un nouveau plateau mais nous avons eu de très bons retours et des critiques sympas. Cela a été une première parfaite pour tester tous les nouveaux changements.

A qui conseillerais-tu ce spectacle ?

Je pense que c'est un spectacle qui peut plaire à beaucoup de gens. On a de bons retours aussi bien des jeunes que des seniors, de gays ou d’hétérosexuels. Si je devais vraiment cibler une catégorie en particulier, je dirais les 25-45 ans pour les nombreuses références et clins d'œil que contient la pièce. Mais tout le monde peux vraiment y trouver son compte, je dirais sauf les coincés quoi que j'ai un pote coincé qui à aimé la pièce comme quoi il n’y a pas de règles !

Le comédien Francisco Serrano vous présente « La Thérapie Pour Tous » !

Quelle est selon toi la force de « La Thérapie Pour Tous » ?

Je dirais l’association de nos trois mondes à Arnaud, Benjamin et à moi. Arnaud est très dans l’absurde alors que moi, j’ai un coté plus punchliner et Benjamin a un côté gay qui nous aide beaucoup (rires). Benjamin a apporté quelque chose d’énorme structurellement parlant. Nos univers très différents se complètent bien. Pour moi, il n’y a pas vraiment de message fort ou de prise de position dans cette pièce, on est plus là pour passer un bon moment de rigolade. On a été très heureux de lire un commentaire d’un spectateur qui a dit que le pitch de la pièce n’avait rien à envier aux Monty Pythons !

La Gay Pride a eu lieu il y a quelques jours ; y êtes-vous allés pour distribuer des flyers ?

Non mais je vais t’expliquer pourquoi ! Benjamin nous a dit que ça ne servirait à rien de tracter à la Gay Pride car ils étaient tous là pour baiser (rires). Je ne suis pas allé contre son avis car c’est l’expert en la matière dans le groupe ! Je pense qu’ils sont plus là pour s’amuser que pour réfléchir à ce qu’ils vont aller voir au théâtre mais nous tractons souvent dans Le Marais. La pièce est appréciée par la communauté homosexuelle mais elle l’est tout autant par les hétéros.

Photo Fabrice Houessou

Photo Fabrice Houessou

Comment inviterais-tu nos lecteurs à venir vous voir au Théâtre Du Marais tous les lundis du mois de juillet ?

Je distribuerais moi-même des pépitos à la sortie (rires). Je leur dirais que c’est une comédie drôle qui permet de passer un bon moment, nous partagerons de la bonne humeur et des délires. Je sais qu’il y a beaucoup de pièces à Paris mais là, ils pourront voir trois personnes drôles sur scène pour le prix d’une et ce n’est vraiment pas cher en plus !

As-tu des projets en parallèle ou à venir ?

Je suis sur l’écriture de deux choses, une nouvelle pièce sera très axée parodie des jeux TV et un spectacle à sketchs à deux ou trois, ce n’est pas encore totalement défini. Je fais du théâtre pour le partage et c’est pour cela que je ne fais pas de one man show même si on me pousse souvent à le faire. Pour l’instant, je n’en ai pas cette envie et j’ai fait du théâtre pour partager avec d’autres personnes. Peut-être qu’un jour…mais pour le moment, je range ma truelle au placard (en référence au sketch de Francisco intitulé « Manuel Et La Truelle Magique »!

Commenter cet article