Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le producteur Valéry Zeitoun vous présente le spectacle musical « Un Eté 44 » !

Publié le par Steph Musicnation

Le producteur Valéry Zeitoun vous présente le spectacle musical « Un Eté 44 » !

Pouvez-vous nous présenter le spectacle musical « Un Eté 44 » ?

« Un Eté 44 » est un spectacle musical qui sera composé de 24 chansons qui seront interprétées par six jeunes artistes accompagnés de quatre musiciens en live. Le fait que toutes les chansons ont été écrites et composées par la fine fleur de la chanson Française en fait sa particularité. Ils se sont tous appelés afin d’essayer de raconter en 24 chansons les petites histoires de la grande histoire de France et du monde puisque l’on est sur les trois mois qui ont changé le monde mais pas seulement de manière militaire car ce n’est pas uniquement les alliés qui gagnent par rapport aux Allemands. Ce spectacle met en lumière également l’avènement de la société de consommation et de la musique. Les G-I Américains ont débarqué avec des barres chocolatées Mars, avec des cigarettes blondes à filtres, avec des bas en nylon, avec les céréales Kellogs, les 4X4, …Il n’y avait pas cela en Europe à l’époque. Nous allons développer ces aspects-là dans le spectacle. Il y a également des histoires que l’on connait moins comme celle des pianos Steinway V Victory qui ont été construits spécialement pour le débarquement. Il y a eu 2436 pianos qui ont été livrés dans des caisses en bois comme les jeeps et dans ces caisses, il y avait aussi du matériel pour les accorder et des partitions de jazz. L’idée des Américains était de faire découvrir le jazz aux Européens et notamment aux Français par ce biais-là.

Comment est née l’idée de ce spectacle ?

L’idée vient de Sylvain Lebel qui est l’un des auteurs-compositeurs et qui est né à Caen. Son père était instituteur pendant la guerre et il lui a souvent raconté durant son enfance ce qui s’est passé le 7 juin 44. Son père est sorti de sa cave après les bombardements, il a croisé un groupe de soldats et dans un Anglais approximatif il leur a demandé leur nationalité. Un des soldats lui a demandé de leur parler en Français puisqu’ils étaient Québécois et donc ses cousins d’Amérique. Fort de cette histoire, Sylvain a composé une chanson qui s’intitule « Les Québécois » afin de leur rendre hommage. Cette chanson fantastique a été la première à être écrite et c’est elle qui lui a donné l’idée de faire un spectacle sur cette période.

Le producteur Valéry Zeitoun vous présente le spectacle musical « Un Eté 44 » !

De grands artistes font partie des auteurs et compositeurs de ce spectacle. Qui sont-ils ?

Au-delà de Jean-Jacques Goldman, Maxime Le Forestier, Yves Duteil, Charles Aznavour et Alain Chamfort qui sont des artistes interprètes que tout le monde connait, il y a aussi des auteurs compositeurs qui sont beaucoup moins connus du grand public mais qui sont très connus de notre métier. On retrouve notamment Jean Fauque qui a beaucoup travaillé avec Alain Bashung, il a coécrit par exemple « Osez Joséphine », je citerais Claude Lemesle qui est un auteur énorme de la chanson Française, il y a également Erick Benzi et Sylvain Lebel qui sont à l’origine du projet ; il y a une femme parmi tous ces auteurs masculins, il s’agit de Joëlle Kopf qui avait écrit « Femme Libérée » le tube de Cookie Dingler, à leurs côtés, il y a François Bernheim qui a écrit les plus grands succès de Patricia Kaas et Michel Ansellem, Guy Lachella, Florent Lebel et Christian Loigerot viennent compléter ce spectacle d’artistes.

Qui retrouvera-t-on sur scène ?

Vous retrouverez six jeunes chanteurs qu’Erick Benzi et moi-même avons casté. Nous voulions des gens qui sortent un peu de l’ordinaire et qui ne soient pas formatés comme c’est beaucoup le cas aujourd’hui. Quatre d’entre eux sont aussi musiciens. Parmi ces artistes, on retrouve Alice Raucoules une ex-Star Académicienne qui est une vraie interprète au beau sens du terme et qui possède une sensibilité que j’aime beaucoup et Philippe Krier qui a fait La Nouvelle Star mais ce n’est pas pour cela qu’ils ont été castés puisque bizarrement je ne regarde pas ce type d’émissions. Ils seront rejoints sur scène par Tomislav Matosin qui interprète le premier single « Passer La Nuit », Barbara Pravi, Sarah-Lane Roberts et par Nicolas Laurent.

Le producteur Valéry Zeitoun vous présente le spectacle musical « Un Eté 44 » !

Que mettriez-vous en avant dans ce spectacle musical ?

On a pris du recul sur cette histoire qui a 75 ans. Au tout début, on racontait quelque chose de très manichéen, il y avait les résistants d’un côté, les collaborateurs et les gros méchants nazis de l’autre. Il se trouve qu’avec le recul, on s’est aperçu qu’il y avait des collaborateurs devenus résistants sur le tard et on s’est aperçu également que cette histoire mais pas totalement blanche ou noire que cela. Nous, nous allons la traiter par le prisme d’anonymes, il y a six jeunes destins qui vont se croiser. Ce que j’aurais envie dire c’est que les guerres sont lancées par les chefs mais qu’elles sont faites par nous, par les anonymes et que c’est un peu pour cela que nous avons envie de raconter cette histoire par le biais de ces anonymes-là.

