Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rencontre avec un jeune homme de théâtre : Jonathan Pujol !

Publié le par Steph Musicnation

Rencontre avec un jeune homme de théâtre : Jonathan Pujol !

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour à tous. Je m’appelle Jonathan Pujol, j’ai 30 ans, je suis originaire de Montpellier et je vis à Paris depuis cinq ans. J’ai une formation de metteur en scène mais je suis également comédien. Je dirais que je fais un métier polyvalent étant tout aussi bien régisseur, metteur en scène, que comédien, et animateur. Sinon et bien, je mesure 1m80 pour 80 kilos et je suis célibataire (rires).

Comment as-tu commencé ta carrière artistique ?

C’est dur de dire déjà une « carrière artistique » ! J’ai commencé à l’âge de 12 ans les spectacles de marionnettes afin à vaincre une certaine timidité, j’ai continué pendant deux ans et par la suite j’ai suivi un cursus complètement théâtral jusqu’à l’obtention de ma maîtrise mise en scène à Montpellier. Je me suis assez vite lancé dans le café théâtre et en parallèle j’ai été animateur radio durant quatre ans. Je me suis monté à Paris avec mon sac à dos et j’ai commencé au théâtre Le Bout en interprétant le prince charmant dans des spectacles pour enfants, j’en suis devenu l’un des régisseurs et les différents projets se sont enchaînés !

Rencontre avec un jeune homme de théâtre : Jonathan Pujol !

Tu n’es pas que comédien. Tu es metteur en scène également. Quels sont les spectacles dont tu as fait la mise en scène à l’affiche actuellement ?

Alors ils ne sont plus à l’affiche en ce moment (rires). Lisa Chevallier avec « Trop Conne, Trop Conne » reprendra cet été à Lyon au BouiBoui et en tournée, elle jouera notamment à Montpellier, en juin. Je vais faire une nouvelle mise en scène en septembre, mais comme cela ne fait que commencer, tout ce que je peux te dire, c’est que ça parlera de princesses…

Que sont « Les Improvocantes » ?

« Les Improvocantes » sont une troupe d’impro féminine, elles sont quatre sur scène et improvisent selon les thèmes et les contraintes donnés par le public. Quatre comédiennes vont alors inventer des histoires originales et souvent hilarantes avec l’aide du public. Il y a vraiment une super ambiance dans ce spectacle !

Rencontre avec un jeune homme de théâtre : Jonathan Pujol !

Quel est ton rôle dans ce spectacle ?

Je suis le seul mec déjà ! Je suis le maître de cérémonie, j’accueille les spectateurs, je les mets dans l’ambiance. Je suis le lien avec eux, et les filles en récoltant leurs thèmes et leurs contraintes. Mais l’exercice le plus passionnant est de pouvoir intervenir dans leurs impros, en s’amusant avec elles et le public.

Quelle est la force de ce show selon toi ?

C’est un spectacle « Feel Good » et on en a bien besoin. Les filles dégagent une vraie fraîcheur, elles ont toutes des caractères et des qualités différentes. Elles osent tout sur scène ! Leur inventivité et leur créativité me surprennent chaque Mercredi !

Rencontre avec un jeune homme de théâtre : Jonathan Pujol !

Quel est ton regard sur les spectacles d’impro qui émergent depuis quelques temps ?

C’est vrai que le phénomène s’est amplifié sur Paris et en Province avec des nombreux spectacles et des cours à Paris et en France. L’impro est une bonne discipline qui permet de s’évader grâce à l’imaginaire. Le public est très réactif à ces spectacles car ils transmettent une bonne humeur et une envie de s’évader.

Qu’est-ce que « Petits Meurtres Et Contes De Fées » ?

C’est une nouvelle pièce de la Compagnie Act’Or dans laquelle je joue en tant que comédien et nous allons la présenter à Avignon cet été. C’est un spectacle policier à destination de toute la famille. Après l’agression de Cendrillon à coups de citrouille, un inspecteur de police et son acolyte un peu « spécial » vont enquêter et interroger toutes les grandes figures des contes de fées comme Blanche-Neige ou Belle. Je te laisse deviner qui je joue… C’est le public qui choisit le meurtrier dans ce spectacle interactif.

Photo Marion Christmann

Photo Marion Christmann

Les spectacles pour jeune public te permettent-ils de faire perdurer ton âme d’enfant ?

En parallèle aux spectacles dans lesquels je joue, j’ai moi-même une société d’animation pour enfants, je suis donc tout le temps au contact d’un public composé d’enfants. J’ai toujours rêvé d’être le prince charmant mais le temps passe et le prince vieilli, peut-être que je jouerais l’ogre plus tard, ça sera plus en rapport avec mon physique (rires). En tout cas, je m’éclate avec les enfants !

Il n’y a souvent qu’un pas entre théâtre et cinéma… Quel genre cinématographique aimerais-tu explorer ?

Je dois avouer que je ne suis pas du tout attiré par le cinéma...En tout cas en tant que comédien. Cela n’a pas été un rêve de le devenir, mais une envie de m’amuser. Mon vrai plaisir aujourdhui, avec l’expérience acquise, se trouve dans la création scénique, avec toujours la furieuse envie de raconter des histoires. S’essayer à la réalisation, j’y pense, pourquoi pas, mon premier film serait alors un film d’horreur !

Photo Ludo Tescurieu

Photo Ludo Tescurieu

Quels sont tes prochains projets ?

La nouvelle mise en scène en septembre, la continuation des « Improvocantes » tous les Mercredis à 21H30 et des spectacles pour enfants au Théâtre Le Boutle Big Show » qui est un concours d’humoristes organisé un dimanche sur deux toujours au « Bout », la tournée de Lisa Chevallier, les anniversaires pour enfants, l’animation des Journées Georges Brassens dans le 15ème arrondissement cet été, Avignon, et les nouvelles mise en scène en préparation. Mon agenda est bien rempli !

Commenter cet article