Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre avec Laura Léda, une artiste dans tous les sens du terme !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec Laura Léda, une artiste dans tous les sens du terme !

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Laura, je suis musicienne, auteur, compositeur et interprète. Je viens de sortir mon premier album qui s’intitule « Promesses De L’Aube ». En parallèle à la musique, je fais de la photo, de la peinture et j’écris beaucoup pour moi mais aussi pour d’autres. Je joue du piano et je fais du théâtre.

Que signifie LFDV ?

LFDV est mon ancien nom d’artiste, c’est un nom qui date d’une dizaine d’années et qui signifie La Fille Du Voisin. J’ai créé ce personnage avec copain avec qui je faisais de la musique pour le fun. Maintenant, cela a complètement changé, je me suis débarrassé du personnage de La Fille Du Voisin pour devenir moi-même mais LFDV existe toujours, elle est simplement en sommeil !

Rencontre avec Laura Léda, une artiste dans tous les sens du terme !

Comment décrirais-tu ton premier album intitulé « Promesses De L’Aube » ?

Mon premier album est le fruit de la rencontre entre plein de personnes et moi-même mais je dirais que tout démarre vraiment de ma rencontre avec mon producteur. Cet album est un mix de toutes ces rencontres et de qui je suis. Il y a des influences hip hop, d’autres plus classiques, cinématographiques ou electro. Cet album est né de la découverte et de la fusion de toutes ces ambiances-là avec surtout les textes comme fil rouge.

Que retrouve-t-on dedans au niveau des textes ?

Des histoires et des moments de ma vie, tous les textes racontent des histoires qui m’appartiennent vraiment. Je les ai tous écrits sauf deux ; « J’Te Parle Pas » et « Et Si Tu Penses » pour lesquels je me suis concentrée sur la réalisation musicale. Le point commun de tous ces textes, ce sont mes émotions.

Rencontre avec Laura Léda, une artiste dans tous les sens du terme !

Cet album est très varié ; est-ce parce que tu as des gouts très éclectiques ?

Oui, je pense car je suis une grande affective et au fil des rencontres, j’ai eu envie de faire des choses très différentes mais cela dit, j’ai toujours été très éclectique.

Quel titre de ton album te représenterait le plus ?

C’est difficile de répondre à cette question car chaque histoire me tient vraiment à cœur. Cela dépendrait de mes humeurs…En ce moment, j’ai une affection particulière pour « Ailleurs ».

« J’Te Parle Pas », est-ce un constat sur notre société actuelle ?

Oui et comme je te disais précédemment, ce texte n’est pas de moi mais je l’ai choisi car j’ai tout de suite flashé dessus. Cela représente très bien, selon moi, la façon qu’ont les gens de passer du temps ensemble sans parvenir à se rencontrer vraiment. C’est aussi un peu le thème de « No Life Song » traité différemment, je trouve que nous vivons dans un monde virtuel où les gens se croisent et se zappent sans aller au fond des choses.

Rencontre avec Laura Léda, une artiste dans tous les sens du terme !

Pourquoi avoir attendu « tout ce temps » avant de te présenter en musique au public ?

(Rires) Pour être tout à fait sincère, je te répondrais que l’album était pratiquement terminé il y a cinq ans mais plus le temps a passé plus j’ai voulu tirer la couverture de mon côté et plus j’ai changé, j’ai évolué, j’ai pris confiance en moi et j’ai insisté pour faire de nouvelles chansons et cela a pris plus de temps que prévu.

Peux-tu nous parler de « La Naine Blanche » ?

C’est l’un de mes surnoms. C’est venu d’une idée, mon label m’avait demandé de faire une bio et je trouvais ça amusant d’utiliser ce prétexte pour raconter une histoire féerique. J’ai voulu faire une bio atypique en créant ce conte qui s’appelle « La Naine Blanche Et Son Compagnon Stellaire ». C’est une métaphore bien sûr, mais lorsqu’on lit entre les lignes, je n’ai rien inventé.

Rencontre avec Laura Léda, une artiste dans tous les sens du terme !

Si on en revient au titre de ton album, que sont les promesses de l’aube ?

C’est évidemment inspiré du livre de Romain Gary « La Promesse De L’Aube ». C’est l’histoire d’amour d’un homme pour sa mère, il raconte que la vie vous fait à l’aube une promesse qu’elle ne peut pas tenir, celle d’un amour indéfectible et absolu. Il se rend compte que ce n’est malheureusement pas vrai et il en souffre toujours. Je comprends sa douleur. Je suis très déçue des promesses que la vie ne tient pas.

Qui t’inspire au niveau de la création ?

Je pense qu’il y a beaucoup de choses qui me plaisent et donc je pense avoir beaucoup d’influences, après est-ce que j’en suis consciente ou pas… J’ai autant d’influences que de références et ceci aussi bien dans la littérature, dans le cinéma ou la musique. Je vais te donner des références absolues mais qui ne sont pas pour autant des influences, en ce qui concerne la musique je te citerais par exemple Radiohead et Bjork dont je suis une grande fan, mais en France, cela serait plus difficile.

Tu as un univers très littéraire. L’écriture d’un roman te tente-t-elle ?

Oui et j’ai d’ailleurs commencé l’écriture d’un roman. J’écris depuis très longtemps, depuis que je suis toute petite. J’avais déjà un ordinateur à l’âge de neuf ans et j’écrivais des histoires tout le temps. Ecrire des chansons est venu assez naturellement et c’est très épanouissant car cela réuni la scène, l’écriture, l’image et c’est très chouette. Un roman ? oui mais j’avais juste envie de trouver le bon axe et puis avec les cinq-six dernières années que je viens de passer, cela m’a donné des idées. L’histoire de la naine blanche est une piste…

Rencontre avec Laura Léda, une artiste dans tous les sens du terme !

Quels sont tes prochains projets ?

Je suis en train de travailler avec des musiciens afin de construire quelque chose de vraiment différent sur scène. J’ai l’intention de clipper un autre morceau et j’aimerais bien le réaliser. Je pense que le prochain single sera « Ailleurs » et j’ai déjà des idées pour le clip. Je pense faire des vidéos acoustiques avec la formation que j’aimerais avoir sur scène, je pense en publier une pour cet été. Je commence déjà à faire de nouvelles chansons car nous sommes dans un monde où tout va très vite. Comme cet album est enfin sorti après tout ce temps, je n’ai qu’une envie ; faire d’autres choses !

Commenter cet article
G
Vous êtes vraiment fantasique
Répondre
A
merci pour cet interview enfin je lattendai
Répondre