Peut-on parler de devoir de mémoire ?

Très bizarrement, cela n’a pas été la première chose qui a été dans ma démarche quand j’ai décidé de produire ce spectacle, je n’ai pas pensé à cela, j’ai juste pensé que c’était une histoire fantastique à raconter. Dans un deuxième temps, je répondrais oui car parfois on peut présager de l’avenir en regardant le passé. Si vous remplacez le drapeau d’Hitler par celui de Daesh, ils ne sont pas très loin dans le fascisme, l’intolérance, la vision d’une société à genoux face à des croyances totalement à l’Ouest. Ce n’était donc pas mon but premier mais si cela doit aider le devoir de mémoire, j’en serais très fier.

Le producteur Valéry Zeitoun vous présente le spectacle musical « Un Eté 44 » !

Avez-vous échangé avec des personnes ayant vécu cet été 44 ?

Beaucoup de Normands de l’équipe de création l’ont fait. Sylvain Lebel étant de là-bas, il a ses parents, ses oncles, ses tantes qui ont été témoins de cette période tout comme d’autres personnes de l’équipe.

Pouvez-vous déjà nous parler des décors ?

C’est top secret mon général ! (Rires)

Quelles sont les prochaines dates relatives au spectacle ?

François Hanss va réaliser ce mois-ci le premier clip du spectacle pour le single « Passer La Nuit », c’est quelqu’un que j’aime beaucoup et qui a beaucoup de talent, c’est un passionné de cette période tout comme moi. Le 06 juin, il y aura une présentation en live d’une dizaine de titres au mémorial de Caen qui est partenaire de l’opération. Il y a aura ensuite une présentation dans les plus grandes villes Normandes, Rouen, Argentan, Evreux et Bayeux. Cela va permettre de présenter la troupe et quelques titres. Ce sera un peu comme la carte de visite du spectacle. Le spectacle arrivera sur scène le 04 novembre au Comédia à Paris. J’espère d’ici-là pouvoir développer un second single.

Le producteur Valéry Zeitoun vous présente le spectacle musical « Un Eté 44 » !

Avez-vous un titre favori dans le spectacle et pouvez-vous nous dire pourquoi ?

C’est compliqué car il n’y a que des bons qui ont fait ces titres, ils sont tous d’un niveau exceptionnel. On a à faire à des auteurs qui conjuguent les verbes et cela devient de plus en plus rare aujourd’hui. On a à faire à des artisans qui savent faire de vraies chansons. Peut-être que la thématique qui me parle le plus serait celle des soldats inconnus avec la chanson « Seulement Connu De Dieu » écrite par Claude Lemesle et composée par Charles Aznavour. Je suis allé tourner les bandes annonces que vous avez pu voir au cimetière de Colleville et quand on marche, ce qui est vraiment touchant est de voir les dates de naissance et les dates de disparation de ces mômes car la moyenne d’âge est de 19/20 ans. A chaque fois que j’écoute cette chanson, elle me ramène à cet endroit et elle me touche tout particulièrement.

Quel serait votre meilleur souvenir en tant que producteur ?

Au jour d’aujourd’hui, je répondrais « Les Vieilles Canailles » car c’est un projet que j’avais en tête depuis 15 ans et c’est un projet qui n’était pas gagné au départ. Les planètes se sont alignées dans ce cas précis et j’ai senti que je pouvais y aller. On ne pouvait le faire qu’à Bercy mais la salle de concert était en travaux et nous n’avions qu’une fenêtre de tir d’un mois sauf que d’autres artistes avaient déjà bloqué Bercy. Il nous fallait sept jours et je me suis dit que Bercy ne serait jamais libre. Coup de chance, un artiste avait annulé et nous avons pu faire ce spectacle qui a été mon premier spectacle produit. J’en suis très fier.

Le producteur Valéry Zeitoun vous présente le spectacle musical « Un Eté 44 » !

Quel serait votre dernier coup de cœur artistique ?

Ce n’est pas un film récent mais j’ai eu un vrai coup de cœur pour le film « The Imitation Game » où là encore on apprend deux histoires que nous ne connaissions pas, celle de ce type qui a quasiment inventé les ordinateurs et aussi celle des lois anti-homosexuels en Angleterre qui pourtant était un pays avancé. On a emmerdé ce type qui était un génie à cause de son orientation sexuelle, c’est ce qui l’a poussé au suicide alors qu’il a changé l’histoire du 20ème siècle. Ce que j’ai aimé, c’est que la Reine D’Angleterre a remis de l’ordre dans tout cela 50 ans après en lui rendant à titre posthume la place qu’il devait avoir. Ils m’ont fait rêver avec cette histoire et si je peux avec la mienne en faire de même, j’en serais ravi.

Avez-vous d’autres projets actuellement ?

Pour l’instant, c’est « Un Eté 44 » à fond ! Je suis mono projet pour l’instant mais cela ne veut pas dire que je n’en ai pas en tête mais je les ai mis dans un coin car je suis à 100% sur le spectacle.

Commenter cet article