Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le chanteur Sweem vous présente son premier single et ses projets à venir !

Publié le par Steph Musicnation

Crédit : Yann Orhan

Crédit : Yann Orhan

Classé premier du Top 25 Musicnation depuis trois semaines, Sweem nous séduit toujours autant. Nous sommes partis à la rencontre de l'artiste afin d'en savoir plus sur son single " Lola & Lou ", sur son parcours et sur ses projets à venir.

Comment te présenterais-tu à nos lecteurs ?


Je m' appelle Sweem ( de mon vrai prénom : Clément ) je suis auteur compositeur, originaire d' Antibes. Je dirais que je suis un artiste folk avec différentes influences. J’ai participé cette année à l’émission The Voice et je dirais que j’ai trouvé ma voix et ma voie.


Peux-tu nous expliquer ton pseudo ?


Je voulais quelque chose de chill et de relax. Je suis tombé sur un dictionnaire urbain anglais qui expliquait que sweem avec deux « e » était quelque chose de cool, il y avait une signification assez street de quelque chose sans prise de tête. Sans me fier vraiment à ce qui était marqué, j ai aimé le son et l'orthographe et le sens me correspondait.

Crédit : Yann Orhan

Crédit : Yann Orhan

Peux-tu nous parler de ton expérience dans The Voice ?


Cela a été une très bonne expérience. Personnellement, j’avais beaucoup d’a priori sur ce genre d’émissions car on était déjà venu me chercher quand j’avais 18 ans, j’avais refusé et on m’a relancé à plusieurs reprises. Je dois dire que c’était quelque chose qui était ancré en moi, je ne me voyais pas rentrer dans ce type d’émissions. Le temps a passé, la musique est devenue mon métier et bizarrement, je m’étais dit à 18 ans que si à 30 ans ma carrière ne s’était pas envolée, pourquoi ne pas utiliser ce biais-là et The Voice est venu me chercher à un moment où je me posais beaucoup de questions. Je rentrais de Bali, j’avais beaucoup écrit là-bas, je ne savais pas où j’allais aller avec mon projet Grand Océan ( avec Pep's ) et c’est tombé pile poil. Je pense qu’il faut prendre du recul dans cette aventure, il faut être investi mais pas trop non plus, je venais vraiment à la base dans The Voice pour me faire connaître et avoir plus de visibilité. Je dois t’avouer que j’avais un peu plus peur d’aller loin que de partir tôt. Pour moi, cela a été le parcours idéal que j’imaginais avant d’y participer, je n’en retiens que du bon.


Pourquoi te lancer seulement maintenant en solo, toi qui as évolué en groupe ou en duo ?


Je pense, tout simplement, car la vie a fait que les choses se sont passées comme cela. Je crois qu’il y avait aussi une certaine pudeur et je suis quelqu’un qui adore être accompagné et être avec les gens. J’ai fait dans des rencontres musicales au fil des années comme Pep's qui est pour moi comme un grand frère aujourd’hui et même si j’évolue en solo aujourd’hui je continuerais à travailler avec d’autres personnes car cela donne de la force à ta musique. Je pense que Grand Océan a été une façon de me prouver certaines choses et Pep's m’a tellement sollicité à me dévoiler et à prendre confiance en moi que maintenant, c’est la suite logique de ce parcours avec mon frérot.

Credit : Jerome Haffner

Credit : Jerome Haffner

Quelle est l’histoire de ton premier single « Lola & Lou » ?


Tous mes textes sont assez personnels et autobiographiques mais cette chanson est la chanson la plus perso que j’ai écrit puisqu’elle parle de ma nièce qui s’appelle Lou. Cette chanson existe en Anglais mais aussi en Français et vous allez comprendre de façon plus explicite ce que je raconte. « Lola & Lou » parle de l’amour que j’ai pour cette petite et surtout aussi de l’amour que je porte à mon frère. Le pitch de cette chanson parle du jour où je deviendrais père, j’aurais peut-être une fille qui s’appellerait Lola et on regarderait avec mon frère nos enfants grandir. Cette chanson symbolise un moment dans ma vie où je réalise plein de choses. Ma vision sur la vie change, je grandi, mon frère devient père et le bonheur est ancré dans nos valeurs. Ce n’est pas du tout une chanson qui explique que j’ai envie d’être père mais cela rejoint la relation fusionnelle que j’ai avec mon grand-frère, je suis juste heureux de ce qu’il vit et peut-être que plus tard, nous regarderons ensemble les futures générations.


