Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le chanteur Valentin Marceau a répondu à nos questions !

Publié le par Steph Musicnation

Le chanteur Valentin Marceau a répondu à nos questions !

C’est lors d’une belle journée ensoleillée que nous avons rejoint Valentin Marceau au Sardignac Sur Le Toit. L’artiste vient de sortir un nouveau single, il nous en dit plus ainsi que sur l’album à paraître prochainement.

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Valentin Marceau, je suis artiste, auteur, compositeur, interprète et réalisateur. Je m’apprête à sortir mon nouvel album qui s’appellera « Deux ». J’ai grandi en région Parisienne entre Montreuil et Les Lilas.

Tu n’as pas toujours évolué en solo. Comment est venue cette envie de te retrouver seul sur scène à défendre tes chansons ?

Cela n’a pas été spécialement une envie, ce sont les choses qui se sont faites naturellement ainsi. Avec mon groupe, nous avons beaucoup tourné et sorti un album. Au sortir de cet album et de notre jeunesse, chacun a eu des envies différentes. J’avais, moi, vraiment ce besoin de continuer dans la musique car c’est ce qui m’animait et les gars ont pris d’autres chemins. Marlon qui était le fondateur du groupe a aujourd’hui un salon de tatouage à Lyon et Jérôme travaille à la RATP. On a tous pris des chemins totalement différents. Cette séparation a été naturelle.

Le chanteur Valentin Marceau a répondu à nos questions !

Ton premier album est paru en 2013 et il était à mon sens très romantique. Suis-je dans le vrai ?

Complètement, je le suis toujours, peut-être un peu moins qu’à cette époque. Pour écrire ce premier album, la seule chose qui me faisait vibrer était mes histoires d’amour. Je ne suis pas beaucoup plus vieux mais j’ai eu l’occasion de vivre et d’observer d’autres choses qui m’ont fait vibrer. En grandissant, les perspectives changent mais je suis toujours pareil, je sens que je suis toujours apte à souffrir autant de l’amour qu’avant. La vérité pour écrire des chansons d’amour est qu’il faut en souffrir et l’avoir vécu sinon tu es dans le faux et ça se sent.

Comment nous présenterais-tu ton second album ? Sera-t-il différent du premier ?

A partir du moment où j’en ai composé la première chanson, cet album s’est fait sur deux ans. Je suis parti sur une couleur à peu près identique à celle de mon premier album et c’est au cours de la deuxième année de création qu’il y a eu une grosse remise en question. Je me suis dit que finalement à l’heure d’aujourd’hui, je ne suis plus, j’ai vu d’autres choses, j’ai d’autres ondes qui m’anime et j’ai besoin de revoir le truc autrement. J’ai repris ces chansons et j’ai pris le risque de complètement les revisiter, ce qui donne une espèce de folk/chanson Française complètement électronique car je suis à 100% là-dedans à l’heure actuelle, c’est ce qui me plait vraiment. Le vrai défi était de savoir comment ramener ces sons folk dans ce que je fais aujourd’hui. J’ai pris le temps de réaliser cet album. Toutes les chansons de ce disque ont eu deux vies, une en maquette et une produite. Tout l’album s’est construit sur deux courants, folk et electro et entre histoires romantiques et chansons qui traitent d’autres horizons. J’ai été en discussion avec moi-même pendant longtemps et pris entre deux eaux. C’est pour cela que le titre « Deux » m’est apparu comme évident car c’est comme s’il y avait eu deux Valentin sur cet album, celui du début et celui de la fin de la création.

Le chanteur Valentin Marceau a répondu à nos questions !

Ce nouvel album est précédé par le titre « Tout Le Contraire ». Quel est le message véhiculé par ce titre ?

Il y a une phrase de Woody Allen que j’aime beaucoup et qui à l’origine de cette chanson. Woody Allen dit « On devrait vivre la vie à l’envers…Tu commences par mourir, ça élimine ce traumatisme qui nous suit toute la vie. Après tu te réveilles dans une maison de retraite, en allant mieux de jour en jour. Alors, on te met dehors sous prétexte de bonne santé et tu commences par toucher ta retraite. (…) Et au final, tu quittes ce monde dans un orgasme ! » Si tu prends la vie dans le sens inverse, je pense qu’elle serait plus facile à vivre. C’est cela le message de la chanson.

Peux-tu nous parler du clip ?

Sans chercher à l’intellectualiser, on a voulu métaphoriser une renaissance. Il y a quelque chose d’assez mortuaire et de pharaonique dans le fait d’être intégralement recouvert d’or pour finir complètement revêtu en forme de fœtus. Cela correspond bien à mon virage musical aussi. « Tout Le Contraire » est tout le contraire de ce sur quoi on m’attendait et c’est également une résurrection pour moi-même si on n’efface pas le passé. Pour te parler du tournage en lui-même, je me suis retrouvé nu dans un hangar au Studio De L’Olivier à Malakoff en plein mois de janvier et je me suis pris trois tonnes d’acrylique sur la tête. Ce clip a été hyper inspirant et on a eu l’envie d’aller vraiment au bout d’un truc. Cela n’a pas été facile pour moi qui je suis si pudique.

Le chanteur Valentin Marceau a répondu à nos questions !

L’album arrive-t-il bientôt ?

Dans l’idéal en septembre ! Il est prêt en tout cas et j’en suis content de mon album même si cela a été périlleux.

Que pourrais-tu nous révéler sur ce second pas discographique ?

Il y aura dix titres, c’est un album assez court mais j’ai toujours aimé ces albums concis où dès la première écoute, on peut se rappeler d’un peu toutes les chansons. Je ne manquais pas de chansons car j’en avais une cinquantaine. Le thème de la dualité sera beaucoup abordé.

Prépares-tu une tournée en parallèle à ton nouvel album ?

Oui, c’est en préparation avec le producteur Thierry Cornolti, on commence les répétitions, on tournera à trois avec deux filles qui vont s’occuper des programmations et ce sera assez minimalisme et épuré.

Le chanteur Valentin Marceau a répondu à nos questions !

As-tu des envies de duos ?

Il y aura un duo sur l’album avec une superbe artiste. Je dois dire que je suis un vrai loup de studio, j’adore la création et j’ai un grand penchant pour enregistrer les voix de nanas car je trouve que les femmes ont un potentiel d’interprétation différent que celui des hommes.

Que dirais-tu à tes fans qui attendent ton retour dans les bacs ?

Je sais que cet album va surprendre et que ce n’est pas forcément ce sur quoi on m’attend mais il faut prendre le temps d’écouter, de rentrer dans l’univers et je pense que l’on en ressort moins facilement en comparaison à ce que j’ai pu faire auparavant. J’ai donné beaucoup plus de moi sur cet album. J’ai fait le vide autour de moi, je me suis retrouvé durant de longues heures en studio et je suis content d’avoir relevé le défi.

Commenter cet article