Comment présenterais-tu ce single d’un point de vue musical ?


Ce que l’on entend, c’est une version qui a été remixée car tout est parti d’une version guitare-voix. C’est un titre que j’ai défendu avec Brann, dans l idée de fusionner ma musique avec des arrangements électroniques. C'est une volonté de croiser ma musique avec d’autres genres et univers. J ai ensuite rencontré deux personnes qui me suivent aujourd’hui , Henry Blanc Francard et Leonardo Dessi, qui travaillent sur mes titres; le single " Lola & Lou " est le résultat de notre alliance. Ceux sont des personnes chères à mon cœur aujourd’hui et dans mon travail

Credit : Jerome Haffner

Credit : Jerome Haffner

Peux-tu nous en dire plus sur l’arrivée prochaine de ton premier EP ?


L’EP qui arrive bientôt sera composé de deux compos, de deux covers et de la version Française de « Lola & Lou ». L’Ep est une manière de montrer la base de mon univers et de l’expliquer un peu. Les deux compos sont assez typées electro mais l’album sera assez différent. Sur l’EP, on retrouvera une partie de mes rencontres, une partie de ce que j’avais envie de présenter mais sur l’album, on retrouvera des choses très instrumentalisées, il y aura une vraie alchimie dans la fusion.


Un clip arrivera-t-il bientôt ?


Oui, je suis en train d’écrire le clip car je suis très investi dans tout ce que je fais mais je ne peux pas te dire encore quand ce clip verra le jour. J’espère qu’on montrera un magnifique clip car j’y consacre de mon temps et de ma personne.

Crédit : Gibson Germany

Crédit : Gibson Germany

Tu as partagé des compos en Français sur Youtube, je pense notamment à « 13 Novembre ». Vas-tu exploiter « deux facettes » de Sweem à l’avenir ? Une plus acoustique et une plus travaillée.


Ma force est l’acoustique, elle représente ma façon d’écrire et de jouer et ce n’est pas pour rien que je suis revenu à la folk car cela a toujours été ce qui me fait vibrer, je pense à Ben Harper, Ben Howard ou Bon Iver, j’aime vraiment cette veine très acoustique. Je pense que ma musique sera défendue sur scène et aussi en album, le pari est de donner à des ballades des super arrangements aussi bien électroniques qu’instrumentaux.


Toi qui est auteur et compositeur, travailles-tu pour d’autres artistes ?


C’est quelque chose qui m’a toujours excité et j’ai déjà fait quelques petits essais mais je pense que tout est une histoire de rencontres et de background. Je dois dire que je passe pas mal de temps à écrire et à créer pour d’autres aujourd’hui. Ce n’est pas parce que tu écris et composes pour d’autres que cela va sortir forcément un jour (rires) mais en tout cas, c’est un exercice de style qui me plait énormément et au niveau du crossover musical, la palette est assez large.

Credit : Jerome Haffner

Credit : Jerome Haffner

Y-aura-t-il une suite à Grand Océan ?


C’est un peu notre kif avec Flo ( Pep's ). J’espère qu’un jour si j’ai plus d’assise musicale, que mon projet avance comme il faut et que j’arrive à avoir une stabilité dans le paysage musical, on pourra revenir avec des petits one shots en festival avec un projet qui nous fait juste plaisir.


A quoi va ressembler ton été ?


Je pense qu’il sera fait de questionnement. Il y aura la préparation et la mise en place de mon projet solo avec mon label Warner et puis je serais sur le qui-vive selon comment les radios vont accueillir mon titre et comment le public va accueillir mon EP. Je vais avoir un été assez chargé avec beaucoup de taf dans différents domaines mais le travail fait du bien et j’ai besoin de cela. J’ai des belles semaines de vacances mais on ne sait jamais…Je ne peux pas savoir comment cela va se passer et c’est assez cool car il y a plein de circonstances qui peuvent déboucher sur d’autres choses. Mon été est encore flou mais c’est le milieu musical qui veut cela !

Commenter cet article

émilie 06/06/2016 14:05

je le connais pas avant ! une bonne opportunité pour découvrir son talent